Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 19 novembre 2018 - Saint Tanguy
Date : lundi 14 mai 2018
La m餩tation

 

Les méditations

Témoins de la Résurrection

Evangile selon St Jean, chapitre 15, 9-17

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples :« Comme le Père m’a aimé, moi aussi je vous ai aimés. Demeurez dans mon amour. Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, comme moi, j’ai gardé les commandements de mon Père, et je demeure dans son amour. Je vous ai dit cela pour que ma joie soit en vous, et que votre joie soit parfaite. Mon commandement, le voici : Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés. Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime. Vous êtes mes amis si vous faites ce que je vous commande. Je ne vous appelle plus serviteurs, car le serviteur ne sait pas ce que fait son maître ; je vous appelle mes amis, car tout ce que j’ai entendu de mon Père, je vous l’ai fait connaître. Ce n’est pas vous qui m’avez choisi, c’est moi qui vous ai choisis et établis afin que vous alliez, que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure. Alors, tout ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donnera. Voici ce que je vous commande : c’est de vous aimer les uns les autres. »

Prière d'introduction
Chanter tout fort ou dans son cœur : « Ubi caritas et amor, ubi caritas Deus ibi est. »

Demande
Seigneur Jésus, aide-moi à être un témoin de ta Résurrection comme saint Matthias.

Points de réflexion

1. C’est aujourd’hui la fête de l’apôtre Matthias. Matthias est celui qui avait été choisi par les onze apôtres pour succéder à Judas après la Résurrection de Jésus par un tirage au sort. Pourquoi l’Église primitive avait-elle besoin de quelqu’un pour succéder à Judas dans le collège des apôtres ? Ils auraient pu simplement continuer leur mission d’apôtres à onze. C’est parce que l’Église primitive avait besoin de témoins autorisés de la Résurrection du Seigneur. Un premier critère pour le choix de Matthias est qu’il a lui-même été témoin de la Résurrection du Seigneur. Ce critère de choix nous fait comprendre comment la Résurrection de Jésus a été dès le début un point essentiel de notre foi chrétienne. Jésus-Christ est le messie, le Fils de Dieu, envoyé par le Père pour sauver l’homme de la mort et du péché par sa Passion, sa mort et sa Résurrection. Être témoin de la Résurrection est constitutif de notre identité et de notre mission en tant que baptisé.

2. Comment être aujourd’hui témoins de la Résurrection ?
La première lecture des Actes des apôtres de la liturgie d’aujourd’hui nous donne un premier élément de réponse. Matthias avait été choisi parce qu’il était l’un « des hommes qui nous ont accompagnés durant tout le temps où le Seigneur Jésus a vécu parmi nous, depuis le commencement, lors du baptême donné par Jean, jusqu’au jour où il fut enlevé d’auprès de nous. » nous dit les Actes des apôtres. Matthias avait non seulement été témoin de la Résurrection mais il avait vécu de nombreux moments d’intimité et d’instruction auprès du Seigneur dès le début de sa mission publique. Certes nous n’avons pas vu le Christ ressuscité de nos propres yeux et nous n’avons pas eu la grâce d’être physiquement avec Jésus lors de sa mission publique. Mais nous pouvons d’emblée devenir de meilleurs témoins de la Résurrection en consacrant du temps dans notre vie quotidienne à des moments d’intimité avec le Seigneur dans la prière, dans la lecture de sa Parole, dans la participation aux sacrements pour nous laisser modeler en vrais témoins par notre divin Maitre.

3. L’Évangile d’aujourd’hui nous invite à être témoins de la Résurrection en vivant l’idéal évangélique par excellence, celui de l’amour de Dieu et du prochain. En vivant la charité nous devenons de vrais ambassadeurs du Christ dans le monde. Nous pouvons apporter à nos frères et sœurs l’amour du Christ vivant et ressuscité par notre esprit de service, d’écoute, de patience, de pardon. Nos rassemblements en Église où nous témoignons au monde de nos liens fraternels en tant que communauté de baptisés témoignent aussi que le Christ est vivant et présent. Nos assemblées le dimanche ou lors d’autres moments de prière n’auraient aucun sens si le Christ n’était pas présent et vivant parmi nous. C’est lui qui nous appelle, qui nous rassemble et nous unit. À quoi bon faire le déplacement et se réunir toutes les semaines pour quelqu’un qui est absent ? Ce serait absurde ! Même notre prière personnelle à la maison témoigne que le Christ est présent. Voilà tant de manières simples d’être témoins de la Résurrection du Christ aujourd’hui. Ce sont autant de gestes concrets qui peuvent interpeler nos contemporains sur le sens profonds de tous ces efforts pour vivre la charité et la fraternité.

Dialogue avec le Christ
Seigneur, aide-moi à devenir comme saint Matthias un témoin de ta Résurrection. Je veux m’engager à vivre des moments d’intimité et d’instruction auprès de toi pour que tu puisses me transformer en vrai témoin. Que ma vie de charité puisse dire haut et fort que tu es celui qui donne un sens à ma vie et que tu aimes profondément tous les hommes. Par ma prière personnelle et mes efforts pour participer au rassemblement de ton Église je veux dire que tu es présent parmi nous.

Résolution
Participer à une messe de semaine dans ma paroisse.



Cette méditation a été écrite par Père Richard Tardiff, LC

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales