Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 18 octobre 2017 - Saint Luc
Date : jeudi 25 mai 2017
La m餩tation

 

Les méditations

Soyons missionnaires selon son cœur !

Evangile selon St Matthieu, chapitre 28, 16-20

En ce temps-là, les onze disciples s’en allèrent en Galilée, à la montagne où Jésus leur avait ordonné de se rendre. Quand ils le virent, ils se prosternèrent, mais certains eurent des doutes. Jésus s’approcha d’eux et leur adressa ces paroles : « Tout pouvoir m’a été donné au ciel et sur la terre. Allez ! De toutes les nations faites des disciples : baptisez-les au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit, apprenez-leur à observer tout ce que je vous ai commandé. Et moi, je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde.

Prière d'introduction
« Quand ils le virent, ils se prosternèrent ». Tu es avec moi mon Dieu. J’ai foi en toi, j’espère en toi et je t’aime.

Demande
Dieu le Père, donne-moi ton esprit de sagesse pour que je te connaisse et que j’accueille de plus en plus cette vie éternelle, cette communion avec toi et avec mes frères que tu veux me donner.

Points de réflexion

1. Cette fête de l’Ascension que la liturgie nous donne à contempler et qui s’actualise pour nous en ce jour pose les fondements de notre être disciple-missionnaire pour reprendre l’expression chère à notre pape François. Tout d’abord disciple car le Christ invite les apôtres à faire de toutes les nations des disciples en les baptisant. Être disciple, c’est avant tout recevoir le baptême, c’est-à-dire être plongé dans le Christ, devenir un membre de son corps, être greffé à lui comme le sarment à la vigne. Il est là où nous sommes, comme il le dit à la fin de cet Évangile, et nous sommes là où il est. « De même que lui est monté, mais sans s’éloigner de nous, de même sommes-nous déjà là-haut avec lui, et pourtant ce qu’il nous a promis ne s’est pas encore réalisé dans notre corps » (Saint Augustin). Soyons sûrs que par notre baptême nous sommes déjà ressuscités avec le Christ, nous sommes déjà unis au Père, même si nous ne le sommes pas encore en plénitude.

2. Cette sainteté, ou pour le dire autrement cette plénitude à laquelle Dieu nous appelle, se réalise par la communion et c’est l’œuvre de l’Esprit Saint. C’est le don que Dieu le Fils nous envoie pour que nous gardions ses commandements. Sans l’Esprit Saint, sans l’amour comment répondre au commandement de l’amour que le Christ nous laisse, comment vivre les béatitudes, comment redevenir un petit enfant pour reprendre le dialogue entre Jésus et Nicodème ? Célébrer l’Ascension, c’est en quelque sorte appuyer sur le bouton de l’ascenseur, c’est appeler l’Esprit Saint, c’est se préparer à la Pentecôte. Cette œuvre de communion qu’il opère en nous, l’Esprit la mène aussi dans le monde pour ramener tous les hommes au Christ. Jésus veut rassembler tous les membres de son corps auprès du Père. « Combien de fois ai-je voulu rassembler tes enfants, comme une poule rassemble ses poussins sous ses ailes » (Mt 23,37) a-t-il dit. Il veut que nous soyons un comme lui et son Père sont un. Cette fête de l’Ascension nous rappelle le désir du Christ : que nous parvenions tous ensemble à la vie éternelle qui est de le connaître et de connaître celui qui l’a envoyé. En ce jour de l’Ascension et à chaque Eucharistie au moment de l’envoi, écoutons ce désir du Christ.

3. Soyons donc missionnaires selon son cœur en ayant dans le nôtre ces deux phrases qu’il nous laisse comme bâton et comme sandale : « Tout pouvoir m’a été donné au ciel et sur la terre », « Et moi, je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde ».

Dialogue avec le Christ
Seigneur, tu règnes déjà sur ton trône de gloire et il te tarde d’y voir tous tes fils unis dans une même louange et action de grâce. Tu m’as choisi comme ton disciple et ton apôtre. Montre-moi la route que tu veux emprunter avec moi pour que j’annonce ton nom et te glorifie !

Résolution
Répéter une phrase de l’Évangile d’aujourd’hui ou ce verset plusieurs fois dans la journée : « Tous les peuples, battez des mains. Acclamez Dieu par vos cris de joie ! »



Cette méditation a été écrite par Jeanne Mendras, consacrée de Regnum Christi

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales