Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 9 décembre 2019 - Saint Pierre Fourier
Date : mardi 6 novembre 2007
La m餩tation

 

Les méditations

Quelle est mon excuse ?

Saint Luc 14,15-24

Au cours du repas chez un chef des pharisiens, en entendant parler Jésus, un des convives lui dit : « Heureux celui qui participera au repas dans le royaume de Dieu ! » Jésus lui dit : « Un homme donnait un grand dîner, et il avait invité beaucoup de monde. A l’heure du dîner, il envoya son serviteur dire aux invités : ‘Venez, maintenant le repas est prêt.’ Mais tous se mirent à s’excuser de la même façon. Le premier lui dit : ‘J’ai acheté un champ, et je suis obligé d’aller le voir ; je t’en prie, excuse-moi.’ Un autre dit : ‘J’ai acheté cinq paires de bœufs, et je pars les essayer ; je t’en prie, excuse-moi.’ Un troisième dit : ‘Je viens de me marier, et, pour cette raison, je ne peux pas venir.’ A son retour, le serviteur rapporta ces paroles à son maître. Plein de colère, le maître de maison dit à son serviteur : ’Dépêche-toi d’aller sur les places et dans les rues de la ville, et amène ici les pauvres, les estropiés, les aveugles et les boiteux.’ Le serviteur revint lui dire : ‘Maître, ce que tu as ordonné est fait, et il reste de la place.’ Le maître dit alors au serviteur : ‘Va sur les routes et dans les sentiers, et insiste pour faire entrer les gens, afin que ma maison soit remplie. Car, je vous le dis, aucun de ces hommes qui avaient été invités ne profitera de mon dîner.’ »

Prière d’introduction Seigneur Jésus, tu m’invites si souvent et avec patience à goûter ton amour et ta bonté. Tu m’as souvent dit « Tout est prêt ! » Seigneur, si je n’accours pas vers toi, c’est parce que je ne te connais pas. Pendant ce temps de prière permets-moi de mieux te connaître et de comprendre que tu es la perle de grand prix, le trésor de ma vie.

Demande Seigneur, dirige mes yeux vers l’éternité et non pas sur ce monde.

Points de réflexion

1. L’un après l’autre. ’Mais tous se mirent à s’excuser de la même façon.’ Par les mots de cette parabole du Christ nous voyons que les invités au banquet se détournent et s’en vont. Comme cela arrive souvent ! Jésus a pleuré sur Jérusalem quand ses habitants l’ont abandonné. Dans un autre passage de l’évangile Jésus s’est adressé à ses apôtres et leur a demandé « vous aussi, vous voulez vous en aller ? » (Jean 6, 67) Arrêtons-nous un instant pour imaginer cette kyrielle d’excuses données à Celui qui est l’Amour infini. Imaginons l’écho sans fin de ceux qui ont choisi de s’aimer eux-mêmes et de ne pas accepter l’amour de Dieu.

2. Quelle est mon excuse ? Tant de choses nous empêchent de prendre le temps pour le Christ, des choses qui semblent toujours plus urgentes. Nous faisons attendre le Seigneur. Il attend notre réponse, notre amour. Nous aussi avons notre excuse. Avons-nous toujours la même avec le Seigneur ? Laquelle ?

3. Goûtez et voyez ! ’ Ô goûtez et voyez comme est bon le Seigneur ! ’ (Ps. 34, 8) C’est l’invitation, mais comme nous l’avons vu, nous n’y prenons pas garde. Dans la parabole le maître parle de « profiter de mon banquet ». Evidemment ce n’est qu’une image. Qui peut sonder le mystère du banquet céleste ? Qui peut goûter et voir ce qu’aucun oeil n’a vu, aucune oreille entendu, aucune bouche goûté ? (I Cor 2). Qui peut pressentir l’ambiance céleste ? Est-ce que j’y ai déjà pensé ? Cela vaut peut-être la peine de le faire, surtout si cela nous motive à accepter l’invitation du Seigneur.

Dialogue avec le Christ Ouvre les yeux de mon cœur, Seigneur, au goût de ta bonté, de ta paix, de ta bienveillance, de ton amour, de ta puissance, et de ton être infini. Je ne veux pas me satisfaire de ce monde, mais je veux aspirer au banquet éternel de ta présence. Seigneur, cela semble si lointain, tellement au-delà de ma portée au sein de ce monde si matérialiste et si fonctionnel. Je te prie de me donner le goût de désirer toujours plus ta présence.

Résolution Je ferai un effort pour assister à la messe - le repas du Seigneur - en y recevant la communion un jour de cette semaine.



Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales