Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 17 octobre 2017 - Saint Ignace d’Antioche
Date : mercredi 4 octobre 2017
La m餩tation

 

Les méditations

Le bon voyage

Evangile selon St Luc, chapitre 9, 57-62

En ce temps-là, en cours de route, un homme dit à Jésus : « Je te suivrai partout où tu iras ». Jésus lui déclara : « Les renards ont des terriers, les oiseaux du ciel ont des nids ; mais le Fils de l’homme n’a pas d’endroit où reposer la tête. » Il dit à un autre : « Suis-moi. » L’homme répondit : « Seigneur, permets-moi d’aller d’abord enterrer mon père. » Mais Jésus répliqua : « Laisse les morts enterrer leurs morts. Toi, pars, et annonce le règne de Dieu. » Un autre encore lui dit : « Je te suivrai, Seigneur ; mais laisse-moi d’abord faire mes adieux aux gens de ma maison. » Jésus lui répondit : « Quiconque met la main à la charrue, puis regarde en arrière, n’est pas fait pour le royaume de Dieu. »

Prière d'introduction
Seigneur, je crois en toi. Tu es mon guide, tu es le chemin. Je viens me mettre à ta suite. Laisse-moi marcher dans tes pas.

Demande
Prendre conscience du véritable sens de ma vie.

Points de réflexion

1. Dans la vie que nous menons ordinairement nous n’avons pas souvent l’occasion de nous rappeler que notre temps sur la terre est au bout du compte assez court et qu’un jour nous devrons en partir, définitivement. Ces trois courts échanges que nous rapporte ce passage d’Évangile sont un rappel que la vie terrestre n’est qu’un passage. Notre véritable destination, c’est le Royaume de Dieu. C’est seulement ainsi que nous pouvons comprendre ce que dit ici Jésus, et que nous pouvons au bout du compte comprendre le sens de notre vie.

2. La vie est comme un voyage, un pèlerinage, qui nous emmène vers notre véritable patrie, vers notre vraie demeure. Mais au cours de ce voyage, il nous est possible d’oublier quelle est notre destination, notre point d’arrivée, et de nous installer dans un endroit qui n’est en fait qu’une étape, en pensant que c’est là que nous pourrons trouver le sens de notre vie. Malheureusement nous sommes nombreux à tomber dans ce piège. La recherche du confort, des richesses, du pouvoir peut devenir notre véritable but dans la vie ; et nous pouvons arriver à croire que c’est ce genre de chose qui va donner son sens à notre existence.

3. Pour ne pas tomber dans ce piège et vivre notre vie comme elle doit être vécue, comme un voyage, un pèlerinage, suivons donc les conseils de Jésus. Ne nous attachons pas trop à nos « terriers », à tout ce qui nous fait la vie confortable, ces choses ne peuvent pas et ne pourrons jamais remplir notre cœur. Sachons aussi, et cela peut être plus difficile, avoir des saines relations avec les autres personnes. Il ne faut pas « diviniser » une autre personne. Une séparation douloureuse, l’éloignement physique, le deuil ne doivent pas nous empêcher de poursuivre notre voyage. Dieu a un chemin prévu pour chacun, l’important est que chacun suive ce chemin, et arrive à la bonne destination, où nous serons tous réunis. Enfin, évitons de nous bloquer sur des erreurs ou des blessures du passé. Il y a toujours un chemin possible. Jusqu’au bout, Jésus fera tout ce qui est possible pour que nous arrivions à bon port, dans le Royaume des cieux.

Dialogue avec le Christ
Merci, Jésus, de me montrer le chemin. Tu es le seul qui me montre le juste chemin, le seul qui me dise la vérité sur le sens de ma vie. Je veux te rejoindre dans le Royaume des cieux, et par mon exemple, aider les autres à y arriver aussi.

Résolution
Prendre un temps pour voir si je ne laisse pas des choses secondaires prendre la première place dans ma vie.



Cette méditation a été écrite par Père Jean-Marie Fornerod, LC

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales