Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 18 novembre 2017 - Dédicace des Basiliques de Saint Pierre et Saint Paul
Date : lundi 16 janvier 2017
La m餩tation

 

Les méditations

Le véritable jeûne

Evangile selon St Marc, chapitre 2, 18-22

Comme les disciples de Jean le Baptiste et les pharisiens jeûnaient, on vient demander à Jésus : « Pourquoi, alors que les disciples de Jean et les disciples des pharisiens jeûnent, tes disciples ne jeûnent-ils pas ? » Jésus leur dit : « Les invités de la noce pourraient-ils jeûner, pendant que l’Époux est avec eux ? Tant qu’ils ont l’Époux avec eux, ils ne peuvent pas jeûner. Mais des jours viendront où l’Époux leur sera enlevé ; alors, ce jour-là, ils jeûneront.
Personne ne raccommode un vieux vêtement avec une pièce d’étoffe neuve ; autrement le morceau neuf ajouté tire sur le vieux tissu et la déchirure s’agrandit. Ou encore, personne ne met du vin nouveau dans de vieilles outres ; car alors, le vin fera éclater les outres, et l’on perd à la fois le vin et les outres. À vin nouveau, outres neuves. »

Prière d'introduction
Seigneur, je viens près de toi pour t’écouter. Viens ouvrir mon cœur et mon intelligence à ta parole. Je crois que tu as les paroles de la vie.

Demande
Comprendre le véritable sens du jeûne et du sacrifice.

Points de réflexion

1. Dans ce passage qui se situe au début de l’Évangile de Marc, des disciples de Jean le Baptiste et des pharisiens viennent poser une question à Jésus sur le jeûne. Pourquoi ses disciples ne jeûnent-ils pas ? Jésus répond par une image, qui peut nous sembler un peu mystérieuse. Il dit en effet que les compagnons de l’époux ne peuvent pas jeûner tant que l’époux est là, mais quand il ne sera plus là, ils jeûneront alors. Jésus s’identifie à l’époux, qui se trouve pour l’instant avec ses disciples, mais qui leur sera enlevé. Mais quel est le sens de ce jeûne qui dépend de la présence ou de l’absence de Jésus ?

2. Le jeûne était une pratique religieuse bien connue dans l’Ancien Testament. Ainsi nous pouvons lire dans le livre du prophète Joël : « Mais encore à présent - oracle de Yahvé - revenez à moi de tout votre cœur, dans le jeûne, les pleurs et les cris de deuil » (Jo 2, 12). Le sens du jeûne nous est ici décrit avec ces mots : « revenez à moi ». Le jeûne, qui exige un renoncement, est donc une aide pour convertir son cœur, pour retourner vers Dieu.

3. Quand donc la présence de Jésus fut-elle enlevée à ses disciples ? Lors de sa mort sur la croix. Or la mort de Jésus sur la croix a été causée par le péché. Ce qui sépare de Dieu est le péché. Aussi le jeûne sert-il à nous détacher du péché, pour pouvoir nous rapprocher de Dieu. Dans sa réponse aux disciples de Jean et aux pharisiens, Jésus ne condamne donc pas la pratique du jeûne, mais il en explique le véritable sens. Le jeûne, ou tout autre sacrifice, n’est pas une fin en soi, mais un moyen pour se détacher du péché, pour se convertir et pour retourner vers Dieu. Jésus nous invite donc à jeûner, parce qu’il nous aime et qu’il sait que ce n’est que lorsque notre cœur sera tout ouvert à Dieu que nous trouverons le véritable bonheur.

Dialogue avec le Christ
Seigneur, mon cœur est fait pour toi. Tu es le seul qui puisses le remplir en plénitude. Pourtant il y a souvent beaucoup d’autres choses à l’intérieur de moi qui t’empêchent de le faire. Aide-moi à t’aimer de tout mon cœur, Seigneur !

Résolution
Faire un petit sacrifice dans le but d’être plus disponible pour Dieu et pour les autres.



Cette méditation a été écrite par Père Jean-Marie Fornerod, LC

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales