Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 30 mai 2017 - Sainte Jeanne d’Arc
Date : dimanche 29 janvier 2017
La m餩tation

 

Les méditations

Les Béatitudes

Evangile selon St Matthieu, chapitre 5, 1-12

Voyant les foules, Jésus gravit la montagne. Il s’assit, et ses disciples s’approchèrent de lui. Alors, ouvrant la bouche, il les enseignait. Il disait :
« Heureux les pauvres de cœur, car le royaume des Cieux est à eux.
Heureux ceux qui pleurent, car ils seront consolés.
Heureux les doux, car ils recevront la terre en héritage.
Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront rassasiés.
Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde.
Heureux les cœurs purs, car ils verront Dieu.
Heureux les artisans de paix, car ils seront appelés fils de Dieu.
Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice, car le royaume des Cieux est à eux.
Heureux êtes-vous si l’on vous insulte, si l’on vous persécute et si l’on dit faussement toute sorte de mal contre vous, à cause de moi.
Réjouissez-vous, soyez dans l’allégresse, car votre récompense est grande dans les cieux ! C’est ainsi qu’on a persécuté les prophètes qui vous ont précédés.

Prière d'introduction
Jésus, je me mets à ton école en ce jour. Je viens pour écouter tes paroles et pour contempler ta vie.

Demande
Donne-moi d’entrer avec foi dans ce chemin spirituel que tu me proposes : les Béatitudes.

Points de réflexion

1. Les Béatitudes dans l’Évangile selon saint Matthieu sont un véritable programme de vie pour tous ! En effet, Jésus s’adresse aux foules, alors qu’il est sur la montagne. Lieu d’élévation, la montagne évoque la montée intérieure à laquelle Jésus nous invite. En effet, les attitudes que Jésus évoque sont toutes d’ordre spirituel : les pauvres de cœur, ceux qui pleurent, les doux, ceux qui ont faim et soif de la justice, les miséricordieux, les cœurs purs et les artisans de paix. Jésus commence par appeler « heureux » ceux et celles qui vivent ainsi. Ce programme nous est donc donné pour notre bonheur et non pour nous rendre la tâche plus difficile ! Jésus ne donne aucune formule magique pour ne plus éprouver le mal et la souffrance, mais il nous encourage à tenir bon et à rester fermes dans l’espérance que toutes les épreuves, même les plus dures comme la persécution, seront vaincues.

2. Par ailleurs, Jésus lui-même a parfaitement incarné chacune des béatitudes auxquelles il nous invite. Pauvre de cœur, il l’a été en usant des richesses matérielles en vue du Royaume et non pour s’enrichir égoïstement. Jésus, lui aussi, a pleuré, nous rapporte l’évangéliste Luc (cf. Lc 19,41), en constatant que Jérusalem n’accueille pas le salut que Dieu lui envoie. Jésus est doux et humble de cœur. À une autre occasion, il avait d’ailleurs invité ses disciples à l’imiter en cela : « Chargez-vous de mon joug et mettez-vous à mon école, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez soulagement pour vos âmes », disait-il (Mt 11,29). En prenant la défense des petits et des faibles, Jésus n’a-t-il pas témoigné de sa faim et de sa soif de justice ?

3. Plus encore, Jésus est l’homme miséricordieux par excellence : il est porteur du message de miséricorde de la part du Père pour tous les hommes, mais il est aussi celui en qui brille cette miséricorde, puisqu’il a pris sur lui nos péchés et toutes leurs conséquences pour que nous en soyons libérés et guéris. Jésus avait un cœur pur, c’est-à-dire, selon la Bible, un cœur qui ne dévie pas de Dieu pour adorer des idoles quelles qu’elles soient. Son amour envers le Père est indéfectible, comme il en témoigne du début à la fin de sa vie terrestre. Israël savait que le messie, lorsqu’il viendrait, apporterait la paix qu’on appelle « paix messianique ». Jésus est par excellence l’artisan de la paix. Une paix, sans doute différente de celle que s’imagine le monde (cf. Jn 14,27), mais une paix de l’âme si profonde qu’elle répond à toutes les aspirations humaines. Pour finir, Jésus évoque la persécution qu’il a vécue en sa propre chair et en son propre esprit. Elle l’a conduit jusqu’à la mort sur la croix. Jésus sait bien que ses disciples ne sont pas exempts de la persécution. La fidélité dans l’amour va jusque-là : « Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime » (Jn 15,13).

Dialogue avec le Christ
Jésus, toi qui as incarné au plus haut point les Béatitudes, accompagne-moi dans celles que je rencontre sur ma route. Seul, je ne peux rien, mais avec toi, j’ai confiance. Avec toi, je sais que je traverserai toutes les épreuves. Jésus, apprends-moi à mettre ma foi et mon espérance dans le bonheur que toi seul peut donner.

Résolution
Aujourd’hui, je choisirai l’une des béatitudes et je chercherai l’occasion de la vivre concrètement.



Cette méditation a été écrite par Emanuelle Pastore, consacrée de Regnum Christi

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales