Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 22 mai 2018 - Sainte Julie
Date : lundi 5 mars 2018
La m餩tation

 

Les méditations

Vivre de foi

Evangile selon St Luc, chapitre 4, 24-30

Dans la synagogue de Nazareth, Jésus déclara : « Amen, je vous le dis : aucun prophète ne trouve un accueil favorable dans son pays. En vérité, je vous le dis : Au temps du prophète Élie, lorsque pendant trois ans et demi le ciel retint la pluie, et qu’une grande famine se produisit sur toute la terre, il y avait beaucoup de veuves en Israël ; pourtant Élie ne fut envoyé vers aucune d’entre elles, mais bien dans la ville de Sarepta, au pays de Sidon, chez une veuve étrangère. Au temps du prophète Élisée, il y avait beaucoup de lépreux en Israël ; et aucun d’eux n’a été purifié, mais bien Naaman le Syrien. » À ces mots, dans la synagogue, tous devinrent furieux. Ils se levèrent, poussèrent Jésus hors de la ville, et le menèrent jusqu’à un escarpement de la colline où leur ville est construite, pour le précipiter en bas. Mais lui, passant au milieu d’eux, allait son chemin.

Prière d'introduction
Seigneur, donne-moi le don de la foi. Je veux croire en toi. Je veux que tu sois présent dans ma vie, dans tous les moments de ma vie.

Demande
La foi.

Points de réflexion

1. Jésus, après avoir parcouru plusieurs villes et villages de Galilée, revient dans son village, Nazareth, et il enseigne dans la synagogue, comme il le faisait dans les autres endroits où il se rendait. Dans les autres villes et villages de Galilée, Jésus était un personnage nouveau que les gens ne connaissaient pas. Ici Jésus est connu de tous. On connaît sa famille, ses parents, sa maison, on l’a vu grandir et travailler dans le village. Nous ne connaissons pas grand-chose de la vie de Jésus à Nazareth, et ce passage de l’Évangile nous confirme que si nous n’en savons presque rien, c’est qu’il n’y eut rien de spécial pendant cette partie de la vie de Jésus. Jésus était un villageois comme les autres à Nazareth.

2. La visite de Jésus à Nazareth, après ses passages dans les autres endroits de la Galilée, s’est mal passée. Jésus enseigne dans la synagogue, les habitants s’étonnent de voir ce Jésus qu’ils pensaient bien connaître montrer une grande sagesse. Saint Matthieu, dans son récit de l’événement, précise que les habitants de Nazareth manquaient de foi. Jésus leur rappelle deux passages de l’Écriture : dans le premier Élie est envoyé par Dieu vers une veuve qui n’était pas d’Israël, dans le second Élisée guérit Naaman le lépreux, un Syrien. Outragés par ces comparaisons, les habitants de Nazareth décident alors de tuer Jésus en le précipitant du haut d’une falaise, mais Jésus réussit à s’enfuir.

3. Ne sommes-nous pas parfois nous aussi comme ces habitants de Nazareth ? Certes nous savons que Jésus est le Fils de Dieu, nous savons qu’il est ressuscité, nous savons qu’il est notre Sauveur. Mais il est possible que petit à petit nous nous soyons habitués à cela, que Jésus fasse, en quelque sorte « partie du paysage ». Que Jésus, au bout du compte, soit devenu un élément de plus dans notre vie quotidienne. Si tel est le cas, alors notre foi est comme morte : l’habitude l’a tuée, un peu comme ces habitants de Nazareth, incapables d’avoir un regard neuf sur Jésus et qui décident de le tuer. Dieu est vivant et c’est dans une relation vivante avec lui que nous sommes appelés à vivre.

Dialogue avec le Christ
Seigneur, aide-moi à te voir dans ma vie, dans les moments heureux et les moments difficiles. Je crois que tu es toujours près de moi, que jamais tu ne me laisses seul. Aide-moi à voir ton amour, tu ne cesses jamais de m’aimer.

Résolution
Demander chaque jour à Jésus de me donner une plus grande foi.



Cette méditation a été écrite par Père Jean-Marie Fornerod, LC

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales