Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 22 octobre 2019 - Ste Salomé
Date : mercredi 22 février 2006 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Et pour vous, qui suis-je ?

Saint Matthieu 16,13-19

Jésus était venu dans la région de Césarée-de-Philippe, et il demandait à ses disciples : « Le Fils de l’homme, qui est-il, d’après ce que disent les hommes ? » Ils répondirent : « Pour les uns, il est Jean Baptiste ; pour d’autres, Élie ; pour d’autres encore, Jérémie ou l’un des prophètes. » 1Jésus leur dit : « Et vous, que dites-vous ? Pour vous, qui suis-je ? » Prenant la parole, Simon-Pierre déclara : « Tu es le Messie, le Fils du Dieu vivant ! » Prenant la parole à son tour, Jésus lui déclara : « Heureux es-tu, Simon fils de Jonas : ce n’est pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela, mais mon Père qui est aux cieux. Et moi, je te le déclare : Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église ; et la puissance de la Mort ne l’emportera pas sur elle. Je te donnerai les clefs du Royaume des cieux : tout ce que tu auras lié sur la terre sera lié dans les cieux, et tout ce que tu auras délié sur la terre sera délié dans les cieux. »
Et pour vous, qui suis-je ?
Saint Matthieu 16,13-19
Jésus était venu dans la région de Césarée-de-Philippe, et il demandait à ses disciples : « Le Fils de l’homme, qui est-il, d’après ce que disent les hommes ? » Ils répondirent : « Pour les uns, il est Jean Baptiste ; pour d’autres, Élie ; pour d’autres encore, Jérémie ou l’un des prophètes. » 1Jésus leur dit : « Et vous, que dites-vous ? Pour vous, qui suis-je ? » Prenant la parole, Simon-Pierre déclara : « Tu es le Messie, le Fils du Dieu vivant ! » Prenant la parole à son tour, Jésus lui déclara : « Heureux es-tu, Simon fils de Jonas : ce n’est pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela, mais mon Père qui est aux cieux. Et moi, je te le déclare : Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église ; et la puissance de la Mort ne l’emportera pas sur elle. Je te donnerai les clefs du Royaume des cieux : tout ce que tu auras lié sur la terre sera lié dans les cieux, et tout ce que tu auras délié sur la terre sera délié dans les cieux. »

Prière d’introduction Père céleste, je sais que tu veux te révéler à moi. Que de fois dans ma vie tu m’as guidé et éclairé ! Ta voix douce murmure tout au fond de mon cœur. A d’autres moments, tu choisis de travailler à travers des instruments humains. Accorde-moi l’humilité de reconnaître ta voix dans celle des autres, particulièrement dans celle de ton Vicaire, le pape.

Demande Seigneur, remplis mon coeur d’ardeur pour toi.

Points de réflexion

1. Que dit-on au sujet de Jésus ? Quand le Christ nous demande, " Le Fils de l’homme, qui est-il, d’après ce que disent les hommes ? " il demande réellement, "Est-ce que les gens me connaissent vraiment ?" En d’autres termes, "Est-ce que vous les avez aidé à me connaître ? Est-ce que vous leur avez parlé de moi ? Est-ce que cela vous importe s’ils me connaissent ou non ?" Si nous pouvons sincèrement répondre ‘oui’ à ces questions, nous sommes sur le chemin pour devenir ses apôtres. Demandons-nous aussi : "est-ce que je le présente bien aux autres ? Est-ce que je le connais assez pour le donner à d’autres ?" Nous ne pouvons transmettre que ce que nous connaissons et nous aimons.

2. Pierre répond. Pierre n’a aucune hésitation ; sa réponse est limpide. Il prouve que le temps passé avec le Christ lui a permis de le découvrir davantage que le peuple qui l’a seulement vu en passant. "En Jésus Christ, Dieu se penche vers l’homme pour lui tendre la main, pour l’élever et pour l’aider à continuer son voyage avec une force renouvelée" (Mémoire et Identité, Jean Paul II, 2005). Le Christ est l’oint de Dieu, la présence salvifique de Dieu parmi nous. Quand le Christ demande à Pierre s’il va le quitter comme les autres qui ne peuvent pas accepter la réalité de sa présence dans l’Eucharistie, Pierre lui dit : "Seigneur, vers qui pourrions-nous aller ? Tu as les paroles de la vie éternelle. " (Jn 6,68) C’est la ferme conviction de Pierre. Il sait qui est le Christ. Quand il prêche le Christ, ce ne sera pas les idées fausses des autres, mais la vérité, qu’il fera connaître. C’est pourquoi Pierre est roc.

3. Est-ce que je le professe ouvertement ? L’Eglise est bâtie sur la foi de Pierre, mais sa foi ne se limitait pas à dire que Jésus était le Christ, le fils de Dieu. Pierre a également illustré sa foi par ses actions : il a prêché le Christ dans toute la Palestine et jusqu’à Rome, et là il a témoigné de sa foi en Jésus Christ en donnant sa vie pour lui. Si nos maisons sont "des églises domestiques", n’ont-elles pas besoin également d’un roc sur lequel se tenir ? Ce roc, n’est-ce pas notre foi ? Une foi qui n’est pas faite seulement de mots mais qui devient réalité par la transmission que nous en faisons, par notre service aux autres, par notre exemple en "donnant notre vie pour les autres" ?

Dialogue avec le Christ Seigneur, tu nous as dit que personne ne connaît le Père sauf par toi, et que te voir, c’est voir le Père. Merci de rester avec nous dans l’Eucharistie jusqu’à la fin du temps. Merci de rester avec nous en la personne de ton Vicaire, qui nous guidera jusqu’à la fin du temps. Que ma vie révèle ta présence à ceux qui m’approchent.

Résolution Aujourd’hui je rendrai visite au Christ dans l’Eucharistie. Là, je réfléchirai à mon appel particulier à être son apôtre.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales