Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 19 septembre 2018 - Ste Emilie de Rodat
Date : dimanche 13 mai 2018
La m餩tation

 

Les méditations

« Qu’ils soient un, comme nous-mêmes »

Evangile selon St Jean, chapitre 17, 11-19

En ce temps-là, les yeux levés au ciel, Jésus priait ainsi : « Père saint, garde mes disciples unis dans ton nom, le nom que tu m’as donné, pour qu’ils soient un, comme nous-mêmes. Quand j’étais avec eux, je les gardais unis dans ton nom, le nom que tu m’as donné. J’ai veillé sur eux, et aucun ne s’est perdu, sauf celui qui s’en va à sa perte de sorte que l’Écriture soit accomplie. Et maintenant que je viens à toi, je parle ainsi, dans le monde, pour qu’ils aient en eux ma joie, et qu’ils en soient comblés. Moi, je leur ai donné ta parole, et le monde les a pris en haine parce qu’ils n’appartiennent pas au monde, de même que moi je n’appartiens pas au monde. Je ne prie pas pour que tu les retires du monde, mais pour que tu les gardes du Mauvais. Ils n’appartiennent pas au monde, de même que moi, je n’appartiens pas au monde.
Sanctifie-les dans la vérité : ta parole est vérité. De même que tu m’as envoyé dans le monde, moi aussi, je les ai envoyés dans le monde. Et pour eux je me sanctifie moi-même, afin qu’ils soient, eux aussi, sanctifiés dans la vérité. »

Prière d'introduction
Après avoir parlé à tes disciples et à tes apôtres, tu lèves les yeux au ciel en t’adressant à ton Père. Tu le supplies de ne pas les laisser se disperser en différentes communautés, selon les désirs et les pensées de chacun d’eux. Tu veux et tu implores ton Père pour que l’Église que tu es venu instituer ici-bas résiste à toutes les tentations démoniaques dont elle sera la proie jusqu’à ton retour en gloire, au dernier jour.

Demande
Seigneur, fais que l’Église soit et demeure toujours guidée et habitée par l’Esprit Saint que tu lui as envoyé à la Pentecôte. Seigneur, tu nous as confiés à Marie, ta Mère : accorde-nous de savoir suivre le conseil qu’elle a donné aux noces de Cana de faire tout ce que tu nous diras (Cf. Jn 2,5).

Points de réflexion

1. « Père saint, garde mes disciples unis dans ton nom (...) »
Là, Seigneur, tu insistes sur cette unité de l’Église que tu es venu fonder : une seule Église dont les apôtres sont les pierres vivantes et tu veux que cette Église soit et demeure un seul troupeau.
Ton seul souci est que le projet de Dieu, le plan que tu es venu réaliser, soit accompli : il faut que le monde créé grandisse et, par une lente progression jusqu’au dernier jour, se transforme en lieu d’amour et de vérité auquel tous les hommes, et chacun en particulier, sont invités. Et là, en ce moment de prière, tu t’adresses à ton Père avec cette certitude que le monde sera sauvé si ton troupeau reste fidèle à ton enseignement et s’il ne se disperse pas.

2. « Quand j’étais avec eux, je les gardais unis dans ton nom. »
Tu sais que ta personne, ton enseignement, ce que tu veux mettre en place, seront rejetés. Cette unité sera remise en question : tes disciples auront à lutter avec persévérance pour ne pas être rejetés et exclus de ce monde. Tu ne cesses d’implorer ton Père de nous garder unis entre nous en un seul troupeau ; qu’il n’y ait qu’un temple de Dieu, une seule Église habitée par la Sainte Trinité, Père, Fils et Esprit Saint. Tu veux que la charité nous permette de vivre et de transmettre ton message jusqu’au bout du monde et jusqu’à la fin des temps : cette charité qui excuse tout, croit tout, espère tout, identifie tout, comme l’écrivait saint Paul aux Corinthiens (Cf. 1 Co 13). Tu veux que nous dépassions nos égoïsmes stériles et meurtriers, ce feu de haine que le démon a allumé en nous depuis Adam et dont Caïn et Abel sont les premiers exemples. Comment être témoins d’amour au milieu du monde si tous ceux qui disent vivre de l’amour trinitaire ne s’aiment pas entre eux ?

3. « Sanctifie-les dans la vérité. »
Sanctifier, c’est faire participer à ta sainteté et pour prendre part à cette sainteté, il faut que nous sachions écouter et nous alimenter de la Parole de Dieu, du Verbe de Dieu, du pain que tu nous donnes. Tu es la Parole, la Vérité et Vie. Saint Jean, au début de son Évangile, te fait dire que tu es la lumière véritable. Nos paroles, nos arguments et tout ce qui ne sort que de nous, seront toujours limités et doivent être confrontés à cette vérité incarnée venue vivre avec nous, au milieu du monde. Et nous savons, et tu nous l’as affirmé, que si nous demeurons en toi, le démon ne pourra rien contre nous. Nous savons que nous devons nous tenir sur nos gardes parce que le démon n’est jamais loin pour faire dévier nos actes et nos paroles.

Dialogue avec le Christ
Seigneur, tu sais tout. Tu sais combien je suis faible et que cette faiblesse est souvent la proie des pièges du démons. Seigneur, apprends-moi à me réfugier en toi et à savoir que ta miséricorde est toujours là pour m’aider et me pardonner quand je succombe.

Résolution
Aujourd’hui, je chercherai à vivre la charité en pensées, en paroles et en actions et à la demander de toutes mes forces.



Cette méditation a été écrite par Cécile Beaure d'Augères, consacrée de Regnum Christi

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales