Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 9 décembre 2019 - Saint Pierre Fourier
Date : mercredi 5 décembre 2007
La m餩tation

 

Les méditations

La part de Dieu, notre part

Saint Matthieu 15, 29-37

Jésus gagna les bords du lac de Galilée, il gravit la montagne et s’assit. De grandes foules vinrent à lui, avec des boiteux, des aveugles, des estropiés, des muets, et beaucoup d’autres infirmes ; on les déposa à ses pieds et il les guérit. Alors la foule était dans l’admiration en voyant des muets parler, des estropiés guérir, des boiteux marcher, des aveugles retrouver la vue ; et ils rendirent gloire au Dieu d’Israël. Jésus appela ses disciples et leur dit : « J’ai pitié de cette foule : depuis trois jours déjà, ils sont avec moi et n’ont rien à manger. Je ne veux pas les renvoyer à jeun ; ils pourraient défaillir en route. » Les disciples lui disent : « Où trouverons-nous dans un désert assez de pain pour qu’une telle foule mange à sa faim ? » Jésus leur dit : « Combien de pains avez-vous ? » Ils dirent : « Sept, et quelques petits poissons. » Alors il ordonna à la foule de s’asseoir par terre. Il prit les sept pains et les poissons, il rendit grâce, les rompit, et il les donnait aux disciples, et les disciples aux foules. Tous mangèrent à leur faim ; et, des morceaux qui restaient, on ramassa sept corbeilles pleines.

Prière d’introduction Alors que la semaine se remplit d’obligations de toute sorte, je veux profiter pleinement de ce temps de prière. J’ai besoin de ta présence, Seigneur, pour conserver mon équilibre face à toutes les exigences de cette journée. Je t’aime car tu m’as donné la foi et tu m’as entouré de tant de bonnes âmes. Que cette prière m’aide à avancer sur le chemin du ciel.

Demande Accorde-moi Seigneur une plus grande confiance en ta providence.

Points de réflexion

1. Des foules stupéfaites. Les guérisons des sourds et des infirmes, opérées par Jésus, ont stupéfait l’assistance. Ses miracles étaient plus prodigieux que tout ce qu’ils n’avaient jamais vu. Le Christ lui-même est resté calme et serein face aux effets de sa puissance. Et pourquoi pas ? L’univers entier avait été créé par la deuxième personne de la Trinité et Jésus avait une confiance absolue en la providence de son Père. Comme il est facile d’oublier la majesté de Dieu au milieu des difficultés de la vie. Parfois nous sommes tentés de penser que le Tout-puissant est incapable de nous venir en aide. Mais il ne l’est pas. Le plan de Dieu n’est pas le nôtre Il préfère souvent que nous approfondissions notre confiance en lui avant d’agir. Est-ce que je fais assez confiance en Dieu pour le laisser travailler selon son propre plan ?

2. Beaucoup de bouches à nourrir. Le désir de Jésus de secourir les foules affamées rencontre le scepticisme de ses disciples. " Où trouverons-nous assez de pain pour qu’une telle foule mange à sa faim ? " demandent-ils. Les disciples voient les choses d’une manière purement humaine. Ils voient un endroit désertique, sans aucune possibilité de trouver assez de nourriture pour la multitude. Comme leur mémoire est courte ! N’ont-ils pas vu Jésus effectuer des guérisons miraculeuses quelques minutes plus tôt ? Lui qui a guéri le boiteux et l’aveugle, ne pourrait-il pas également produire un peu de pain ? Est-ce que j’ai plus de confiance que les disciples ? Je peux m’émerveiller du don de la vie que Dieu donne, puis me demander s’il m’aidera à résoudre un petit problème. Après les nombreux dons reçus, ai-je confiance en sa puissance et sa bonté ?

3. Des pains et des poissons. Remarquons bien que Jésus ne donne pas à manger à la foule tant que quelqu’un ne lui offre pas quelque chose de concret. Parfois les disciples du Christ pêchent par excès de confiance : ils s’attendent à ce que Jésus fasse tout. Mais ce n’est pas sa façon de faire. Il veut que nous coopérions avec lui. Il veut que nous mettions nos ressources à sa disposition. Il fait des miracles, mais seulement après que les personnes aient participé en lui apportant les malades. Maintenant, il veut que ses disciples lui apportent quelques pains et des poissons afin de faire ses merveilles. Est-ce que Jésus me demande de lui apporter quelque chose, afin qu’il puisse trouver une solution ?

Dialogue avec le Christ Seigneur, ma confiance en toi est parfois précaire. Ma raison me dit de te faire confiance, mais en un moment de crise il est facile de perdre ce sens de confiance. Ma foi est plus faible que je ne veux bien l’admettre ; pourtant je suis sûr que tu ne me rejetteras pas. Aide-moi à percevoir les nombreuses bénédictions que tu me donnes, et à me rappeler que chaque don est le reflet de ton amour personnel pour moi. Apprends-moi à ouvrir les yeux des autres à ton action en leur vie.

Résolution Je joindrai un effort personnel (par exemple, un acte de charité ou une offrande) à mes prières pour une intention spéciale.



Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales