Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 9 décembre 2019 - Saint Pierre Fourier
Date : lundi 23 avril 2007 | Lire l'Evangile dans son contexte
La m餩tation

 

Les méditations

A la recherche de Jésus

Saint Jean 6, 22-29

Jésus avait traversé le lac en marchant sur les eaux. Le lendemain, la foule restée sur l’autre rive du lac se rendit compte qu’il n’y avait eu là qu’une seule barque, et que Jésus n’y était pas monté avec ses disciples, qui étaient partis sans lui. Cependant, d’autres barques, venant de Tibériade, étaient arrivées près de l’endroit où l’on avait mangé le pain après que le Seigneur eut rendu grâce. La foule s’était aperçue que Jésus n’était pas là, ni ses disciples non plus. Alors les gens prirent les barques et se dirigèrent vers Capharnaüm à la recherche de Jésus. L’ayant trouvé sur l’autre rive, ils lui dirent : « Rabbi, quand es-tu arrivé ici ? » Jésus leur répondit : « Amen, amen, je vous le dis : vous me cherchez, non parce que vous avez vu des signes, mais parce que vous avez mangé du pain et que vous avez été rassasiés. Ne travaillez pas pour la nourriture qui se perd, mais pour la nourriture qui se garde jusque dans la vie éternelle, celle que vous donnera le Fils de l’homme, lui que Dieu, le Père, a marqué de son empreinte. » Ils lui dirent alors : « Que faut-il faire pour travailler aux oeuvres de Dieu ? » Jésus leur répondit : « L’oeuvre de Dieu, c’est que vous croyiez en celui qu’il a envoyé. »

Prière d’introduction O, Esprit Saint, aide-moi à découvrir la vérité sur moi-même pendant cette méditation. Ouvre mes yeux aux imperfections de ma manière de vivre. Aide-moi à changer les choses qui doivent être changées, pour te suivre comme tu le désires.

Demande Seigneur, accorde-moi la grâce de vivre en authentique chrétien, en adoptant une manière de vivre qui témoigne de ma foi en toi.

Points de réflexion

1. Il nous arrive de suivre Jésus pour des motifs égoïstes. La foule dans ce récit suit Jésus parce qu’il les a nourris. Il leur a donné à manger et ils ont été rassasiés. Pendant la nuit, Jésus disparaît. Le lendemain matin, ils le recherchent et ne le trouvent pas. Ils apprennent alors qu’il a traversé le lac et ils partent à sa recherche sur l’autre rive. Que cherchent-ils ? Est-ce qu’ils viennent vers Jésus parce qu’ils pensent qu’il est le Messie ? Peut-être, mais il y a un motif plus immédiat. Ils ont faim ! Ils veulent être nourris gratuitement de nouveau ! Ils ne viennent pas parce que l’enseignement de Jésus les a touchés, mais parce qu’ils veulent tirer profit de la nourriture qu’il leur offre. Si j’examine profondément mon coeur, je pourrais constater que mes motifs pour suivre Jésus renferment peut-être aussi une part d’égoïsme ou d’orgueil. Où se cachent ces motifs moins glorieux ?

2. Du matériel au spirituel. Jésus, particulièrement comme il est décrit dans l’évangile de saint Jean, accepte de partir d’une situation matérielle pour arriver à des choses plus spirituelles. Ses miracles attirent les personnes. Ils sont curieux. Il tire profit de cela pour essayer de convertir leur curiosité en quelque chose de plus grand. Il essaye de la convertir en foi en lui. Dieu le Père l’a envoyé. Les miracles montrent clairement que Jésus vient au nom du Père. Jésus veut que la foule accepte ce que les miracles rendent évident et croient en lui en tant que Messie. Jésus leur a donné quelque chose de bien ; il les a alimentés avec du pain, qui nous assure notre vie terrestre et matérielle. Mais il veut leur offrir quelque chose de mieux : la nourriture pour la vie éternelle. C’est évident que s’il peut donner l’un, il peut donner l’autre. Est-ce que j’accepte de le croire ?

3. Ne laissons pas Jésus de côté. De la même manière que Jésus, quand il était sur la terre, partait toujours du matériel pour arriver au spirituel dans ses prédications, il le fait avec nous aujourd’hui. Peut-être il a attiré mon attention pour la première fois en m’accordant une faveur dans ma vie - quelque chose de bien, certainement, mais peut-être pas trop important dans la perspective du salut éternel. Il a voulu me donner quelque chose pour que je découvre sa bonté et sa puissance salvatrice. Suis-je resté à ce niveau, voyant en lui quelqu’un qui peut me sortir de situations difficiles ou quelqu’un vers qui je me tourne quand je ne peux rien faire de moi-même, pour l’oublier quand les choses vont bien ? Ai-je l’attitude : "Jésus, reste bien là-haut jusqu’à ce que j’aie besoin de toi. Ne te mêle pas de mes affaires sans que je te le demande." Tâchons de passer à des motifs plus spirituels et à une foi plus profonde en lui. Ma relation avec Jésus ne peut pas être un simple système de "SOS" auquel je fais appel quand je ne peux pas m’en sortir par mes propres moyens. Est-ce que Jésus est le centre de ma vie ? Est-ce que ma foi en lui imprégne jusqu’à mon style de vie ?

Dialogue avec le Christ Seigneur, si souvent je t’ai gardé à distance sans te laisser entrer dans ma vie. J’ai été coupable d’indifférence, peut-être même ai-je fait semblant de t’ignorer. Puis, j’ai eu une conversion remarquable - jusqu’à ce que tu m’aies obtenu ce dont j’avais besoin et je pourrais sans risque m’éloigner de toi jusqu’au prochain coup dur. Je sais que ce n’est pas la bonne manière de vivre. Aide-moi à centrer ma vie sur toi, à adopter un style de vie vraiment chrétien - tout le temps et non pas seulement quand j’ai besoin de toi.

Résolution Aujourd’hui, je vivrai comme un vrai chrétien, en essayant de garder Jésus au centre de ma vie. Quelle est la manière concrète de le faire ? Est-ce en ayant une vie de prière plus ardente ? Est-ce en pratiquant la charité envers mon voisin ? Est-ce en acceptant un sacrifice en l’offrant pour un autre ? Je choisirai une action concrète, pour qu’à la fin de la journée, je puisse me demander si j’ai accompli ma résolution et répondre par "oui" ou par "non" sans hésitation.



Cette méditation a été écrite par



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales