Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 22 octobre 2020 - Ste Salomé
Date : jeudi 19 octobre 2006
La m餩tation

 

Les méditations

Sagesse et Vérité

Saint Luc 11, 47-54

Jésus disait aux docteurs de la Loi : « Malheureux êtes-vous, parce que vous bâtissez les tombeaux des prophètes, alors que vos pères les ont tués. Ainsi vous témoignez que vous approuvez les actes de vos pères, puisque eux, ils ont tué les prophètes, et vous, vous bâtissez leurs tombeaux. C’est pourquoi la Sagesse de Dieu elle-même a dit : Je leur enverrai des prophètes et des apôtres, ils tueront les uns et en persécuteront d’autres. Ainsi cette génération devra rendre compte du sang de tous les prophètes qui a été versé depuis la création du monde, depuis le sang d’Abel jusqu’au sang de Zacharie, qui a péri entre l’autel et le sanctuaire. Oui, je vous le déclare : cette génération devra en rendre compte. Malheureux êtes-vous, docteurs de la Loi, parce que vous avez enlevé la clé de la connaissance ; vous-mêmes n’êtes pas entrés, et ceux qui essayaient d’entrer, vous les en avez empêchés. » Après que Jésus fut parti de là, les scribes et les pharisiens se mirent à lui en vouloir terriblement, et ils le harcelaient de questions ; ils étaient à l’affût pour s’emparer d’une de ses paroles.

Prière d’introduction Père, voici un autre matin pour prier. Je te rends grâce pour cette chance d’être ici avec toi. Accepte mes efforts pour le salut du monde entier.

Demande Seigneur Jésus, enseigne-moi à demeurer fidèle à la vérité.
Points de réflexion

1. Pourquoi Dieu nous envoie des prophètes. Jésus rappelle aux Pharisiens la longue histoire des prophètes d’Israël. Qu’ils aient été acceptés ou rejetés, ils ont tous été envoyés par Dieu. Il a parlé par eux, se servant de leur ardente conviction pour rappeler son amour au peuple et les exigences de sa loi. C’était une noble vocation que d’être le peuple choisi qui devait, pour certains, paraître lourde à porter par moments. L’idolâtrie était monnaie courante à l’époque et il était tentant de vouloir être comme tout le monde, de se fondre dans les populations environnantes. Dieu sait que la fidélité n’est pas facile. C’est pourquoi il envoya des prophètes pour soutenir Israël dans sa vocation. Aujourd’hui, la vocation d’un catholique est tout aussi difficile. Il est facile de dériver et de devenir « comme tout le monde ». Heureusement, le Seigneur continue à nous envoyer des « prophètes », le Saint Père, le pape Jean Paul II, en fut un exemple remarquable. Ils sont les témoins de l’amour et de la loi de Dieu. Ils sont des phares qui éclairent nos esprits par la vérité et qui affermissent nos âmes par leur exemple. Leur modèle nous remplit d’espoir et ils nous encouragent à accepter ce qui nous rend « différent ».

2. Des prophètes pour l’Eglise et le monde. Grâce au travail impressionnant de l’Esprit Saint dans l’Eglise, elle est prophète pour le monde entier. Les exemples surabondent dans l’histoire. Récemment, dans les années 1960, quand l’Occident était balayé par la révolution sexuelle, le pape Paul VI écrivit « Humanae Vitae » pour rappeler aux hommes la valeur humaine et sainte de l’intimité dans le mariage. Et devant toutes les menaces contre la vie, le pape Jean Paul II a écrit « Evangelium Vitae ». Mais porter témoignage à la vérité est un poids lourd à soutenir. La fidélité de Paul VI lui a valu l’opprobre et le rejet. Jean Paul II a eu droit au ridicule et à l’incompréhension. Leur force d’âme ne s’explique pas par des raisons humaines. L’amour de Dieu pour le monde maintient toujours brillante et lumineuse le flambeau de la vérité et il a fait d’eux, comme de Pierre, des rocs inébranlables de fidélité.

3. La docilité spirituelle. Par le baptême, nous sommes configurés au Christ, prêtre, prophète et roi. Ainsi, nous partageons cette même mission prophétique que le Pape a accomplie avec tant d’amour et de persévérance. Combien cela est difficile surtout quand il s’agit d’être prophètes dans nos propres familles. Cela peut devenir vraiment crucifiant de demeurer ferme dans la vérité. Sommes-nous prêts à faire ce que le Seigneur attend de nous ? On préférerait ne pas faire de vagues, ne pas attirer l’attention. Mais il y a des moments, des jours où il faut s’affirmer. Supplions le Seigneur de mettre sur nos lèvres, dans ces circonstances, les paroles justes. Prions pour éviter la moindre idée de supériorité ou de condescendance. Prions aussi pour ne pas compromettre la vérité, ce qui n’est pas négociable, de crainte qu’elle ne perde de sa force et de son lustre. Un jour, dans l’éternité, une âme pourrait bien nous remercier pour ce bon exemple.

Dialogue avec le Christ Jésus, donne-moi de la force. Quand ma foi semble faiblir, rends-moi fort comme une colonne. Je suis faible mais tu es fort. Je sais qu’avec ta grâce je peux faire toutes choses.

Résolution A la prochaine occasion, je défendrai la vérité et je n’esquiverai pas les conséquences.



Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales