Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 16 août 2018 - Saint Etienne
Date : vendredi 25 mai 2018
La m餩tation

 

Les méditations

« Ce que Dieu a uni, que personne ne le sépare ! »

Evangile selon St Marc, chapitre 10, 1-12

En ce temps-là, Jésus arriva dans le territoire de la Judée, au-delà du Jourdain. De nouveau, des foules s’assemblèrent près de lui, et de nouveau, comme d’habitude, il les enseignait. Des pharisiens l’abordèrent et, pour le mettre à l’épreuve, ils lui demandaient : « Est-il permis à un mari de renvoyer sa femme ? » Jésus leur répondit : « Que vous a prescrit Moïse ? » Ils lui dirent : « Moïse a permis de renvoyer sa femme à condition d’établir un acte de répudiation. » Jésus répliqua : « C’est en raison de la dureté de vos cœurs qu’il a formulé pour vous cette règle. Mais, au commencement de la création, Dieu les fit homme et femme.
À cause de cela, l’homme quittera son père et sa mère, il s’attachera à sa femme, et tous deux deviendront une seule chair. Ainsi, ils ne sont plus deux, mais une seule chair. Donc, ce que Dieu a uni, que l’homme ne le sépare ! » De retour à la maison, les disciples l’interrogeaient de nouveau sur cette question. Il leur déclara : « Celui qui renvoie sa femme et en épouse une autre devient adultère envers elle. Si une femme qui a renvoyé son mari en épouse un autre, elle devient adultère. »

Prière d'introduction
Dieu infiniment fidèle, nous venons à toi en rejetant nos infidélités, afin que nous soyons rachetés par la fidélité de ton Fils, notre Seigneur Jésus-Christ, qui s’est fait époux de l’Église.

Demande
Apprends-nous à porter avec patience les insipidités du quotidien et à trouver en toi notre réconfort et la source de tout épanouissement.

Points de réflexion

1. À l’origine, Dieu avait créé l’homme et la femme à son image. Par son amour ineffable, il crée et donne la vie, conduit tout être à son épanouissement et engendre l’unité. Ainsi, l’amour qui unit l’homme et la femme ressemble à celui de Dieu et donne à l’être humain un air de famille.
La division et la rupture ne sont pas son plan originel. D’où alors vient cette question ? « Est-il permis à un mari de renvoyer sa femme ? » Le péché des origines a entraîné l’homme, en quête de son propre avantage (la séduction de l’arbre), à réduire l’autre à un objet et à l’aliéner de sa propre identité d’époux : le cœur s’est détourné et endurci.

2. Tout au long de l’Histoire Sainte, Dieu nous apprend à établir une relation de fidélité qui corresponde à son immanquable fidélité. Jésus, le Fils, en est le sommet : et c’est précisément à lui, qui est venu rétablir l’alliance, que les pharisiens adressent leur question sournoisement effrontée ...
Le Christ néanmoins en tire parti pour faire de l’amour sponsal, entendu comme don réciproque, le principe du salut : il s’est livré pour son Église (Cf. Ep 5,25) – cela doit être un critère de discernement, plus qu’une loi impersonnelle ouvrant un maximum de droits et impliquant un minimum de devoirs.

3. Jésus veut bâtir son Église sur le rocher solide de la foi de Pierre. Son Église veut être une, unie, non divisée. Cette Église a de multiples saveurs et couleurs, mais ne forme qu’un seul corps, qu’un seul temple, qu’un seul peuple.
Son principe de cohésion est l’Esprit Saint, le don du Père par le Fils, qui nous est destiné et qui nous conduit dans la vérité tout entière (Cf. Jn 16,13). L’unité des chrétiens commence dans le cœur humain et s’étend sur toute la communauté. Soyons des apôtres de cette unité : « ce que Dieu a uni, que l’homme ne le sépare pas. »

Dialogue avec le Christ
Mon doux Jésus, époux de mon âme et de l’Église, fortifie mon cœur pour rester fidèle à mes engagements. Tu as cherché en tout l’accomplissement de la volonté du Père et tu nous as donné ton Nom qui est au-dessus de tout nom, afin qu’en l’invoquant auprès du Père, notre volonté soit identifiée à la sienne. Que le Père soit glorifié par nos vies par le don de l’Esprit. Amen.

Résolution
Un acte de générosité auprès des miens.



Cette méditation a été écrite par Père Jaroslav de Lobkowicz, LC

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales