Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 9 décembre 2019 - Saint Pierre Fourier
Date : vendredi 5 octobre 2007
La m餩tation

 

Les méditations

Eveillez-vous et rendez grâces !

Saint Luc 10,13-16

En parlant aux soixante-douze disciples, jésus disait : « Malheureuse es-tu, Corazine ! Malheureuse es-tu, Bethsaïde ! Car, si les miracles qui ont eu lieu chez vous avaient eu lieu à Tyr et à Sidon, il y a longtemps que les gens y auraient pris le vêtement de deuil, et se seraient assis dans la cendre en signe de pénitence. En tout cas, Tyr et Sidon seront traitées moins sévèrement que vous lors du Jugement. Et toi, Capharnaüm, seras-tu donc élevée jusqu’au ciel ? Non, tu descendras jusqu’au séjour des morts ! Celui qui vous écoute m’écoute ; celui qui vous rejette me rejette ; et celui qui me rejette rejette celui qui m’a envoyé. »

Prière d’introduction Seigneur Jésus, je viens à toi comme un humble membre de l’Eglise. Je crois que tu te sers de nous comme d’instruments pour accomplir ton plan d’amour divin. Guide-moi afin que cette méditation soit un dialogue véritable avec toi.

Demande Seigneur, accorde-moi une foi solide dans l’Eglise afin que j’y reconnaisse l’action de ta divine grâce.

Points de réflexion

1. Le Royaume est parmi nous. Jésus réprimande les gens qui avaient vu ses miracles et qui refusaient de croire. Il répète inlassablement que la foi en lui est la clé de notre bonheur et de la vie éternelle. Comme il semble facile de mal considérer ces gens et de penser que nous, nous aurions reconnu le Christ si nous avions été là. Et pourtant, il est véritablement présent parmi nous aujourd’hui dans l’Eucharistie. Est-ce que je le crois vraiment ? Est-ce que la présence du Christ dans les sacrements et dans l’Eglise change quelque chose dans ma vie ?

2. Des œuvres puissantes. Jésus a accompli des œuvres éclatantes quand il était sur la terre : il a guéri des malades, redonné la vue aux aveugles, fait marcher des infirmes et guéri des lépreux. Mais ce qu’il y avait de plus éclatant dans chacun de ses miracles, c’était la conversion des cœurs. Il est venu pour changer nos cœurs. Est-ce que je reconnais la puissance de ses œuvres aujourd’hui dans l’Eglise et dans le monde ? Nous avons été témoins de la sainteté de personnes comme Jean-Paul II ou comme la bienheureuse Teresa de Calcutta. Est-ce que je reconnais les miracles du Christ dans ma propre vie ? Si ce n’était pas pour le Christ, où serais-je aujourd’hui ?

3. Les instruments de Dieu. Ce passage d’Evangile se termine par l’affirmation de Jésus que nous sommes les instruments de sa grâce et que c’est par nous qu’il nous parle. « Ceux qui vous écoutent m’écoutent ». Parlant ainsi, il nous enseigne deux grandes vérités. Tout d’abord, celle d’écouter la voix de l’Eglise, car c’est lui qui nous parle par l’Evangile, nos pasteurs et le Magistère de l’Eglise. Est-ce que je crois vraiment que par eux c’est Jésus qui nous parle ? Puis, autre grande vérité : nous devons croire qu’il veut se servir de nous comme d’instruments pour en ramener d’autres à lui. Est-ce que je me considère vraiment comme un instrument de Dieu ?

Dialogue avec le Christ Seigneur Jésus, je crois en l’activité miraculeuse de ta divine grâce à travers l’Eglise aujourd’hui. Merci pour toutes ces manifestations de sainteté et de bonté présentes aujourd’hui dans l’Eglise catholique. Raffermis ma foi faible et aide-moi à être ton instrument.

Résolution Je décide aujourd’hui de prendre conscience que je suis un instrument de Dieu, en parlant du Christ avec quelqu’un.



Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales