Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 25 mars 2017 - Annonciation de la Sainte Vierge
Date : mercredi 8 février 2017
La m餩tation

 

Les méditations

Où est mon cœur ?

Evangile selon St Marc, chapitre 7, 14-23

Appelant de nouveau la foule, il lui disait : « Écoutez-moi tous, et comprenez bien. Rien de ce qui est extérieur à l’homme et qui entre en lui ne peut le rendre impur. Mais ce qui sort de l’homme, voilà ce qui rend l’homme impur. » Quand il eut quitté la foule pour rentrer à la maison, ses disciples l’interrogeaient sur cette parabole. Alors il leur dit : « Êtes-vous donc sans intelligence, vous aussi ? Ne comprenez-vous pas que tout ce qui entre dans l’homme, en venant du dehors, ne peut pas le rendre impur, parce que cela n’entre pas dans son cœur, mais dans son ventre, pour être éliminé ? » C’est ainsi que Jésus déclarait purs tous les aliments. Il leur dit encore : « Ce qui sort de l’homme, c’est cela qui le rend impur. Car c’est du dedans, du cœur de l’homme, que sortent les pensées perverses : inconduites, vols, meurtres, adultères, cupidités, méchancetés, fraude, débauche, envie, diffamation, orgueil et démesure. Tout ce mal vient du dedans, et rend l’homme impur. »

Prière d'introduction
Commençons notre prière en bénissant le Seigneur, reconnaissons sa place dans notre vie, donnons-lui à nouveau la première place, celle qui lui revient. Reconnaissons aussi l’œuvre de ses mains dans tout ce qui nous entoure et en nous-mêmes. La création entière vient du cœur de Dieu !

Demande
Prenons le psaume de la liturgie d’aujourd’hui. Unissons notre cœur à celui du psalmiste et à celui de Jésus lui-même, puisque lui aussi a prié ainsi son Père. Bénis le Seigneur, ô mon âme ; Seigneur mon Dieu, tu es si grand ! Revêtu de magnificence, Tu as pour manteau la lumière ! Tous, ils comptent sur toi Pour recevoir leur nourriture au temps voulu. Tu donnes : eux, ils ramassent ; Tu ouvres la main : ils sont comblés. Tu reprends leur souffle, ils expirent Et retournent à leur poussière. Tu envoies ton souffle : ils sont créés ; Tu renouvelles la face de la terre. (Ps 103 Bénis le Seigneur, ô mon âme !) Si l’une des phrases du psaume ouvre ton cœur, reprends-la et répète-la autant de fois que ton âme le désire. Une terre se sera ouverte en toi, terre où le Seigneur pourra semer sa Parole. Maintenant notre cœur est plus ouvert à recevoir de Dieu. C’est lui qui donnera le fruit de cette prière. Seigneur, fais de ce temps ce que tu voudras mais je te demande qu’il me rapproche plus de toi !

Points de réflexion

1. Dans les Évangiles de ces derniers jours, Jésus est en contact avec de nombreuses personnes. Une foule le suit. Parmi eux se trouvent aussi les pharisiens et les scribes. Hier, Jésus les avertissait en leur disant combien, par leurs actions, ils allaient à l’encontre des commandements de Dieu. Dans l’Évangile d’aujourd’hui, Jésus s’adresse à nouveau à toute la foule. Il veut que tous écoutent son message : « Écoutez-moi tous, et comprenez bien. Rien de ce qui est extérieur à l’homme et qui entre en lui ne peut le rendre impur. Mais ce qui sort de l’homme, voilà ce qui rend l’homme impur ». Et il ajoute : « Si quelqu’un a des oreilles pour entendre qu’il entende ! » (Bible de Jérusalem) Il y a une insistance sur le fait de comprendre. Comprendra celui qui est vraiment attentif à sa Parole, celui qui se laisse enseigner, celui qui ouvre son cœur à la Parole, parce que c’est de cela qu’il s’agit, du cœur.

2. La question est là : qu’est-ce qui rend l’homme pur ou impur ? Avec ses disciples, qui ont encore l’oreille un peu dure, Jésus va être encore plus explicite : « Car c’est du dedans, du cœur de l’homme, que sortent les pensées perverses (...). Tout ce mal vient du dedans, et rend l’homme impur ». C’est du cœur dont parle le Seigneur. C’est le cœur qui dans l’homme est pur ou impur. Il recentre l’attention de ses disciples et de tous ceux qui veulent se mettre à sa suite, dans le cœur.
Où est mon cœur quand je fais ma prière ? Est-il en « marche » quand je vis la messe, quand je m’adresse aux autres dans ma vie quotidienne, dans mon apostolat. Le vrai culte, la vraie adoration a sa provenance dans le cœur de l’homme. Ma piété personnelle est-elle dirigée vers l’extérieur ? Une piété rituelle, complexe plutôt que simple et vraiment responsable ? Peut-être que je cherche plus à accomplir une règle extérieure plutôt que chercher à travers les actes, les gestes et les sacrements la présence transformante de Dieu dans l’intimité de mon être.

Dialogue avec le Christ
Seigneur Jésus, merci de venir encore une fois me rappeler que tu veux que tout mon être revienne vers toi. Il ne s’agit pas d’accomplir un certain nombre d’actions extérieures. Tu n’attends pas cela de moi, tu m’attends tout entier, tu attends que tout mon être revienne vers toi, tu attends que mon cœur revienne et s’ouvre au tien. Les gestes et les actions ne sont qu’une expression extérieure mais qui naissent de l’intérieur. Seigneur, que ce temps de prière m’unisse tellement à toi que tous les actes de cette journée trouvent leur source en toi, en cette présence que par pur don gratuit tu m’as donnée : la présence de Dieu lui-même en moi par le baptême. Toi, la source de mon être, prends toute la place en moi aujourd’hui. Toi, la source transformante, continue ton œuvre en moi et à travers moi.

Résolution
Chercher à vivre cette union de cœur avec Jésus tout au long la journée. Pour t’aider, tu peux redire intérieurement cette phrase autant de fois que tu le peux dans la journée : « Bénis le Seigneur, ô mon âme » ou une autre phrase qui t’aide à garder cette union avec le Seigneur.



Cette méditation a été écrite par Sabine Laxague, consacrée de Regnum Christi

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales