Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 6 décembre 2019 - Saint Nicolas
Date : dimanche 18 novembre 2007
La m餩tation

 

Les méditations

Les choses changent, pas Dieu

Saint Luc 21, 5-19

Certains disciples de Jésus parlaient du Temple, admirant la beauté des pierres et les dons des fidèles. Jésus leur dit : « Ce que vous contemplez, des jours viendront où il n’en restera pas pierre sur pierre : tout sera détruit. » Ils lui demandèrent : « Maître, quand cela arrivera-t-il, et quel sera le signe que cela va se réaliser ? » Jésus répondit : « Prenez garde de ne pas vous laisser égarer, car beaucoup viendront sous mon nom en disant : ’C’est moi’, ou encore : ’Le moment est tout proche.’ Ne marchez pas derrière eux ! Quand vous entendrez parler de guerres et de soulèvements, ne vous effrayez pas : il faut que cela arrive d’abord, mais ce ne sera pas tout de suite la fin. » Alors Jésus ajouta : « On se dressera nation contre nation, royaume contre royaume. Il y aura de grands tremblements de terre, et çà et là des épidémies de peste et des famines ; des faits terrifiants surviendront, et de grands signes dans le ciel. Mais avant tout cela, on portera la main sur vous et l’on vous persécutera ; on vous livrera aux synagogues, on vous jettera en prison, on vous fera comparaître devant des rois et des gouverneurs, à cause de mon Nom. Ce sera pour vous l’occasion de rendre témoignage. Mettez-vous dans la tête que vous n’avez pas à vous soucier de votre défense. Moi-même, je vous inspirerai un langage et une sagesse à laquelle tous vos adversaires ne pourront opposer ni résistance ni contradiction. Vous serez livrés même par vos parents, vos frères, votre famille et vos amis, et ils feront mettre à mort certains d’entre vous. Vous serez détestés de tous, à cause de mon Nom. Mais pas un cheveu de votre tête ne sera perdu. C’est par votre persévérance que vous obtiendrez la vie. »

Prière d’introduction Esprit Saint, éclaire mon esprit et mon cœur par la foi. Je veux voir ma vie à la lumière de l’amitié avec mon Seigneur et Sauveur, Jésus Christ. Esprit Saint, augmente en moi la vertu de l’espérance. Ne me permets jamais de tomber dans le désespoir ou même dans la déception. Que je me souvienne à chaque instant que le Seigneur a vaincu le péché et la mort, ouvrant les portes du ciel pour moi. Enflamme mon cœur d’un amour passionné pour le Christ et pour mon prochain. Enflamme-le, et à travers moi, enflamme les cœurs de beaucoup d’autres pour la Vérité qui libère l’homme et l’incite à faire la volonté du Père.

Demande Seigneur, accorde-moi la grâce de m’attacher à ce qui est éternel et ne périt jamais.

Points de réflexion

1. Les choses changent. Tout comme les personnes qui regardaient la beauté matérielle du temple, nous pouvons être fascinés par le scintillement passager des trésors de ce monde. Le temps, l’expérience, et notre foi, nous enseignent que les choses changent, y compris nos relations avec les autres. Nos relations ne sont jamais statiques ; ou bien elles sont en train de se resserrer ou alors elles se relâchent. Ceci vaut également pour notre relation avec le Christ. Tout ce que nous faisons nous rapproche de son Cœur Sacré ou nous en éloigne.

2. Le Christ est toujours le même. Jésus-Christ est le plus sacré des temples ; il est le Temple. Pendant sa vie terrestre, Jésus a souffert les blessures que les hommes lui ont infligées, il a été tenté, il a été trahi par ses amis les plus proches, il a pleuré, il a éprouvé la pire des solitudes. Pourtant, le Christ est toujours resté foncièrement le même, parce que il est l’amour même, il est l’amour éternel. Le Christ s’est revêtu de notre nature humaine de sorte que nous puissions participer à sa nature divine, qui est identique hier, aujourd’hui et pour toujours.

3. Le don de la persévérance. Il est essentiel de persévérer si nous voulons jouir de la vie éternelle. Saint Paul compare sa vie avec une course : ‘J’ai combattu le bon combat, j’ai achevé la course, j’ai gardé la foi’ (2 Timothée 4). Dans un autre récit, c’est Jésus qui nous enseigne que, pour remporter la victoire finale, nous devons ne jamais le désavouer. ‘Car quiconque aura honte de moi et de mes paroles... le Fils de l’homme aura aussi honte de lui, quand il viendra dans la gloire de son Père, avec les saints anges.’ (Mc 8,38). Pourtant nous sommes faibles : comment pouvons-nous courir la course et gagner la couronne de justice qui nous est réservée ? Le Christ nous donne la réponse : lui faire confiance, à lui et non pas à nous-mêmes ou aux choses de ce monde. C’est par la grâce qu’il a gagné pour nous au Calvaire que nous persévérerons.

Dialogue avec le Christ Seigneur Jésus, ta beauté transcende toute la création. Apprends-moi à apprécier plus parfaitement la beauté limitée des choses créées et ta beauté infinie et éternelle, mon Seigneur et mon Dieu.

Résolution Aujourd’hui je réfléchirai sur la beauté de la création et sur le fait que toute la création change. Aussi, je m’efforcerai de voir la beauté éternelle qui réside dans le cœur de chaque homme, de sorte que je traiterai toutes les personnes avec le degré le plus élevé du respect.



Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales