Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 8 décembre 2019 - Solennité de l’Immaculée Conception de la Vierge Marie
Date : vendredi 20 avril 2007 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

Travailler avec le Seigneur

Saint Jean 6, 1-15

Jésus était passé de l’autre côté du lac de Tibériade (appelé aussi mer de Galilée). Une grande foule le suivait, parce qu’elle avait vu les signes qu’il accomplissait en guérissant les malades. Jésus gagna la montagne, et là, il s’assit avec ses disciples. C’était un peu avant la Pâque, qui est la grande fête des Juifs. Jésus leva les yeux et vit qu’une foule nombreuse venait à lui. Il dit à Philippe : « Où pourrions-nous acheter du pain pour qu’ils aient à manger ? » Il disait cela pour le mettre à l’épreuve, car lui-même savait bien ce qu’il allait faire. Philippe lui répondit : « Le salaire de deux cents journées ne suffirait pas pour que chacun ait un petit morceau de pain. » Un de ses disciples, André, le frère de Simon-Pierre, lui dit : « Il y a là un jeune garçon qui a cinq pains d’orge et deux poissons, mais qu’est-ce que cela pour tant de monde ! » Jésus dit : « Faites-les asseoir. » Il y avait beaucoup d’herbe à cet endroit. Ils s’assirent donc, au nombre d’environ cinq mille hommes. Alors Jésus prit les pains, et, après avoir rendu grâce, les leur distribua ; il leur donna aussi du poisson, autant qu’ils en voulaient. Quand ils eurent mangé à leur faim, il dit à ses disciples : « Ramassez les morceaux qui restent, pour que rien ne soit perdu. » Ils les ramassèrent, et ils remplirent douze paniers avec les morceaux qui restaient des cinq pains d’orge après le repas. A la vue du signe que Jésus avait accompli, les gens disaient : « C’est vraiment lui le grand Prophète, celui qui vient dans le monde. » Mais Jésus savait qu’ils étaient sur le point de venir le prendre de force et faire de lui leur roi ; alors de nouveau il se retira, tout seul, dans la montagne.

Prière d’introduction Jésus Christ, tu es le bon berger. Tu es le pain de vie ; tu es le chemin, la vérité et la vie. Tu es la Résurrection. Pourquoi chercher plus loin ? Pourquoi ne suis-je pas un meilleur instrument pour ton œuvre de salut ? Pendant ce temps de prière, je désire te connaître plus profondément et me livrer à toi plus complètement. Toute mon espérance est en toi. Tout mon amour est pour toi. Je veux que tous mes efforts servent à sauver des âmes et glorifier ton nom. Amen.

Demande Seigneur, augmente mon ardeur à aider les âmes que tu mets sur mon chemin.

Points de réflexion

1. Grandir dans la confiance. Jésus, voyant la foule qui le suivait, demande à ses apôtres de les " faire asseoir. " Qu’a pu traverser leurs esprits en ce moment ? Ils regardaient le Christ dans les yeux et puis se retournant, ils voient la foule et s’attèlent à la tâche intimidante de les faire asseoir sur l’herbe. Pourquoi le Seigneur demande-t-il cela ? Et si les gens leur demandent pourquoi ils doivent s’asseoir ? Tant de questions ont dû traverser les esprits des apôtres. Il était clair que les disciples de Jésus n’avaient pas les moyens d’aider autant de personnes - ils n’avaient ni l’argent nécessaire ni un marché voisin assez grand pour alimenter la foule. Pourtant l’Ecriture indique, " Il disait cela pour le mettre à l’épreuve." Ce passage nous sert de rappel. Dieu permet parfois à de grandes difficultés - insurmontables même- de surgir afin de montrer sa puissance. Dieu désir notre confiance et il purifie nos intentions tout au long de notre cheminement dans la foi. Le Seigneur peut résoudre l’insolvable et rendre possible l’impossible. Il guérit l’incurable, il ressuscite les morts et, surtout, il convertit le pécheur égaré. "Rien n’est impossible à Dieu" (Luc 1, 38). Est-ce que je me décourage facilement quand je ne vois pas une solution humaine à une situation ?

2. Distribuer et recueillir. Nos efforts apostoliques ont leur raison d’être dans le fait qu’ils préparent la rencontre personnelle des âmes avec le Seigneur. Une fois que nous avons ‘fait asseoir’ les gens par nos programmes apostoliques, nous avons la tâche de la distribution. Que distribuons-nous ? Nous répartissons à chacun ce que Dieu dans sa providence compatissante nous a donné : la connaissance du Christ, l’amour du Christ, les grâces de l’Eglise. Nous sommes des instruments de la puissance de Dieu tout comme les disciples l’étaient. Et nous vivrons le même miracle - celui de la foi. Le pape Jean Paul II a expliqué, "La foi se fortifie quand elle est partagée" (message du 7 juin 1992).

3. Se retirer pour prier. L’évangile nous dit que souvent Jésus se retirait pour prier. Il passait des nuits entières en prière, il priait avant chaque décision importante, avant chaque épreuve. Ici aussi, Jean nous dit : « alors de nouveau il se retira, tout seul, dans la montagne. » Nous qui cherchons à imiter le Christ, cela devrait nous faire réfléchir. D’ailleurs, le Seigneur lui-même nous le dit clairement : « Je suis la vigne, vous êtes les sarments...sans moi, vous ne pouvez rien faire ». Il n’a pas dit que nous ferions moins, ou pas aussi bien, il nous dit : « Je suis la vigne et vous êtes les sarments. Sans moi vous ne pouvez rien faire, mais celui qui demeure en moi et moi en lui, porte beaucoup de fruits. » (Jn 15,5) Est-ce que je le crois ? Et, si je le crois, que fais-je pour rester attaché à la Vigne en toutes circonstances ?

Dialogue avec le Christ Enseigne-moi, Seigneur, la beauté d’une vie consacrée à ton service, en tant qu’apôtre. Tout ce que je fais- tous les devoirs de mon état de vie- peuvent avoir cette dimension apostolique et être offerts pour le bien des âmes. Quelle joie ce sera pour moi d’atteindre l’éternité et de trouver tant d’âmes que j’ai aidé à venir vers toi pour te glorifier-non pas pour un jour, ni une année, ni même un siècle, mais pour l’éternité.

Résolution Suis-je engagé dans un travail apostolique et est-ce que j’y mets toute mon énergie, en m’appuyant sur une vie de prière constante ? Sinon, prendre aujourd’hui des mesures concrètes pour le faire.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales