Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 21 novembre 2017 - Présentation de la Vierge Marie
Date : dimanche 19 février 2017
La m餩tation

 

Les méditations

Poser un regard de pardon et de miséricorde sur mes ennemis

Evangile selon St Matthieu, chapitre 5, 38-48

Vous avez appris qu’il a été dit : œil pour œil, et dent pour dent. Eh bien ! moi, je vous dis de ne pas riposter au méchant ; mais si quelqu’un te gifle sur la joue droite, tends-lui encore l’autre. Et si quelqu’un veut te poursuivre en justice et prendre ta tunique, laisse-lui encore ton manteau. Et si quelqu’un te réquisitionne pour faire mille pas, fais-en deux mille avec lui. À qui te demande, donne ; à qui veut t’emprunter, ne tourne pas le dos !
Vous avez appris qu’il a été dit : tu aimeras ton prochain et tu haïras ton ennemi. Eh bien ! moi, je vous dis : aimez vos ennemis, et priez pour ceux qui vous persécutent, afin d’être vraiment les fils de votre Père qui est aux cieux ; car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, il fait tomber la pluie sur les justes et sur les injustes. En effet, si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense méritez-vous ? Les publicains eux-mêmes n’en font-ils pas autant ? Et si vous ne saluez que vos frères, que faites-vous d’extraordinaire ? Les païens eux-mêmes n’en font-ils pas autant ? Vous donc, vous serez parfaits comme votre Père céleste est parfait.

Prière d'introduction
Aide-moi, Jésus, à grandir chaque jour dans ma capacité d’aimer. Aide-moi à poser un regard de pardon et de miséricorde même sur ceux qui me font du mal. Je ne peux y arriver sans toi. Sois là en moi pour aimer tous les hommes.

Demande
Seigneur, enlève mon cœur de pierre et donne-moi un cœur de chair capable d’aimer et de pardonner même à mes ennemis.

Points de réflexion

1. La première lecture de ce dimanche du livre des Lévites nous rappelle que le commandement de l’amour de Dieu et du prochain faisait déjà partie des exigences de l’ancienne Alliance. Alors qu’apporte Jésus de nouveau quand il nous donne son commandement nouveau ? L’un des grands débats parmi les docteurs de la loi à l’époque de Jésus était de déterminer qui est notre prochain. Dans ce passage de l’Évangile, Jésus apportera une nouveauté étonnante, même choquante à ce débat. Le commandement d’aimer son prochain doit s’appliquer non seulement aux personnes bienveillantes qui nous font du bien mais aussi aux personnes qui nous font du mal, nos ennemis. Le comportement juste envers son ennemi, selon Jésus, est donc de l’aimer et de lui pardonner plutôt que de se venger.
Pour établir un rapport juste entre ennemis, la loi de Moïse préconisait plutôt le principe du talion, « œil pour œil, dent pour dent » pour éviter les excès et la surenchère dans l’exercice de la vengeance. Si quelqu’un de malveillant me volait une brebis, j’avais le droit selon la loi de Moïse de lui reprendre une brebis. Si quelqu’un me casse le bras, il devait en subir autant mais pas plus. Cela semble logique mais la nouveauté que Jésus apporte est celle du pardon et de la miséricorde pour le pécheur. La justice, pour Jésus, n’est pas la vengeance mais chercher le redressement du pécheur, ce qui n’est pas la même chose.

2. « Vous donc, vous serez parfait comme votre Père Céleste est parfait ».
Dans cette phrase Jésus nous fait découvrir le caractère inconditionnel de l’amour du Père pour chacun de nous. Dieu est le premier à aimer ceux qui lui font du mal. Même quand nous sommes dans le péché, même quand nous l’offensons par le mal que nous commettons, Dieu ne cesse jamais de nous aimer. C’est plutôt nous qui avons cessé de l’aimer. C’est nous qui avons fermé notre cœur à son amour. Il suffit de reconnaître avec douleur notre péché et faire cette belle démarche du sacrement de réconciliation pour lui montrer notre sincère repentir et retrouver cet amour perdu. C’est pour cela que lorsque nous aimons nos ennemis, quand nous leur pardonnons, quand nous refusons de vivre selon la logique de la haine et de la vengeance, nous pouvons ressembler à notre Père du Ciel. Ce n’est pas une démarche que nous pouvons vivre uniquement avec notre bonne volonté. Il faut demander cette grâce au Seigneur. Seigneur, donne-moi de participer davantage à ton amour, en particulier à ton amour pour le pécheur.

3. « Car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, il fait tomber la pluie sur les justes et les injustes ».
Ce n’est pas cette expérience de l’amour inconditionnel de Dieu envers nous qui nous donne l’espérance face à nos fragilités et nous donne envie de répondre plus dignement à son amour. C’est un tremplin qui nous relance vers la conversion de nos cœurs et de nos vies. Lorsque nos cœurs sont refroidis par nos manques d’amour, par nos péchés, cet amour de Dieu devient un soleil qui nous réchauffe et une pluie qui emplit de nouveau nos nappes phréatiques d’amour desséchées par l’égoïsme. Seigneur, viens redonner vie à mon âme et renouvelle en moi ma capacité d’aimer.

Dialogue avec le Christ
Seigneur Jésus, combien j’aimerais ressembler au Père. Son amour est si grand, si immense. Elle me redresse et me redonne espérance et vie quand je suis à bout de force, quand j’ai du mal à aimer.

Résolution
Prendre un petit moment pour confier au Seigneur dans la prière quelqu’un qui m’a fait du mal dernièrement, afin que le Seigneur puisse le bénir et lui pardonner.



Cette méditation a été écrite par Père Richard Tardiff, LC

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales