Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 19 octobre 2018 - Saint Paul de la Croix
Date : jeudi 6 octobre 2005 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Un ami importun nous donne une leçon

Saint Luc 11, 5-13

Jésus disait à ses disciples : « Supposons que l’un de vous ait un ami et aille le trouver en pleine nuit pour lui demander : ’Mon ami, prête-moi trois pains : un de mes amis arrive de voyage, et je n’ai rien à lui offrir.’ Et si, de l’intérieur, l’autre lui répond : ’Ne viens pas me tourmenter ! Maintenant, la porte est fermée ; mes enfants et moi, nous sommes couchés. Je ne puis pas me lever pour te donner du pain’, moi, je vous l’affirme : même s’il ne se lève pas pour les donner par amitié, il se lèvera à cause du sans-gêne de cet ami, et il lui donnera tout ce qu’il lui faut. Eh bien, moi, je vous dis : Demandez, vous obtiendrez ; cherchez, vous trouverez ; frappez, la porte vous sera ouverte. Celui qui demande reçoit ; celui qui cherche trouve ; et pour celui qui frappe, la porte s’ouvre. Quel père parmi vous donnerait un serpent à son fils qui lui demande un poisson ? ou un scorpion, quand il demande un oeuf ? Si donc vous, qui êtes mauvais, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, combien plus le Père céleste donnera-t-il l’Esprit Saint à ceux qui le lui demandent ! »

Prière d’introduction Seigneur, il me faut souvent attendre la réponse à ma prière. Je cherche trop souvent mon propre intérêt. Ma façon de prier et ma vie spirituelle en sont encore à leur début. Accorde-moi la grâce de prier avec persévérance. Que je ne doute jamais de ta bonté et de ton amitié pour mon âme. Remplis-moi d’une indéfectible confiance en ton plan d’amour salvifique pour moi et pour l’humanité entière.

Demande Seigneur, fais que ma prière soit toujours remplie d’une totale confiance en toi.

Points de réflexion

1. La prière purifie notre amitié avec le Christ. L’Evangile d’aujourd’hui est une des trois paraboles que saint Luc nous rapporte concernant la prière dans le ministère du Christ. Le passage de l’ami importun nous invite à la persévérance dans la prière. Des amis peuvent se demander un service surtout s’il y a urgence. Un ami sincère vous apporte l’assistance dans le besoin. Il est à souhaiter que nous ayons tous connu ce que c’est que d’être appelés au secours par quelqu’un. C’est le signe que cette personne nous considère comme un véritable ami. Jésus-Christ veut être notre véritable ami. Hélas, souvent nos coeurs ne sont pas orientés vers l’amitié avec le Christ et des amours et des intérêts qui ne le concernent pas envahissent notre coeur. Comment saurai-je si Dieu a exaucé mes prières ? Est-ce parce que j’obtiens ce que j’ai demandé ou serait-ce parce que je reçois ce que Dieu pense être le meilleur pour moi ? Dans ma prière, suis-je prêt à ouvrir mon coeur et ma vie à de plus grandes choses, à un idéal plus élevé, à un amour plus profond ?

2. Persévérance dans la prière. Dans cette parabole, le Seigneur nous montre clairement que si l’amitié n’est pas assez forte pour répondre à la demande d’un ami, cette demande faite avec persévérance finira par le faire fléchir. Jésus veut que nous combattions les tentations de doute et de méfiance quand nos prières ne semblent pas exaucées. Nous ne devrions jamais douter de l’amitié de Dieu envers nous. Oublierions-nous que nous prions le Dieu Tout-puissant ? En lui, tout est possible ! Quand nous ne semblons pas obtenir ce que nous demandons, pensons que Dieu veut se servir de ces épreuves pour faire mûrir notre foi et pour augmenter notre confiance dans son amoureuse providence. Souvenons-nous de ces paroles de l’Ecriture : « Mon fils, si tu viens te mettre au service du Seigneur,
prépare-toi à subir l’épreuve » (Si 2,1) « Regardez les générations passées et voyez : qui a mis sa confiance dans le Seigneur et a été déçu ? Qui a persévéré dans la crainte du Seigneur et a été abandonné ? Qui l’a invoqué et en a été méprisé ? » (Sirac 2,10)

3. La bonté de Dieu est toujours au-delà de nos espérances. Nous mettons la bonté de Dieu à l’épreuve alors qu’il nous est demandé d’attendre le Seigneur. Nous faisons tellement confiance en notre bonté et si peu dans celle du Seigneur ! Nous oublions facilement combien le Christ a souffert pour nous racheter ! Pourquoi ne pouvons-nous pas supporter la moindre déception si nous avons foi en sa bonté ? Pour celui qui croit aux jours d’épreuve, le Seigneur a promis : « Combien plus le Père céleste donnera-t-il l’Esprit Saint à ceux qui le lui demandent ! » (Luc 11,13). Les plus grands dons du Père sont encore à venir, et son plus grand don c’est sa propre vie divine. Le Seigneur n’a-t-il pas loué Salomon parce qu’il a demandé la sagesse plutôt que la richesse ? (1 Rois 3,5-14) Le Christ n’a-t-il pas promis d’envoyer le Paraclet pour nous enseigner toutes choses ?(Jean 14,25-27 ; 15,26 ; 16,7-15) Nous devrions d’abord rechercher le royaume de Dieu et persévérer dans la prière jusqu’à ce qu’il la porte à son accomplissement. Avec sagesse et amour, Dieu répond à toute prière.

Dialogue avec le Christ Seigneur, c’est toi qui me dis : « Demandez et vous recevrez, cherchez et vous trouverez, frappez et l’on vous ouvrira, car tous ceux qui demandent, reçoivent et ceux qui cherchent, trouvent et à celui qui frappe l’on ouvrira. » Accorde-moi de faire une totale confiance à tes paroles. Si je dois attendre la réponse à ma prière, fais disparaître en moi l’égoïsme qui m’empêche d’avoir confiance en ta suprême bonté. Aide-moi à être patient dans les épreuves, à réconforter ceux qui souffrent jusqu’à ce que tu viennes dans la gloire pour essuyer toute larme et toute tristesse de nos coeurs.

Résolution Aujourd’hui je dirai le chapelet avec ferveur et recueillement, confiant dans sa puissante intercession pour la paix dans le monde.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales