Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 6 décembre 2019 - Saint Nicolas
Date : mardi 3 avril 2007
La m餩tation

 

Les méditations

Trahison, ténèbre et gloire

Saint Jean 13, 21-33 ; 36-38

A l’heure où Jésus passait de ce monde à son Père, au cours du repas qu’il prenait avec ses disciples, il fut bouleversé au plus profond de lui-même, et il attesta : « Amen, amen, je vous le dis : l’un de vous me livrera. » Les disciples se regardaient les uns les autres, sans parvenir à comprendre de qui Jésus parlait. Comme il y avait à table, tout contre Jésus, l’un de ses disciples, celui que Jésus aimait, Simon-Pierre lui fait signe de demander à Jésus de qui il veut parler. Le disciple se penche donc sur la poitrine de Jésus et lui dit : « Seigneur, qui est-ce ? » Jésus lui répond : « C’est celui à qui j’offrirai la bouchée que je vais tremper dans le plat. » Il trempe la bouchée, et la donne à Judas, fils de Simon l’Iscariote. Et, quand Judas eut pris la bouchée, Satan entra en lui. Jésus lui dit alors : « Ce que tu fais, fais-le vite. » Mais aucun des convives ne comprit le sens de cette parole. Comme Judas tenait la bourse commune, certains pensèrent que Jésus voulait lui dire d’acheter ce qu’il fallait pour la fête, ou de donner quelque chose aux pauvres. Quand Judas eut pris la bouchée, il sortit aussitôt ; il faisait nuit. Quand il fut sorti, Jésus déclara : « Maintenant le Fils de l’homme est glorifié, et Dieu est glorifié en lui. Si Dieu est glorifié en lui, Dieu en retour lui donnera sa propre gloire ; et il la lui donnera bientôt. Mes petits enfants, je suis encore avec vous, mais pour peu de temps, et vous me chercherez. J’ai dit aux Juifs : Là où je m’en vais, vous ne pouvez pas y aller. Je vous le dis maintenant à vous aussi. Je vous donne un commandement nouveau : c’est de vous aimer les uns les autres. Comme je vous ai aimés, vous aussi aimez-vous les uns les autres. Ce qui montrera à tous les hommes que vous êtes mes disciples, c’est l’amour que vous aurez les uns pour les autres. » Simon-Pierre lui dit : « Seigneur, où vas-tu ? » Jésus lui répondit : « Là où je m’en vais, tu ne peux pas me suivre pour l’instant ; tu me suivras plus tard. » Pierre lui dit : « Seigneur, pourquoi ne puis-je pas te suivre maintenant ? Je donnerai ma vie pour toi ! » Jésus réplique : « Tu donneras ta vie pour moi ? Amen, amen, je te le dis : le coq ne chantera pas avant que tu m’aies renié trois fois. »

Prière d’introduction Père, Dieu tout-puissant et éternel, il est bien de te rendre grâces en tout temps et en tout lieu par Jésus Christ, Notre Seigneur. Les jours de sa mort et de sa résurrection approchent. Voici l’heure où il triomphe de l’orgueil de Satan, l’heure de célébrer le grand évènement de notre rédemption. La puissance de la croix révèle ton jugement sur le monde et la royauté du Christ crucifié.

Demande Aide-moi à embrasser ta croix dans ma vie. Aide-moi à choisir le chemin de l’oubli de moi-même, pour que du trône de ta croix, tu règnes dans ma vie.

Points de réflexion

1. Trahison. Jésus était profondément troublé. L’ancien auteur, Origène, fait ce commentaire : « Le trouble de son esprit retombe sur sa nature humaine, qui souffre de l’excès de poids des souffrances spirituelles. Si tous les saints vivent, agissent et souffrent en esprit, combien plus cela est-il vrai de Jésus, lui qui récompense les saints. » Combien de fois nos faits et gestes aussi bien que nos omissions trahissent notre amitié et notre pour le Christ ! Aujourd’hui, réfléchissons sur l’amère trahison de Judas et renouvelons notre désir de toujours demeurer vrai et loyal envers celui qui est mort pour nous.

2. Ténèbres. Il faisait nuit. « Et il sortit vraiment, non seulement de la maison où il se trouvait mais aussi de la présence de Jésus. Il semblerait que Satan, après être entré dans Judas, n’aie pu supporter d’être au même endroit que Jésus car il n’y a rien de commun entre Satan et Jésus. .... De sorte que le pain que Jésus lui avait offert fut consommé pour sa damnation tandis que pour les autres disciples, ce fut pour leur salut. » (Origène) Le Christ est vraiment la lumière du monde. Il arrive que nous laissons les ténèbres envahir notre cœur et c’est alosrs que nous avons choisi de nous retirer de la lumière et de sa présence. Seigneur, délivre-moi de la puissance du mal et chasse de mon cœur les ténèbres du doute et de l’indifférence.

3. La gloire. Maintenant le Fils de l’Homme est glorifié et Dieu est glorifié en lui. Le Fils de l ’Homme est glorifié en s’abandonnant totalement aux mains de son Père du Ciel, advienne que pourra. Jésus s’en remet à la providence de son Père, bien qu’en cet instant il n’y ait que les ténèbres et la trahison qui l’entourent. Parce que Jésus se confie entièrement à la puissance et aux desseins du Père, au point de mourir, et de mourir sur une croix, Dieu le glorifiera et le ressuscitera de la mort. C’est en permettant à la puissance du Père d’agir dans les moments les plus sombres et les plus faibles de sa vie humaine que le Fils de l’Homme révèle la gloire du Père.

Dialogue avec le Christ Seigneur Jésus, tu as subi plus de souffrances qu’aucun homme n’en a jamais subi. Tu n’a pas perdu de vue la raison de toutes tes douleurs : le salut des âmes. Aide-moi à apprendre de ton exemple que ton pardon n’a pas de limite. Puis, aide-moi à vivre ce même amour avec chaque personne que je rencontre. Rends mon cœur semblable au tien !

Résolution Par amour du Christ, je pratiquerai l’oubli de moi-même. Aujourd’hui, j’essaierai de ne pas rechercher mon intérêt, en quoi que ce soit. Ma devise sera : la mort pour moi-même, et ma vie pour le Christ.



Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales