Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 18 octobre 2017 - Saint Luc
Date : vendredi 31 mars 2017
La m餩tation

 

Les méditations

Jésus, mon Dieu et mon Sauveur

Evangile selon St Jean, chapitre 7, 1-30

Après cela, Jésus parcourait la Galilée : il ne voulait pas parcourir la Judée car les Juifs cherchaient à le tuer. La fête juive des Tentes était proche. Lorsque ses frères furent montés à Jérusalem pour la fête, il y monta lui aussi, non pas ostensiblement, mais en secret. On était déjà au milieu de la semaine de la fête quand Jésus monta au Temple ; et là il enseignait. Quelques habitants de Jérusalem disaient alors : « N’est-ce pas celui qu’on cherche à tuer ? Le voilà qui parle ouvertement, et personne ne lui dit rien ! Nos chefs auraient-ils vraiment reconnu que c’est lui le Christ ? Mais lui, nous savons d’où il est. Or, le Christ, quand il viendra, personne ne saura d’où il est. » Jésus, qui enseignait dans le Temple, s’écria : « Vous me connaissez ? Et vous savez d’où je suis ? Je ne suis pas venu de moi-même : mais il est véridique, Celui qui m’a envoyé, lui que vous ne connaissez pas. Moi, je le connais parce que je viens d’auprès de lui, et c’est lui qui m’a envoyé. »
On cherchait à l’arrêter, mais personne ne mit la main sur lui parce que son heure n’était pas encore venue.

Prière d'introduction
Ô mon Dieu, je viens me mettre en ta présence. Je viens t’écouter, parler avec toi, le roi des rois et le seul Dieu. Parce que tu m’appelles. Parle, ô Seigneur, ton serviteur écoute. Je crois que tu es présent ici, à mes côtés ; augmente ma foi. J’espère en la vie éternelle ; je l’attends avec joie et impatience, car je sais que tu l’as préparée pour moi. Augmente mon espérance. Je t’aime par-dessus toute chose, mais donne-moi de t’aimer aujourd’hui un peu plus.

Demande
Seigneur, fais que je te reconnaisse comme mon Dieu et mon Sauveur.

Points de réflexion

1. « Jésus monta au Temple et se mit à enseigner ».
Mais les gens n’y prêtaient pas attention. Ou plutôt, une attention extérieure, de journaliste. Viendra-t-il, l’arrêteront-ils, que dit-il contre les pharisiens ? C’est la fête des tentes, pendant laquelle les juifs se souviennent qu’ils ont vécu au désert sous la tente durant quarante ans. Et pourtant, avec Jésus ils se comportent comme avec Dieu dans le désert. Jésus a un enseignement à leur transmettre, il veut leur annoncer le salut, le pardon des péchés. Eux ne se soucient que de la politique du moment. Jésus prêche-t-il aussi en vain dans ma vie ? Le Christ est-il pour moi quelqu’un ? Un ami ? Une personne chère ? Mon seul Sauveur ? Ou bien est-il un sujet de conversation, une belle tradition familiale ?...

2. « Vous me connaissez ? Et vous savez d’où je suis ? »
Ces foules qui n’ouvrent pas leur cœur au message transformateur du Christ, en plus elles prétendent le connaître ! « Nous savons d’où il est ». Et voilà Jésus réduit à objet des commérages habituels de l’époque. Un agitateur parmi d’autres. Mais finalement, pas grand-chose de plus : un dont nous savons qui il est.
Pourtant, Jésus crie le contraire. Il ne les laisse pas dire, car c’est trop grave ce qu’ils font : ils sont ignorants parce qu’ils croient savoir. Et son amour, son message, sa Passion qui approche, tout resterait vain pour des cœurs qui croient le connaître déjà. Seigneur, ravive en moi ce désir d’apprendre de toi, de te connaître !

3. Mais celui qui m’a envoyé dit la vérité.
Peut-être dans la foule y en avait-il qui désiraient savoir si Jésus était réellement le Messie. Sûrement ils s’en trouvaient qui, comme moi ce matin, étaient à l’écoute du Christ, et attendaient un mot qui leur touche le cœur, qui les enflamme, qui les transforme. C’est pour eux que Jésus poursuit : « Je ne suis pas venu de moi-même ». Il parle du Père qui l’a envoyé, et leur explique : celui qui veut le connaître doit écouter le Père. Celui qui désire savoir d’où il vient, qu’il regarde vers le Père. Car, comme dit plus tard Jésus à Philippe : « Je suis dans le Père et le père est en moi » (Jn 14,11).
Voilà comment découvrir les profondeurs du Christ : voir en lui le Père, voir en lui le Dieu Tout-Puissant, créateur du ciel et de la terre. Non pas seulement un maître moral ou une personnalité historique. Jésus est Dieu, il vient d’auprès de Dieu. Voilà l’enseignement qu’il donnait dans le Temple, et que peu écoutaient. Et moi ?

Dialogue avec le Christ
Ô Jésus Christ, je crois que tu es le Messie, je crois que tu es vrai Dieu et vrai homme. Tu peux agir dans ma vie. Tu as le ciel et la terre entre tes mains, tu gouvernes l’histoire. Et je sais que tu le fais avec amour. Seigneur, augmente en moi la foi. Donne-moi un cœur docile qui te cherche, te désire, te reconnaisse comme son seul Dieu, son seul bonheur.

Résolution
Aujourd’hui, je ferai plusieurs fois pendant la journée cette prière intérieure : « Jésus-Christ, je te reconnais et t’accepte aujourd’hui comme mon Dieu et Sauveur ».



Cette méditation a été écrite par Frère Matthieu Boo d'Arc, LC

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales