Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 30 mai 2017 - Sainte Jeanne d’Arc
Date : jeudi 9 février 2017
La m餩tation

 

Les méditations

Accepter avec humilité la volonté de Dieu dans notre vie

Evangile selon St Marc, chapitre 7, 24-30

En partant de là, Jésus se rendit dans le territoire de Tyr. Il était entré dans une maison, et il ne voulait pas qu’on le sache. Mais il ne put rester inaperçu : une femme entendit aussitôt parler de lui ; elle avait une petite fille possédée par un esprit impur ; elle vint se jeter à ses pieds. Cette femme était païenne, syro-phénicienne de naissance, et elle lui demandait d’expulser le démon hors de sa fille. Il lui disait : « Laisse d’abord les enfants se rassasier, car il n’est pas bien de prendre le pain des enfants et de le jeter aux petits chiens. » Mais elle lui répliqua : « Seigneur, les petits chiens, sous la table, mangent bien les miettes des petits enfants ! » Alors il lui dit : « À cause de cette parole, va : le démon est sorti de ta fille. » Elle rentra à la maison, et elle trouva l’enfant étendue sur le lit : le démon était sorti d’elle.

Prière d'introduction
Seigneur Jésus, que ces quelques instants que nous te dédions nous préparent un peu plus à te recevoir humblement dans notre cœur.

Demande
Donne-nous, Seigneur, la profonde humilité de ceux qui aiment.

Points de réflexion

1. Croit-on encore aux miracles ? Comment réagissons-nous face à l’apparente surdité de Dieu ? Parfois, après avoir demandé des centaines de fois au Seigneur qu’il nous écoute, nous perdons courage et confiance. Nous arrêtons de croire qu’il agit vraiment dans notre vie. C’est là où nous manquons d’humilité. En fait, nous étions en train d’exiger une réponse du Seigneur au lieu de nous abandonner en lui.

2. C’est de cette façon que la petite Sabrina, atteinte d’une maladie apparemment incurable, a pu guérir : elle était tombée malade il y a une quinzaine d’année. Les médecins ne trouvaient pas de solution. Sa famille priait sans cesse pour sa guérison, mais rien ne se passait. Pourtant ses proches continuaient à prier et c’est lorsqu’ils furent réellement prêts à accepter, à s’abandonner à la volonté de Dieu que vint la guérison miraculeuse.

3. Devant l’apparent refus de Jésus, la femme païenne de l’Évangile ne s’est pas plainte ni rebellée. Elle a continué de demander la guérison de sa fille tout en acceptant d’être comparée à un petit chien. Par amour pour sa fille, elle était prête à tout.

Dialogue avec le Christ
Apprends-nous, Seigneur, à te choisir tous les jours, à redire ton oui dans tous nos actes d’amour. Vierge Marie, aide-nous à accepter avec humilité la volonté de Dieu dans notre vie.

Résolution
Apporter en cadeau à Jésus un acte d’humilité.



Cette méditation a été écrite par Frère Mario Salmon, LC

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales