Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 22 octobre 2018 - Ste Salomé
Date : dimanche 25 février 2018
La m餩tation

 

Les méditations

« De la nuée lumineuse, la voix du Père a retenti : Celui-ci est mon Fils bien-aimé, écoutez-le ! »

Evangile selon St Marc, chapitre 9, 2-10

En ce temps-là, Jésus prit avec lui Pierre, Jacques et Jean, et les emmena, eux seuls, à l’écart sur une haute montagne. Et il fut transfiguré devant eux. Ses vêtements devinrent resplendissants, d’une blancheur telle que personne sur terre ne peut obtenir une blancheur pareille. Élie leur apparut avec Moïse, et tous deux s’entretenaient avec Jésus. Pierre alors prend la parole et dit à Jésus : « Rabbi, il est bon que nous soyons ici ! Dressons donc trois tentes : une pour toi, une pour Moïse, et une pour Élie. » De fait, Pierre ne savait que dire, tant leur frayeur était grande. Survint une nuée qui les couvrit de son ombre, et de la nuée une voix se fit entendre : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé : écoutez-le ! » Soudain, regardant tout autour, ils ne virent plus que Jésus seul avec eux.
Ils descendirent de la montagne, et Jésus leur ordonna de ne raconter à personne ce qu’ils avaient vu, avant que le Fils de l’homme soit ressuscité d’entre les morts. Et ils restèrent fermement attachés à cette parole, tout en se demandant entre eux ce que voulait dire : « ressusciter d’entre les morts ».

Prière d'introduction
L’hymne à l’Esprit Saint nous fait chanter : « Viens, Esprit-Saint, envoie-nous du ciel un rayon de ta lumière. Viens, père des pauvres, viens, toi qui donnes les dons, viens, lumière des cœurs ! Ô lumière bienheureuse, viens remplir jusqu’à l’intime le cœur de tes fidèles ! »

Demande
Saint Ambroise nous le dit : « Si les verrous de fer ou les barres de lourdes portes n’empêchent pas le soleil de pénétrer, comment l’éclat de l’intelligence divine ne pourrait-il s’introduire dans les cœurs qu’il a lui-même créés ? » Jésus, transmets-nous un rayon de cette lumière qui te transfigurait, qu’elle vienne saisir l’intime de notre cœur, qu’elle le renouvelle pour qu’il puisse aimer, avec tendresse, sans se lasser.

Points de réflexion

1. La Transfiguration fait partie, dans la prière du chapelet, des mystères lumineux. Elle nous rappelle, comme nous le disons dans le Credo, que Jésus est Dieu, né de Dieu, lumière née de la lumière. Cet épisode, bien que très secret puisqu’il n’a été vécu que par Jésus, Pierre, Jacques et Jean, est parvenu par la grâce de l’Esprit Saint jusqu’à nous pour que nous en soyons, par la foi, les témoins.
« Je suis venu comme une lumière dans le monde, afin que quiconque croit en moi ne demeure pas dans les ténèbres. » (Jn 12,46)

2. Moïse et Élie sont vivants : « Je suis le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac, et le Dieu de Jacob. Dieu n’est pas le Dieu des morts, mais des vivants. » (Mt 22,32) Voilà la vie transfigurée, la vie en abondance que Dieu veut nous donner. Notre vie terrestre n’est pas faite pour durer, elle est faite pour être ressuscitée, transfigurée.

3. « Celui-ci est mon fils bien-aimé ; écoutez-le. »
La Transfiguration est aussi manifestation du Père dont la voix se fait entendre. Elle remplit les apôtres de la vue de la gloire du Père et du Fils avant qu’ils n’affrontent la grande épreuve de la Passion.
Dans la liturgie byzantine, une hymne ancienne de la fête de la Transfiguration chante : « Tu t’es transfiguré sur la montagne et autant qu’ils en étaient capables, tes disciples ont contemplé ta gloire, Christ Dieu, afin que lorsqu’ils te verraient crucifié, ils comprennent que ta Passion était volontaire et qu’ils annoncent au monde que tu es vraiment le rayonnement du Père.  »

Dialogue avec le Christ
« Soudain, regardant autour d’eux, ils ne virent plus personne, que Jésus seul avec eux. » Seigneur, lorsque regardant autour de moi, je me trouve seul, je ne vois plus personne, toi, tu es là, avec moi. Et le Père aussi est là, avec moi. « Mais je ne suis pas seul, car le Père est avec moi. » (Jn 16,32). Seigneur, je crois en ton amour fidèle pour moi et en ta présence à mes côtés.

Résolution
Aujourd’hui, je me souviendrai plusieurs fois dans la journée de Jésus transfiguré et l’invoquerai dans l’action de grâces : « Joyeuse lumière, splendeur éternelle du Père, saint et bienheureux Jésus-Christ. » Même dans la fatigue et la tristesse, je me réjouirai en lui, car il est.



Cette méditation a été écrite par Patricia Freisz

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales