Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 22 octobre 2019 - Ste Salomé
Date : mardi 8 avril 2008
La m餩tation

 

Les méditations

Là où ça fait mal

Saint Jean 6, 30-35

Après la multiplication des pains, la foule dit à Jésus : « Quel signe vas-tu accomplir pour que nous puissions le voir, et te croire ? Quelle œuvre vas-tu faire ? Au désert, nos pères ont mangé la manne ; comme dit l’Écriture : Il leur a donné à manger le pain venu du ciel. » Jésus leur répondit : « Amen, amen, je vous le dis : ce n’est pas Moïse qui vous a donné le pain venu du ciel ; c’est mon Père qui vous donne le vrai pain venu du ciel. Le pain de Dieu, c’est celui qui descend du ciel et qui donne la vie au monde. » Ils lui dirent alors : « Seigneur, donne-nous de ce pain-là, toujours. » Jésus leur répondit : « Moi, je suis le pain de la vie. Celui qui vient à moi n’aura plus jamais faim ; celui qui croit en moi n’aura plus jamais soif. »

Prière d’introduction Viens, Esprit Saint, m’aider à prier. Fais briller ta lumière dans mon âme de sorte que je puisse comprendre les vérités spirituelles que tu veux que j’apprenne. Montre-moi ce que j’ai besoin de changer dans ma vie et accorde-moi la grâce de le changer.

Demande Seigneur, aide-moi à accepter les preuves de ton amour pour moi. Aide-moi à comprendre que tu fais toujours ce qui est le mieux pour moi, et pas nécessairement ce qui correspond le plus à mes désirs et à mon confort.

Points de réflexion

1. Quelle preuve demander ? La foule demande à Jésus un signe afin de croire en lui. C’est étrange car les personnes qui posent la question viennent d’assister à la multiplication des pains et des poissons qui a alimenté cinq mille personnes ! Ils ont donc déjà eu un signe impressionnant. Si j’avais vu cinq mille hommes rassasiés (et peut-être des milliers de femmes et d’enfants en plus), et j’avais réellement mangé de la nourriture fournie miraculeusement, est-ce que je demanderai un signe à Jésus afin de "croire en lui" ? Que faudra-t-il pour qu’ils croient ? Quel signe sera assez grand pour eux si celui-ci ne l’est pas ? Ils ont eu une preuve suffisante de la puissance de Jésus à travers de nombreux miracles. Pourquoi ne croient-ils toujours pas ? Pourquoi ont- ils besoin de plus ? Ma foi est-elle comme la leur ? Est-ce que je demande toujours plus de preuves au lieu d’accepter la preuve suffisante de tout ce que Jésus m’a déjà donné ?

2. Jésus, comparé à Moïse. Nous avons un indice qui nous permet de comprendre pourquoi les foules posent cette question. Jésus en une occasion en a donné un. Ils commencent à poser des questions sur la manne que Moïse leur a donnée dans le désert. Leur motif n’est pas la volonté de croire en Jésus ; c’est d’obtenir encore plus de lui. "Jésus, tu es bon. Tu as nourri une foule de cinq mille personnes ; mais Moïse... il a nourri tout Israël pendant 40 ans avec la manne. Peux- tu faire cela ?" Leur motivation est leur faim matérielle. Ils essayent de tirer profit de la situation dans le but de recevoir du pain pendant toute leur vie. Leur relation avec Jésus n’a rien à voir avec la foi, elle est une tentative d’obtenir des avantages gratuitement. "Si tu nous alimentes pour le restant de nos vies, nous croirons en toi, du moins jusqu’à ce que nous pensons à autre chose que nous voulons obtenir de toi." Est-ce que je crois en Jésus seulement s’il m’accorde des privilèges dans cette vie ? ou si c’est dans mon intérêt immédiat de croire en lui ?

3. Jésus veut donner un pain qui rassasie une faim plus profonde. Jésus sait bien ce qu’ils veulent, mais il ne perd pas patience. Il a capté leur attention et il essaye de la diriger vers des choses plus élevées. Il a un plan et c’est le moment d’en révéler une partie, leur montrer un de ses plus beaux dons. Ils ont demandé quelque chose de plus que le pain qui les remplit momentanément ; il exaucera leur demande d’une manière qui dépasse de loin ce qu’ils demandent. Il leur offre le Pain de la Vie, le pain qui assouvira leur faim spirituelle pour toujours. Ont-ils assez de foi pour comprendre ?

Dialogue avec le Christ Seigneur, je sais que tu n’es pas venu pour rendre ma vie facile. Tu n’es pas venu pour enlever les difficultés et les souffrances de ma vie. Non, tu es venu les partager avec moi. Tu es venu pour me donner un exemple de la façon de vivre au milieu des difficultés et de la souffrance. Tu es venu pour souffrir avec moi, de sorte que je ne puisse jamais geindre et gémir : "Seigneur, tu ne sais pas combien c’est dur !" Tu es venu pour donner un sens à ma souffrance. Elle peut servir au salut des âmes si je le veux. Aide-moi à apprendre cette leçon de toi : que la croix mène à la Résurrection, alors que ma tendance à chercher la facilité et mon confort immédiat - en évitant la croix - mène à la mort.

Résolution Bien que ce soit justifiable et moralement bien d’éviter le sacrifice inutile, mes responsabilités exigent de temps en temps des sacrifices. Quels sont les sacrifices que je devrais accepter et que j’évite ? Aujourd’hui, motivé par l’amour et la foi en Dieu, j’essayerai d’accepter un de ceux-là, sans me plaindre.



RC-SPIP-NUM:3106

Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales