Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 9 décembre 2019 - Saint Pierre Fourier
Date : dimanche 28 octobre 2007
La m餩tation

 

Les méditations

La prière est la vie du coeur nouveau

Saint Luc 18, 9-14

Jésus dit une parabole pour certains hommes qui étaient convaincus d’être justes et qui méprisaient tous les autres : « Deux hommes montèrent au Temple pour prier. L’un était pharisien, et l’autre, publicain. Le pharisien se tenait là et priait en lui-même : ’Mon Dieu, je te rends grâce parce que je ne suis pas comme les autres hommes : voleurs, injustes, adultères, ou encore comme ce publicain. Je jeûne deux fois par semaine et je verse le dixième de tout ce que je gagne.’ Le publicain, lui, se tenait à distance et n’osait même pas lever les yeux vers le ciel ; mais il se frappait la poitrine, en disant : ’Mon Dieu, prends pitié du pécheur que je suis !’ Quand ce dernier rentra chez lui, c’est lui, je vous le déclare, qui était devenu juste, et non pas l’autre. Qui s’élève sera abaissé ; qui s’abaisse sera élevé. »

Prière d’introduction Seigneur Jésus, je crois en toi. Je crois que tu m’as créé et racheté de mes fautes. Je crois que tu m’as donné tout ce qui est bon dans ma vie, ma foi, mon éducation, et que tu es la source de toute bonté en moi. Je viens à toi aujourd’hui dans la prière pour remettre ma vie devant toi. Souvent je me demande si je sais vraiment prier, si ma prière porte des fruits. Face à ma pauvreté, je te présente la seule chose que je puisse t’offrir sans crainte : mon humilité devant ta majesté.

Demande Seigneur, accorde-moi un coeur humble et contrit capable d’une vraie prière.

Points de réflexion

1. La prière est l’élévation de l’âme vers Dieu. Par l’intermédiaire des prophètes, Dieu a dit à son peuple qu’il ne veut ni sacrifices, ni holocaustes. Depuis toujours et partout, l’homme cherche à exprimer sa recherche de Dieu par des comportements religieux tels que la prière et les sacrifices. Jésus enseigne à ses disciples le vrai culte, le culte de l’esprit, parce que nous n’avons pas reçu un esprit de servitude, « mais vous avez reçu un Esprit d’adoption, par lequel nous crions : Abba ! Père ! L’Esprit lui-même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu. » (Rom 8, 15-16). Est-ce que je me reconnais comme enfant de Dieu, confiant que tout bien et toute consolation vient de lui ?

2. Mon Dieu, prends pitié du pécheur que je suis ! Jésus nous enseigne que nous pouvons prier en vérité si nous nous reconnaissons pécheurs. Luc nous dit bien : « Jésus dit une parabole pour certains hommes qui étaient convaincus d’être justes... » Jésus affirme : « Je ne suis pas venu appeler à la repentance des justes, mais des pécheurs » (Luc 5, 32) Il est allé plus loin en proclamant face aux Pharisiens que, le péché étant universel, ceux qui prétendent ne pas avoir besoin de salut s’aveuglent sur eux-mêmes. (Catéchisme no. 588) Est-ce que j’ai parfois tendance à reclamer des biens de Dieu comme un dû ?

3. La ’bonne’ prière. Le pharisien vient souvent au Temple. C’est un homme de prière et il est connu comme un homme de Dieu. Cependant, quels sont les fruits de sa vie de prière ? Sont-ils des fruits de la vigne du Christ ? La prière devrait produire en nous une transformation spirituelle. La charité, la miséricorde, la compassion, l’humilité, et le courage sont quelques-unes des vertus surnaturelles et naturelles que Jésus désire nous donner. Le Christ nous indique les dangers d’une vie de prière enracinée non pas en Dieu mais en nous-mêmes - une vie de prière qui ne cherche pas la conversion mais plutôt l’exaltation de soi-même. Quels sont les fruits de ma vie de prière ?

Dialogue avec le Christ Mon Seigneur et mon Dieu, accorde-moi la grâce d’un coeur humble et contrit. Tu connais ma misère. Tu sais très bien combien de fois je t’ai offensé et combien de fois je me suis éloigné de Toi. Je ne peux pas prétendre que je suis sans péché. Je t’offre ma vie de misère pour que tu la purifies et qu’elle devienne conforme à ta volonté. Je ne veux pas vivre en me contentant seulement d’éviter les fautes graves. Je désire une intime et profonde relation avec toi, fondée sur une humilité sincère.

Résolution Je prendrai le temps cette semaine pour lire quelques paragraphes du Catéchisme sur la prière (no.2650- 2750).



Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales