Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 23 juin 2018 - Sainte Audrey
Date : jeudi 5 avril 2018
La m餩tation

 

Les méditations

Reconnaître Jésus ressuscité

Evangile selon St Luc, chapitre 24, 35-48

En ce temps-là, les disciples qui rentraient d’Emmaüs racontaient aux onze Apôtres et à leurs compagnons ce qui s’était passé sur la route, et comment le Seigneur s’était fait reconnaître par eux à la fraction du pain. Comme ils en parlaient encore, lui-même fut présent au milieu d’eux, et leur dit : « La paix soit avec vous ! » Saisis de frayeur et de crainte, ils croyaient voir un esprit. Jésus leur dit : « Pourquoi êtes-vous bouleversés ? Et pourquoi ces pensées qui surgissent dans votre cœur ? Voyez mes mains et mes pieds : c’est bien moi ! Touchez-moi, regardez : un esprit n’a pas de chair ni d’os comme vous constatez que j’en ai. »
Après cette parole, il leur montra ses mains et ses pieds. Dans leur joie, ils n’osaient pas encore y croire, et restaient saisis d’étonnement. Jésus leur dit : « Avez-vous ici quelque chose à manger ? » Ils lui présentèrent une part de poisson grillé qu’il prit et mangea devant eux. Puis il leur déclara : « Voici les paroles que je vous ai dites quand j’étais encore avec vous : “Il faut que s’accomplisse tout ce qui a été écrit à mon sujet dans la loi de Moïse, les Prophètes et les Psaumes.” » Alors il ouvrit leur intelligence à la compréhension des Écritures. Il leur dit : « Ainsi est-il écrit que le Christ souffrirait, qu’il ressusciterait d’entre les morts le troisième jour, et que la conversion serait proclamée en son nom, pour le pardon des péchés, à toutes les nations, en commençant par Jérusalem. À vous d’en être les témoins. »

Prière d'introduction
Seigneur, augmente en moi la foi. Apprends-moi à reconnaître ta présence. Je crois que tu es là, avec moi.

Demande
La foi en Jésus ressuscité.

Points de réflexion

1. Jésus est ressuscité.
Il l’avait annoncé aux apôtres, avant. Mais ils ne l’avaient pas cru, ou alors ils ne l’avaient pas vraiment pris au sérieux. Et même après, alors que certains l’ont vu, ils n’y croient pas encore. Les disciples d’Emmaüs ont beau expliquer qu’il était là avec eux sur la route et dans l’auberge, quand Jésus vient dans la maison où ils se trouvent, ils croient voir un esprit. Jésus doit insister : « Voyez (...) Touchez (...) regardez (...) ».

2. La difficulté qu’ont eu les apôtres à croire que Jésus était ressuscité, qu’il était bien vivant, présent avec eux, est compréhensible. Jésus avait bien fait revivre des morts, Lazare par exemple. Mais là, c’est lui qui était mort, qui pouvait le faire revivre ? Pourtant Jésus est là, avec son corps, même s’il est différent d’avant : parfois on le reconnaît, parfois non. Or cette difficulté à croire nous la vivons nous aussi. Peut-être pas tellement sur le fait de la Résurrection en lui-même, mais sur la présence de Jésus au milieu de nous. Ce qui, au fond, se rejoint.

3. Car même si Jésus ne nous apparaît pas de la même manière qu’il le faisait avec ses apôtres, il continue à être présent avec nous. Après sa Résurrection, il n’a pas disparu, mais il se manifeste de manière différente. Dans l’Eucharistie Jésus est là, si nous avons la foi pour reconnaître sa présence. Jésus est présent dans ses prêtres, qui, malgré tous leurs défauts, sont bien un signe visible de la présence du Christ, surtout quand ils célèbrent les sacrements. Et Jésus est là dans mes frères et sœurs qui ont reçu le baptême, qui ont communié au corps du Christ, leur présence devient aussi une présence du Christ. Il est enfin présent chez tous ces petits, ceux dont Jésus disait : « Et le Roi leur répondra : “Amen, je vous le dis : chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait.” » (Mt 25,40) Ne soyons donc pas si faciles à rire doucement des apôtres qui ne savaient pas reconnaître Jésus ressuscité. Ne nous arrive-t-il pas bien souvent de ne pas savoir le faire non plus ?

Dialogue avec le Christ
Seigneur, ouvre mon cœur à ta présence. Tu es souvent près de moi, et je ne sais pas te reconnaître. Ouvre les yeux de mon âme, donne-moi le regard de la foi, pour que je puisse te voir. Merci, Jésus, d’être resté avec nous.

Résolution
Demander la grâce d’apprendre à regarder avec les yeux de la foi.



Cette méditation a été écrite par Père Jean-Marie Fornerod, LC

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales