Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 9 décembre 2019 - Saint Pierre Fourier
Date : samedi 10 novembre 2007
La m餩tation

 

Les méditations

A l’embranchement du chemin

Saint Luc 16, 9-15

Jésus disait à ses disciples : « Faites-vous des amis avec l’Argent trompeur, afin que, le jour où il ne sera plus là, ces amis vous accueillent dans les demeures éternelles. Celui qui est digne de confiance dans une toute petite affaire est digne de confiance aussi dans une grande. Celui qui est trompeur dans une petite affaire est trompeur aussi dans une grande. Si vous n’avez pas été dignes de confiance avec l’Argent trompeur, qui vous confiera le bien véritable ? Et si vous n’avez pas été dignes de confiance pour des biens étrangers, le vôtre, qui vous le donnera ? Aucun domestique ne peut servir deux maîtres : ou bien il détestera le premier, et aimera le second ; ou bien il s’attachera au premier, et méprisera le second. Vous ne pouvez pas servir à la fois Dieu et l’Argent. » Les pharisiens, eux qui aimaient l’argent, entendaient tout cela, et ils ricanaient à son sujet. Il leur dit alors : « Vous êtes, vous, ceux qui se présentent comme des justes aux yeux des hommes, mais Dieu connaît vos cœurs, car ce qui est prestigieux chez les hommes est une chose abominable aux yeux de Dieu. »

Prière d’introduction Jésus, combien de fois tu nous as parlé par tes paroles et tes exemples, par tes exhortations et conseils prodigués directement à notre âme sans même passer par les mots ! Quand donc vais-je te laisser la place pour que ton amour et ta force puissent me consumer ? Pendant ce court moment de prière apprends-moi à reconnaître ton amour au fond de mon âme afin que je puisse être plus constant dans ma dévotion envers toi.

Demande Seigneur, apprends-moi à te reconnaître dans ma vie de chaque jour.

Points de réflexion

1. L’embranchement. Chaque jour, plusieurs fois par jour, nous nous trouvons à un carrefour dans notre vie, où il nous faut choisir, où nous regardons à gauche et à droite et voyons Dieu d’un côté et les créatures de l’autre. Ce n’est pas que les créatures soient mauvaises, pas du tout. C’est plutôt comment nous les utilisons et la place que nous leur donnons dans notre vie. Combien de fois est-ce que je choisis les créatures à la place de Dieu ?

2. Le choix. La liberté est quelque chose dont nous faisons l’expérience quotidiennement. Nous sommes libres de faire des choix - ou le mot « choix » serait vide de sens. Nous choisissons ou d’augmenter la présence de Dieu dans nos vies en acceptant son amour - même s’il est douloureux, purificateur- ou de rejeter cet amour en choisissant notre propre voie, pleine d’indulgence et de facilité. Quels sont mes critères de choix ?

3. Les conséquences. Chaque choix a ses conséquences. A l’embranchement de la route, si nous empruntons la voie de droite nous n’atteignons pas la même destination qu’en prenant la voie de gauche. Pourtant, il faut en choisir une, nous ne pouvons ‘servir deux maîtres’. Et, sur la route de la vie, il est rarement possible de faire demi-tour. D’où l’importance de fonder nos décisions sur quelque chose de solide, sur le roc : les commandements, les enseignements de l’Eglise, notre conscience éclairée.

Dialogue avec le Christ Si je pouvais prendre l’habitude, Seigneur, de te parler et de te demander de me guider, comment pourrais-je jamais me tromper ? Je t’ai parlé en ce moment et je t’ai ouvert le fond de mon âme autant que je l’ai pu. Tu dois être heureux de mon désir de reconnaître ta voix et de rechercher ta volonté. Emplis mon âme de la connaissance de ta volonté, de la perception de ton amour et de la force de ton Esprit. Amen

Résolution Je vais prendre l’habitude de consulter souvent le Seigneur au cours de ma journée.



Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales