Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 9 décembre 2019 - Saint Pierre Fourier
Date : vendredi 7 décembre 2007
La m餩tation

 

Les méditations

Fais que je voie !

Saint Matthieu 9 , 27-31

Jésus était en route ; deux aveugles le suivirent, en criant : « Aie pitié de nous, fils de David ! » Quand il fut dans la maison, les aveugles l’abordèrent, et Jésus leur dit : « Croyez-vous que je peux faire cela ? » Ils répondirent : « Oui, Seigneur. » Alors il leur toucha les yeux, en disant : « Que tout se fasse pour vous selon votre foi ! » Leurs yeux s’ouvrirent, et Jésus leur dit sévèrement : « Attention ! que personne ne le sache ! » Mais, à peine sortis, ils parlèrent de lui dans toute la région.

Prière d’introduction Seigneur Jésus, aide-moi à vivre dans la vérité. Aide-moi à admettre ma cécité et toutes mes infirmités. C’est alors seulement que je pourrai te demander ton amour qui guérit.

Demande Accorde-moi l’humilité du cœur.

Points de réflexion

1. Le moment de la vérité. Plaçons-nous dans cette scène d’évangile. Ces deux hommes souffrent de cécité depuis longtemps, peut-être depuis leur naissance. Ils entendent approcher Jésus de Nazareth. Ils se demandent si c’est vraiment lui.... Celui-là même qui a opéré des miracles pour tant de personnes ? Un espoir immense naît dans leurs cœurs. Peut-être... peut-être ferait-il cela pour nous ? Demandons-nous quelles sont nos difficultés, nos défauts, nos échecs et implorons Jésus, comme ces aveugles l’ont fait. Approchons-nous de lui avec la même foi et la même confiance car Jésus n’est pas venu pour les bien portants mais pour les malades.

2. Le Seigneur entend le cri des pauvres. "Fils de David, aie pitié de nous." Nous pouvons imaginer le regard du Seigneur se poser sur les deux hommes. Il les regarde comme il a regardé tant d’autres qui sont venus vers lui : "il le regarda et il l’aima." Jésus-Christ ne refuse pas le cri humble du pauvre et du boiteux. A-t-il pitié d’eux ? Bien sûr ! Son cœur, qui a appris la compassion de sa sainte Mère, considère l’humble avec pitié, amour et miséricorde.

3. Croyez-vous ? « Que tout se fasse pour vous selon votre foi ! » Ma foi semble parfois si faible. Cependant, admettre humblement notre péché et demander la guérison est un acte de foi en soi. Ne fixons pas de limites à Dieu. Ayons confiance en lui. Approchons-nous de lui dans l’Eucharistie. Allons le retrouver dans le sacrement de la réconciliation. Crions vers lui avec foi, humilité et amour, "aie pitié de moi, Seigneur."

Dialogue avec le Christ O Jésus, je t’aime de tout mon cœur et de toute mon âme. Guéris-moi de ma cécité spirituelle. Seigneur, je crois que tu peux le faire. J’ai besoin de toi. J’ai confiance en toi. Aide-moi à admettre mes défauts et à venir à toi souvent dans le sacrement de la confession. Guéris mon âme et les âmes de ceux que j’aime par le sacrement de l’Eucharistie.

Résolution Je ferai un examen de conscience ce soir pour déterminer comment j’ai vécu ma journée, demandant au Seigneur le pardon et la grâce d’être plus fidèle demain.



Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales