Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
Vert - Férie 31 octobre 2014 - Saint Quentin
Date : vendredi 11 février 2005 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Le jeûne chrétien

Saint Matthieu 9, 14-15

Les disciples de Jean Baptiste s’approchent de Jésus en disant : « Pourquoi tes disciples ne jeûnent-ils pas, alors que nous et les pharisiens nous jeûnons ? » Jésus leur répondit : « Les invités de la noce pourraient-ils donc faire pénitence pendant le temps où l’Époux est avec eux ? Mais un temps viendra où l’Époux leur sera enlevé, et alors ils jeûneront. »

Prière d’introduction Que ta bienveillance nous accompagne, Seigneur, durant ces jours de privation, pour que la discipline imposée à nos corps soit vraiment pratiquée avec amour.

Pétition Fais-moi comprendre, Seigneur, le sens du sacrifice.

Points de réflexion

1. Jésus nous répond avec simplicité et attention. Les disciples de Jean interrogent le Christ. C’est plus qu’une simple interrogation : c’est une critique. Ils tendent un piège à Jésus. Cependant, les questions des disciples ne scandalisent pas Jésus. Il leur répond par une analogie qui illustre la vérité. Nous vivons en ce temps où l’Epoux nous a été enlevé. Pourtant, nous ne sommes ni seuls ni sans ressources. Contemplons-nous souvent la grandeur du don de la foi ? Le Père M. Maciel, L.C. nous dit : « Sans la vie de grâce, nous sommes des cadavres ambulants ; nos oeuvres, aussi bonnes qu’elles puissent être, n’ont aucune valeur en face de l’éternité, ce sont des oeuvres mortes parce qu’il leur manque le principe vivifiant de la grâce. »(Père M. Maciel, L.C Lettre du Christ-Roi 2004) Reconnaissons-nous la valeur de pouvoir participer à la vie de la grâce ? Que faisons-nous pour l’entretenir ?

2. Bâtir sa vie sur de petits sacrifices offerts par amour. « Cet esprit de renoncement aux petites choses, fortifie l’amour et fait cadeau à l’âme d’une immense joie et d’une immense liberté d’esprit, mais, de plus, cela fortifie le caractère et la volonté pour surmonter les difficultés et les tentations. L’homme habitué au sacrifice est une tour de granit, non de gélatine, un roc ferme, non des sables mouvants, sur lequel l’Esprit Saint peut construire l’édifice de la sainteté. Mais il existe un fruit encore meilleur qui se récolte par cet exercice d’ascèse. Le renoncement à ces petits détails, vécu avec amour et en offrande à Dieu, est une source inépuisable de mérites et de grâces pour tout le Corps Mystique du Christ. » (Père M. Maciel, L.C Lettre de Carême 2004)

3. Le jeûne. Comme nous le rappelle la doctrine de l’Église : «  La charité du Christ est en nous la source de tous nos mérites devant Dieu » (CEC 2011). Or, « L’amour qui ne fait pas souffrir est un amour qui n’est pas authentique. Si mon amour envers Dieu, si ma vie chrétienne ne me pousse pas vers le sacrifice, ne me fait pas mourir à moi-même un peu plus chaque jour, il est absolument certain qu’il n’est pas total. Nous ne pouvons pas donner à Dieu la moitié ou les trois quarts de notre cœur : nous nous attacherons à nous-mêmes dans la part qui reste. » (Père M. Maciel, L.C, Lettre de Carême 2004) Est-ce que je mets en pratique ma résolution de vivre un sacrifice afin de me préparer à ce grand jour ? Peut-être un jeûne spirituel ? Renoncer à mes caprices ou aux commentaires inutiles qu’il m’arrive de faire ? Un effort vers la charité parfaite dans ce que je dis et dans ce que je pense ?

Dialogue avec Christ
Seigneur, vos disciples se réjouissaient de ta présence. Tu es près de moi à tout moment et je veux me préparer à la fête de Pâques, tout spécialement cette année. De quel jeûne ai-je besoin ? Que veux-tu que j’élimine de ma vie afin d’être plus digne de toi ? Tu me connais mieux que je ne me connais. Guide-moi dans ma préparation et dans ma purification pendant ce temps de Carême. Montre-moi sur quel aspect de ma vie je devrais travailler.

Résolution
Si ce n’est pas encore fait, prendre le temps, aujourd’hui, de décider quel effort je vais faire pendant le carême. Le noter là où je pourrais le relire fréquemment, afin de ne pas oublier.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales