Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 9 décembre 2019 - Saint Pierre Fourier
Date : vendredi 16 novembre 2007
La m餩tation

 

Les méditations

L’amour est le chemin vers le Ciel

Saint Luc 17, 26-37

Jésus disait à ses disciples : « Ce qui se passera dans les jours du Fils de l’homme ressemblera à ce qui est arrivé dans les jours de Noé. On mangeait, on buvait, on se mariait, jusqu’au jour où Noé entra dans l’arche. Puis le déluge arriva, qui les a tous fait mourir. Ce sera aussi comme dans les jours de Loth : on mangeait, on buvait, on achetait, on vendait, on plantait, on bâtissait ; mais le jour où Loth sortit de Sodome, Dieu fit tomber du ciel une pluie de feu et de soufre qui les a tous fait mourir ; il en sera de même le jour où le Fils de l’homme se révélera. Ce jour-là, celui qui sera sur sa terrasse, et qui aura ses affaires dans sa maison, qu’il ne descende pas pour les emporter ; et de même celui qui sera dans son champ, qu’il ne retourne pas en arrière. Rappelez-vous la femme de Loth. Qui cherchera à conserver sa vie la perdra. Et qui la perdra la sauvegardera. Je vous le dis : Cette nuit-là, deux personnes seront dans le même lit : l’une sera prise, l’autre laissée. Deux femmes seront ensemble en train de moudre du grain : l’une sera prise, l’autre laissée. » Les disciples lui demandèrent : « Où donc, Seigneur ? » Il leur répondit : « Là où il y a un corps, là aussi se rassembleront les vautours. »

Prière d’introduction Je crois en toi, Seigneur, tu es mon compagnon et ma force. Je crois que tu viens à ma rencontre chaque jour, en me demandant de dépendre plus de toi et moins de tes créatures. J’espère en toi, Seigneur. Tu combles parfaitement mon besoin d’aimer et d’être aimé. Je t’aime ici, maintenant, dans ma prière et par mon désir d’être fidèle et généreux dans les petites choses que tu me demandes.

Demande Seigneur, apprends-moi à attendre ta venue avec une confiance paisible, et à ne pas laisser les soucis du jour ou les craintes de l’avenir envahir ma paix.

Points de réflexion

1. Le monde. L’évangile d’aujourd’hui nous rappelle que le moment viendra quand ce monde finira. Il s’achèvera définitivement. Efforçons-nous d’apprécier la valeur de notre monde à la lumière de ce fait. Dans cette perspective, toutes les choses créées, toutes les créatures devraient nous aider à élever nos esprits et nos cœurs vers le Seigneur, comme nous le rappelle le passage du livre de la Genèse auquel Jésus fait référence ici (ch.19). Le monde entier est la création de Dieu et il a un rôle à jouer dans son plan éternel. Dieu dit clairement qu’un jour cette réalité que nous connaissons et que nous aimons cessera d’exister. Ainsi l’Eglise nous invite à voir les choses telles qu’elles sont vraiment, de belles œuvres de Dieu, mais éphémères.

2. Ma vie. Un jour le Christ viendra nous appeler auprès du Père et de tous les saints du Ciel. Le temps qui nous est imparti est court. Nous n’avons aucun contrôle sur la longueur de notre passage sur la terre. Ceci ne devrait pas nous causer d’inquiétude. Néanmoins, le Christ nous rappelle que nos vies ont un but et une signification. Le vrai bonheur, et par conséquent le vrai sens de toute vie humaine, se trouve seulement et exclusivement en Jésus Christ. Ce n’est pas le monde, ni la société, ni même nos êtres chers qui déterminent la signification de notre vie. Ce sont là des éléments qui nous sont donnés afin de nous réaliser en tant que personne unique et afin de mener à bien notre mission, celle que le Dieu-Amour a pensé pour nous depuis toute éternité.

3. Le chemin de l’amour est la route vers le ciel. " Qui cherchera à conserver sa vie la perdra. Et qui la perdra la sauvegardera." Ces paroles sont la boussole qui indique le chemin vers la vie éternelle. Il n’y a qu’une seule façon de vivre : par amour. L’amour est don de soi. L’amour est un don de soi total afin que l’autre soit heureux. Quand quelqu’un est imprégné de la charité du Christ, il ne vit plus pour lui-même mais pour le Christ. Il a découvert la vraie signification de la vie. Il a découvert le chemin qui mène à la vie éternelle. La charité est une vertu théologale. Elle vient de Dieu. Elle nous est donnée au baptême. Elle est infusée par Dieu dans notre âme pour nous rendre capables d’agir comme ses enfants et de mériter la vie éternelle. Elle est le gage de la présence et de l’action du Saint Esprit en nous. La charité que nous recevons et que nous pratiquons provient de la même vie intérieure que celle de la Sainte Trinité. Nous sommes une famille en Dieu le Père par le Christ. Le Christ nous montre comment cheminer dans la vie. Nous devons nous donner totalement par amour à l’accomplissement de la volonté du Père et au service de nos frères et sœurs pour l’amour du Christ. Nous devons vivre comme le faisait le Christ, comme quel qu’un qui est venu "non pour être servi, mais pour servir."(Mt 20,28)

Dialogue avec le Christ Seigneur, enseigne-nous à aimer en vérité. Nous voulons suivre ton exemple d’amour généreux et sans limites. Par nous-mêmes, en comptant sur nos propres forces, c’est impossible. Avec ta grâce, nous pouvons le faire. Seigneur, apprends- nous à aimer.

Résolution Aujourd’hui je me mettrai au service de quelqu’un avec une joie sincère sachant que celui que je sers est mon frère ou ma sœur dans le Christ.



Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales