Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 11 décembre 2018 - Saint Damase
Date : vendredi 9 mars 2018
La m餩tation

 

Les méditations

« Ah ! Si mon peuple m’écoutait »

Evangile selon St Marc, chapitre 12, 28-34

En ce temps-là, un scribe s’avança vers Jésus pour lui demander : « Quel est le premier de tous les commandements ? » Jésus lui fit cette réponse : « Voici le premier : Écoute, Israël : le Seigneur notre Dieu est l’unique Seigneur. Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de tout ton esprit et de toute ta force. Et voici le second : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Il n’y a pas de commandement plus grand que ceux-là. » Le scribe reprit : « Fort bien, Maître, tu as dit vrai : Dieu est l’Unique et il n’y en a pas d’autre que lui. L’aimer de tout son cœur, de toute son intelligence, de toute sa force, et aimer son prochain comme soi-même, vaut mieux que toute offrande d’holocaustes et de sacrifices. » Jésus, voyant qu’il avait fait une remarque judicieuse, lui dit : « Tu n’es pas loin du royaume de Dieu. » Et personne n’osait plus l’interroger.

Prière d'introduction
Le psaume de la liturgie d’aujourd’hui met dans la bouche de Dieu : « Ah ! Si mon peuple m’écoutait, Israël, s’il allait sur mes chemins ! Je le nourrirais de la fleur du froment, je le rassasierais avec le miel du rocher ! » Plongeons dès maintenant dans le cœur de Dieu, ressentons son désarroi, son grand désir d’être écouté pour pouvoir nous nourrir, pour pouvoir nous rassasier.
« Israël » c’est son peuple, c’est nous. Relisons encore une fois cette partie du psaume en demandant la grâce d’entrer dans le cœur de Dieu : « Ah ! Si mon peuple m’écoutait, Israël, s’il allait sur mes chemins ! Je le nourrirais de la fleur du froment, je le rassasierais avec le miel du rocher ! »

Demande
Me voilà, Seigneur, avec toi pendant quelques minutes. Ouvre mes oreilles. Aide-moi à écouter le fin silence de ta présence. Aide-moi à t’attendre avec respect, avec patience, comme tu le fais tellement de fois envers moi.

Points de réflexion

1. « Écoute, Israël (...) »
Nous allons juste nous arrêter sur ces mots-là. Cette Parole et ce désir du cœur de Dieu qui revient plusieurs fois tout au long de l’histoire des hommes. Avons-nous compris que tout est là ? Prêtons-nous l’oreille à ce que Dieu nous a dit ? Et à ce qu’il veut nous dire aujourd’hui même ?

2. Le psaume nous fait chanter aujourd’hui : « C’est moi, le Seigneur ton Dieu, écoute ma voix. »
Si nous écoutons d’autres paroles plus que celles du Seigneur, ne sommes-nous pas en train d’avoir d’autres dieux et de nous laisser entraîner par eux ? Comment est-ce que j’intègre la Parole de Dieu dans ma vie, dans mes décisions, dans mon style de vie ? Faisons une pause, restons en silence, mettons-nous en attitude d’écoute, d’attention, de respect envers cette Parole qui nous vient de Dieu.

3. Écoutons donc le reste du psaume. Entrons dans notre dialogue personnel avec Dieu.
« J’entends des mots qui m’étaient inconnus :
J’ai ôté le poids qui chargeait ses épaules ;
ses mains ont déposé le fardeau.
Quand tu criais sous l’oppression, je t’ai sauvé.
Je répondais, caché dans l’orage,
je t’éprouvais près des eaux de Mériba.
Écoute, je t’adjure, ô mon peuple ;
vas-tu m’écouter, Israël ?
 »

4. Écoutons aussi, si nous en avons besoin, la suite de l’Évangile : « Écoute, Israël :
le Seigneur notre Dieu est l’unique Seigneur. Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de tout ton esprit et de toute ta force. (...)
Tu aimeras ton prochain comme toi-même.
 »

Dialogue avec le Christ
Le temps du Carême est un temps de conversion. Seigneur, comment veux-tu que je me tourne de façon plus claire et concrète vers ta Parole ? Que m’appelles-tu à faire pour que je t’écoute davantage ? Pour que ta Parole ait plus de poids en moi que celle d’autres personnes ? Quelle est la parole qui est en train de prendre le dessus sur la Parole de Dieu ?

Résolution
Essayer d’avoir une attitude d’écoute envers une personne de ton entourage que généralement tu ignores ou que tu n’as pas envie d’écouter.



Cette méditation a été écrite par Sabine Laxague, consacrée de Regnum Christi

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales