Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 18 octobre 2017 - Saint Luc
Date : lundi 29 mai 2017
La m餩tation

 

Les méditations

Gardez courage !

Evangile selon St Jean, chapitre 16, 29-33

En ce temps-là, les disciples de Jésus lui dirent : « Voici que tu parles ouvertement et non plus en images. Maintenant nous savons que tu sais toutes choses, et tu n’as pas besoin qu’on t’interroge : voilà pourquoi nous croyons que tu es sorti de Dieu. » Jésus leur répondit : « Maintenant vous croyez ! Voici que l’heure vient ? déjà elle est venue ? où vous serez dispersés chacun de son côté, et vous me laisserez seul ; mais je ne suis pas seul, puisque le Père est avec moi. Je vous ai parlé ainsi, afin qu’en moi vous ayez la paix. Dans le monde, vous avez à souffrir, mais courage ! Moi, je suis vainqueur du monde. »

Prière d'introduction
Jésus, aujourd’hui, je renouvelle ma décision de marcher à ta suite dans la confiance et de traverser la tempête dans la paix que me donne ta présence.

Demande
Jésus, qu’aucun événement ne me trouble, car tu es avec moi. Rends-moi fort en toi.

Points de réflexion

1. Jésus livre ses dernières paroles aux siens. Le contexte est celui qui suit le dernier repas avant que Jésus ne soit fait prisonnier et conduit en procès. Il y a seulement quelques minutes, il était sorti du cénacle pour se rendre au jardin des oliviers, accompagné par ses disciples. En chemin, il leur adressait encore de précieux conseils. Mais là, il s’agit d’une prophétie : « Voici venir l’heure ? et elle est venue ? où vous serez dispersés chacun de votre côté et me laisserez seul ». Terrible prophétie à entendre pour ceux qui l’avaient suivi fidèlement pendant trois années. Car enfin, après trois années, ils avaient finalement compris que Jésus était sorti du Père pour venir dans le monde. Ils croyaient de tout leur cœur que Jésus est le Fils de Dieu. Ils étaient prêts à aller jusqu’au bout du monde avec lui. Et voilà que Jésus venait de leur annoncer qu’il était temps pour lui de quitter le monde et de repartir vers le Père et en plus, qu’ils le laisseraient seul... Bien sûr, ils n’imaginaient pas comment se réaliserait ce départ et surtout pas de manière si dramatique, en empruntant le chemin de la croix ! Comme il est dur de suivre Jésus jusqu’au bout !

2. Même si souvent nous le laissons seul, lui ne nous laisse pas seuls, et surtout pas dans les coups durs. « Dans le monde, vous aurez à souffrir », leur annonce-t-il encore. Dans les épreuves de la vie, que nous rencontrons tous, une force nous est donnée, ou plutôt toute consolation nous est donnée et c’est celle-là : nous ne sommes pas seuls, il est avec nous. Il est toujours avec nous et cela est une certitude de foi. En lui, dont la présence est parfois imperceptible, sa paix nous est offerte si nous savons la recevoir. « Gardez courage, moi j’ai vaincu le monde ! » nous rappelle-t-il.

Dialogue avec le Christ
Jésus, je me mets en silence en ta présence. Je sais que tu me vois, que tu m’accompagnes et que tu me portes sur ce chemin qui est le mien. « Tu me sondes et tu me connais ; que je me lève ou m’assoie, tu le sais, tu perces de loin mes pensées, que je marche ou me couche, tu le sens, mes chemins te sont tous familiers. Sonde-moi, ô Dieu, connais mon cœur, scrute-moi, connais mon souci. Vois donc si je prends le chemin périlleux et conduis-moi sur le chemin d’éternité » (Ps 139, 1-3, 23-24)

Résolution
Apprenons à trouver refuge et force dans la prière. Aujourd’hui, dans la prière, nommons les difficultés que nous traversons et qui nous découragent parfois. Nommons aussi celles que traversent nos proches.



Cette méditation a été écrite par Emanuelle Pastore, consacrée de Regnum Christi

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales