Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 14 août 2018 - Saint Maximilien-Marie Kolbe
Date : jeudi 25 janvier 2018
La m餩tation

 

Les méditations

« Mon âme te cherche toi, mon Dieu »

Evangile selon St Marc, chapitre 16, 15-18

En ce temps-là, Jésus ressuscité dit aux onze Apôtres : « Allez dans le monde entier. Proclamez l’Évangile à toute la création. Celui qui croira et sera baptisé sera sauvé ; celui qui refusera de croire sera condamné. Voici les signes qui accompagneront ceux qui deviendront croyants : en mon nom, ils expulseront les démons ; ils parleront en langues nouvelles ; ils prendront des serpents dans leurs mains et, s’ils boivent un poison mortel, il ne leur fera pas de mal ; ils imposeront les mains aux malades, et les malades s’en trouveront bien. »

Prière d'introduction
« Comme un cerf altéré cherche l’eau vive, ainsi mon âme te cherche toi, mon Dieu. Mon âme a soif de Dieu, le Dieu vivant ; quand pourrai-je m’avancer, paraître face à Dieu ? » (Ps 41, 2-3)

Demande
Seigneur, fais que je vois !

Points de réflexion

1. En ce jour de la conversion de saint Paul, nous écoutons ce passage qui clôt l’Évangile de saint Marc. Jésus s’adressant aux onze apôtres leur dit : « Allez dans le monde entier. Proclamez l’Évangile à toute la création » et nous écoutons dans la première lecture la conversion de Paul qui devient « l’instrument que Dieu a choisi pour faire parvenir son nom auprès des nations, des rois et des fils d’Israël ». Pourtant Paul n’était pas là au moment où Jésus envoyait ses apôtres en mission. En manifestant cette tradition apostolique, la liturgie d’aujourd’hui nous invite à contempler le visage de l’Église. Elle est missionnaire mais elle ne l’est pas de sa propre initiative. C’est un Autre qui l’envoie, comme un sacrement, c’est-à-dire comme le signe de la présence de Dieu offert au monde. J’ose citer le refrain d’une des chansons de la fresque musicale Jésus : « La bonne nouvelle c’est lui, la bonne nouvelle c’est nous ! » Aujourd’hui et à la fin de chaque Eucharistie, écoutons le Christ nous envoyer proclamer les merveilles qu’il a accomplies et qu’il réalise pour nous.

2. En Saint Paul nous voyons Dieu modeler ce visage de l’apôtre qui est aussi le nôtre. Un visage qui cherche Dieu et que Dieu vient rencontrer. Un visage marqué par cette vision dont elle en porte les traces. Ce sont celles de l’expérience de notre propre cécité : nous ne savons pas reconnaître Dieu. Alors l’Église vient à notre rencontre pour restaurer notre vrai visage, celui de fils de Dieu, aimé du Père et vivifié par l’Esprit Saint. En jaillit une lumière et un cri de joie d’une grande force pour le monde entier. Laissons-nous toucher par Dieu qui modèle ce visage en nous et acceptons patiemment la façon dont il travaille son œuvre d’art, cadeau pour le monde.

Dialogue avec le Christ
Seigneur, tu m’envoies pour que je te fasse connaître et te rende présent là où je suis. Tu m’assures de ton assistance pour apaiser toutes mes peurs et vaincre tous les obstacles. Renouvelle en moi la foi en ton amour et l’expérience du salut que tu donnes au monde pour que je l’annonce autour de moi.

Résolution
Vivre cette journée avec une plus grande conscience que Dieu m’envoie pour annoncer et rendre présent son Règne et répondre à son appel.



Cette méditation a été écrite par Jeanne Mendras, consacrée de Regnum Christi

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales