Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 9 décembre 2019 - Saint Pierre Fourier
Date : jeudi 29 mars 2007
La m餩tation

 

Les méditations

Ne jamais connaître la mort

Saint Jean 8, 51-59

Jésus disait aux Juifs : « Amen, amen, je vous le dis : si quelqu’un reste fidèle à ma parole, il ne verra jamais la mort. » Les Juifs lui dirent : « Nous voyons bien maintenant que tu es un possédé. Abraham est mort, les prophètes aussi, et toi, tu dis : ‘Si quelqu’un reste fidèle à ma parole, jamais il ne connaîtra la mort.’ Es-tu donc plus grand que notre père Abraham ? Il est mort, et les prophètes aussi. Qui donc prétends-tu être ? » Jésus répondit : « Si je me glorifie moi-même, ma gloire n’est rien ; c’est mon Père qui me glorifie, lui que vous appelez votre Dieu, alors que vous ne le connaissez pas. Mais moi, je le connais, et, si je dis que je ne le connais pas, je serai un menteur, comme vous. Mais je le connais, et je reste fidèle à sa parole. Abraham votre père a tressailli d’allégresse dans l’espoir de voir mon Jour. Il l’a vu, et il a été dans la joie. » Les Juifs lui dirent alors : « Toi qui n’as pas cinquante ans, tu as vu Abraham ! » Jésus leur répondit : « Amen, amen, je vous le dis : avant qu’Abraham ait existé, moi, JE SUIS. » Alors ils ramassèrent des pierres pour les lui jeter. Mais Jésus, en se cachant, sortit du Temple.

Prière d’introduction Seigneur, aide-moi à prendre mes pensées et soucis et les placer entre tes mains. Ce temps de prière est si important. Aide-moi à bien prier. Accepte l’offrande de mon effort spirituel pour les âmes de tous ceux que tu m’envoies afin de bien les servir.

Demande Seigneur Jésus, aide-moi à renouveler ma confiance en ta promesse, afin de t’être toujours fidèle.

Points de réflexion

1. La promesse de Jésus. Les adversaires de Jésus ont réagi violemment à sa déclaration ‘Si quelqu’un reste fidèle à ma parole, jamais il ne connaîtra la mort.’ Pour Jésus, la résurrection est la promesse indéniable qu’il fait à tous ceux qui croient en lui...malgré cela, parfois, notre foi est faible. Comme Marthe près du tombeau de Lazare, nous hésitons à suivre la demande du Christ d’enlever la dalle : « Il sent déjà » (Jn 11,39). Croire à la parole du Christ est avant tout lui faire confiance. Il faut que nous enlevions la dalle et que nous croyions en lui de tout notre cœur.

2. Garder sa Parole. « Ne jamais connaître la mort » est une perspective attirante. Nous faisons tant pour éviter d’expérimenter notre mort physique : exercice, nourriture appropriée, prévention de maladie... Tout cela est bien, mais le Seigneur se réfère davantage à la mort spirituelle que corporelle. En faisons-nous autant ? Gardons-nous « sa parole » ? Chaque pas sur le chemin de la croissance spirituelle est un pas vers la préservation et l’enrichissement de la vie divine qu’il nous a donnée.

3. Les prophètes qui sont morts. Comme les adversaires de Jésus, nous connaissons beaucoup de personnes qui sont mortes. Ce fait leur confirmait que les paroles de Jésus étaient celles d’un insensé. Nous, nous savons que Jésus est ressuscité d’entre les morts ; par conséquent nous savons qu’il peut tenir sa promesse. La mort de ceux que nous aimons est une rude épreuve, mais elle est rendue plus supportable par notre confiance en la vie éternelle qui nous attend. Notre foi a besoin de nous accrocher à Jésus et de ne jamais le lâcher.

Dialogue avec le Christ Jésus, je te supplie de renforcer ma foi. Ne permets jamais que je m’éloigne de toi.

Résolution Aujourd’hui, je ferai un sacrifice spécial pour ceux que j’aime et qui sont décédés.



Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales