Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 17 août 2017 - Saint Hyacinthe
Date : mercredi 14 juin 2017
La m餩tation

 

Les méditations

La Loi

Evangile selon St Matthieu, chapitre 5, 17-19

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Ne pensez pas que je sois venu abolir la Loi ou les Prophètes : je ne suis pas venu abolir, mais accomplir. Amen, je vous le dis : Avant que le ciel et la terre disparaissent, pas un seul iota, pas un seul trait ne disparaîtra de la Loi jusqu’à ce que tout se réalise. Donc, celui qui rejettera un seul de ces plus petits commandements, et qui enseignera aux hommes à faire ainsi, sera déclaré le plus petit dans le royaume des Cieux. Mais celui qui les observera et les enseignera, celui-là sera déclaré grand dans le royaume des Cieux. »

Prière d'introduction
En entrant dans ce monde, Jésus désire que les juifs se convertissent mais il sait que les Pharisiens, tout en exigeant une application stricte de la Loi reçue de Moïse et enseignée de génération en génération, ne l’observent pas eux-mêmes avec rigueur. Jésus veut faire comprendre que Dieu regarde le cœur avec lequel cette Loi est vécue et appliquée. Il n’est pas venu l’abolir, mais accomplir.

Demande
Seigneur, ouvre mon cœur pour que la lumière de la Loi divine soit mon guide sur le chemin de la vie que tu permets dans le monde qui te refuse et te rejette.

Points de réflexion

1. « Je ne suis pas venu abolir mais accomplir ».
Tu veux, Seigneur, que nous comprenions que la Loi n’est pas une série de préceptes rébarbatifs et même inadaptés à notre vie d’aujourd’hui. Tu veux que nous sachions adhérer à ce que Dieu a inscrit en nous depuis notre création. Quiconque veut répondre au dessein du Père ne peut que marcher vers la sainteté qu’il a prévue pour nous depuis toute éternité. Et ce chemin de sainteté est balisé par la Loi qui nous permet d’aller jusqu’au Père. C’est la voie qui mène à la vie. La progression sur ce chemin dépend de la fidélité avec laquelle notre cœur s’y engagera. Quiconque veut aller à Dieu le Père doit suivre les préceptes inscrit au plus intime de lui-même et les commandements en seront les points de repère. Tu n’es pas venu les abolir mais nous montrer la manière de les accomplir.

2. « Pas un seul trait ne disparaîtra de la Loi jusqu’à ce que tout se réalise ». Aujourd’hui comme hier et demain encore, tu nous invites à avoir tes sentiments et à adopter tes attitudes. Tu veux que nous puissions vivre en ta présence. Il nous faut nous séparer de tout ce qui nous empêche de te suivre : nos habitudes sans fondement, notre recherche égoïste et égocentriste, nos velléités de pouvoir et de domination. Seigneur, au milieu d’un monde qui te conteste, apprends-nous à ne pas lâcher prise. Apprends-nous à dominer un relativisme qui veut tout mettre au même niveau : tu n’es pas venu abolir, mais accomplir : apprends-nous à lire ce que tu as gravé dans cette Loi, au plus intime de notre cœur et au cœur de l’Église gouvernée par l’Esprit Saint, cet Esprit d’amour qui, unissant le Père et le Fils, est là pour nous révéler la Vérité toute entière. Il nous permettra de la vivre jour après jour, jusqu’à ton retour.

3. « Celui qui rejettera un seul de ces plus petits commandements (...), celui qui les observera et les enseignera ».
Seigneur, tu connais bien nos incapacités et nos réticences. Tu es venu nous donner l’exemple pour que nous fassions comme tu as fait. Apprends-nous à aimer comme tu nous as aimés. Apprends-nous à donner tout ce que tu nous demandes. Il n’y a pas de plus grand amour que se donner pour ceux qu’on aime. Tu sais bien, Seigneur, notre incapacité radicale à nous livrer comme toi pour que les autres aient la vie, celle qui vient de toi. Tu sais bien que sans toi nous ne pouvons rien faire. Seigneur, accorde-nous la grâce d’accueillir ta grâce, pour savoir et pouvoir donner aux autres ce qu’ils attendent de nous.

Dialogue avec le Christ
Seigneur, ouvre-moi à la vérité que l’Esprit Saint veut me faire découvrir. Apprends-moi à vivre en union véritable et entière avec toi. Je sais que tu m’appelles à partager ta mission en offrant mes peines, mes difficultés et mes joies aussi, pour le salut de ceux qui sont à toi mais qui ne te reconnaissent pas encore.

Résolution
Ne pas avoir peur de ce que les autres en pensent : être tout simplement moi-même, quoi que les autres en disent.



Cette méditation a été écrite par Cécile Beaure d'Augères, consacrée de Regnum Christi

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales