Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 9 décembre 2019 - Saint Pierre Fourier
Date : dimanche 11 novembre 2007
La m餩tation

 

Les méditations

Je suis la Vérité

Saint Luc 20, 27-38

Des sadducéens - ceux qui prétendent qu’il n’y a pas de résurrection - vinrent trouver Jésus, et ils l’interrogèrent : « Maître, Moïse nous a donné cette loi : Si un homme a un frère marié mais qui meurt sans enfant, qu’il épouse la veuve pour donner une descendance à son frère. Or, il y avait sept frères : le premier se maria et mourut sans enfant ; le deuxième, puis le troisième épousèrent la veuve, et ainsi tous les sept : ils moururent sans laisser d’enfants. Finalement la femme mourut aussi. Eh bien, à la résurrection, cette femme, de qui sera-t-elle l’épouse, puisque les sept l’ont eue pour femme ? » Jésus répond : « Les enfants de ce monde se marient. Mais ceux qui ont été jugés dignes d’avoir part au monde à venir et à la résurrection d’entre les morts ne se marient pas, car ils ne peuvent plus mourir : ils sont semblables aux anges, ils sont fils de Dieu, en étant héritiers de la résurrection. Quant à dire que les morts doivent ressusciter, Moïse lui-même le fait comprendre dans le récit du buisson ardent, quand il appelle le Seigneur : le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac, le Dieu de Jacob. Il n’est pas le Dieu des morts, mais des vivants ; tous vivent en effet pour lui. »

Prière d’introduction Seigneur, je te reconnais comme le Dieu vivant, le Dieu de ma vie. Toi seul peux me donner la plénitude de la vie. Accorde la moi en abondance. Aide-moi à me détourner des préoccupations du monde qui étouffent mes efforts pour gagner la vie éternelle. Que rien ne me préoccupe plus que le bonheur éternel que tu as préparé pour moi.

Demande Qu’en toi seul, Seigneur, je cherche la vérité.

Points de réflexion

1. Aveuglé par le rationalisme. Quand notre Seigneur est venu en ce monde, il est venu pour nous apporter la vérité et nous montrer le chemin qui mène à la vie éternelle. Dans deux semaines, nous célébrerons la fête du Christ Roi. La liturgie de ces prochaines semaines nous invite à réfléchir sur la nature du Royaume et sur le Roi. Les Sadducéens n’ont pas compris le message de Dieu. Ils ne croyaient pas en la résurrection des morts. Dans ce récit, le but de leur discussion avec Jésus est de prouver que la résurrection des morts est une absurdité. Ils ont une attitude de rationaliste. Le rationalisme est la doctrine qui pose la raison comme source principale de toute connaissance vraie de la réalité. La logique humaine indique que la résurrection des morts est tout simplement impossible. Par conséquent, selon eux, elle ne peut pas se produire.

2. " Moïse lui-même le fait comprendre ". Jésus ne confronte pas leur argument avec un raisonnement issu de la sagesse des hommes. Il leur rappelle la nature de la foi. Il leur rappelle qu’ils doivent vivre selon la Vérité Révélée. Le maître leur explique patiemment que ceux qui ont été jugés dignes d’avoir part au monde à venir sont héritiers de la résurrection. Il dévoile la vraie signification de cette prophétie aux experts de la Loi. Il leur démontre, en peu de mots, que Moïse lui-même a enseigné la résurrection des morts. ‘Il n’est pas le Dieu des morts, mais des vivants.’ De cette façon, Jésus les invite à dépasser leurs raisonnements humains aveuglants et à croire avec une simplicité d’enfant, d’enfant de Dieu.

3. Je suis la Vérité. Jésus se présente aux Sadducéens comme celui qui donne l’interprétation définitive de la Loi de Moïse. Il explique la loi avec facilité et grâce. Il est au-dessus d’elle. En effet, il a inspiré Moïse parce que, de tout temps il est "celui qui suis." (Ex 3, 14) Le Christ explique le vrai sens de la Révélation. Seul le Christ peut faire cela parce qu’il est l’auteur et l’accomplissement de la Loi. L’Eglise, c’est-à-dire le pape et les évêques qui enseignent en communion avec lui, ont reçu du Christ l’autorité pour interpréter et enseigner l’Ecriture. Ce passage souligne combien la vérité est importante. Jésus aurait pu dire, "croyez ce que vous voulez, et laissez les autres croire à leur guise." Pourtant il ne l’a pas fait. Il a pris le temps de leur enseigner la vérité. Afin d’être heureux en cette vie et entrer dans le royaume de Dieu nous avons besoin de "faire la vérité" comme dit le Saint Père dans l’encyclique Veritatis Splendor (no. 64). Seul le Christ est le chemin, la vérité, et la vie. (Jn 14,6).

Dialogue avec le Christ Seigneur, tu es le chemin, la vérité, et la vie. Je te rends grâce pour ton amour éternel qui ne faillit jamais. Ta fidélité est de tous les âges et pour toute l’éternité. Accorde-moi la grâce dont j’ai besoin pour avoir toujours conscience de cet amour. Tu m’as appelé de l’obscurité à la lumière éternelle, mais parfois je suis tenté de vivre dans l’ombre. Garde-moi de tout mal et aide-moi à te chercher chaque jour.

Résolution J’identifierai un domaine ou une question où je ne suis pas sûr d’adhérer totalement à la Vérité et je prendrai le moyen nécessaire pour former ma conscience à la vérité et au bien sur ce point.



Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales