Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 25 octobre 2020 - Saint Crepin
Date : lundi 12 mai 2008
La m餩tation

 

Les méditations

Aucun signe ne sera donné à cette génération

Saint Marc 8, 11-13

Les pharisiens survinrent et se mirent à discuter avec Jésus : pour le mettre à l’épreuve, ils lui demandaient un signe venant du ciel. Jésus soupira au plus profond de lui-même et dit : « Pourquoi cette génération demande-t-elle un signe ? Amen, je vous le déclare : aucun signe ne sera donné à cette génération. » Puis il les quitta, remonta en barque, et il partit vers l’autre rive.

Prière d’introduction Jésus, doux et humble de cœur, rendez mon cœur semblable au vôtre !

Demande Seigneur Jésus, doux et humble de cœur, répands ton humilité profonde dans mon âme ! Que cette humilité m’aide à croire en toi avec une foi d’enfant, libérée des complications dues à mon orgueil. Je veux choisir la route de la simplicité afin d’être un disciple véritable.

Points de réflexion

1. Avoir raison n’est pas toujours une aubaine. Les Pharisiens discutent fréquemment avec Jésus – que ce soit sur des points de peu d’importance, comme payer la dîme de la menthe, de l’aneth et du cumin, ou sur des choses de grande importance, comme l’adultère, parce qu’ils prétendent toujours avoir raison (Matt 23,23). L’orgueil, profondément ancré dans notre nature déchue, est en opposition directe à Dieu. L’orgueil est un défaut monstrueux. Il provoque la frustration et la sainte colère du Christ. Il est intéressant que l’évangéliste ait noté ce détail : le soupir de Jésus venait " du plus profond de lui-même." Imaginons l’effet produit sur ceux qui l’entouraient d’entendre le soupir de Jésus marqué par la frustration. Cependant, les Pharisiens pensaient avoir raison et c’était tout ce qui leur importait ! Est-ce que cela nous rappelle quelque chose ? L’auto-analyse sur ce point est importante, parce que nous pouvons facilement nous duper en pensant que nous sommes de bons catholiques alors que l’orgueil et l’autojustification règnent. "Revêtez-vous tous d’humilité dans vos rapports mutuels, car Dieu résiste aux orgueilleux, mais c’est aux humbles qu’il donne sa grâce. Humiliez-vous donc sous la puissante main de Dieu, pour qu’il
vous élève au bon moment.
"(I Pierre 5,5-6)

2. Une histoire. En 1622, Saint François de Sales mourait. Il était tombé malade lors d’un voyage et il s’arrêta à un couvent de ses sœurs de la Visitation. Il leur a demandé une petite chambre toute simple dans la maison du jardinier pour se reposer. Alors que la fin s’approchait, il souffrait et il a perdu la capacité de parler. Une des religieuses lui a donné un papier et un stylo et lui a demandé quelle vertu il souhaitait particulièrement que les sœurs cultivent. Le saint a soigneusement écrit un mot avec de grandes lettres : l’humilité.

3. Puis il les quitta. "L’arme la plus puissante pour vaincre le diable est l’humilité. Car, comme il ne sait pas du tout l’utiliser, il ne sait pas non plus comment s’en défendre. » (saint Vincent de Paul). Nous ne pouvons pas sous-estimer l’importance de l’humilité, la simplicité et l’obéissance. Si nous ne cultivons pas ces vertus, nous risquons une perte d’intimité dans notre relation avec le Christ. Il ne peut y avoir aucune relation vraie avec le Christ si notre MOI continue à régner. Pendant notre examen de conscience, vérifions bien s’il y a des traces d’orgueil, qui peuvent être la cause d’une certaine stérilité spirituelle. N’ayons pas peur de découvrir des foyers d’imperfection longtemps oubliés. La connaissance de soi est essentielle pour tout progrès spirituel, particulièrement la découverte de l’orgueil qui se manifeste souvent de manière détournée. Ne nous lassons pas de faire cette descente en nous-mêmes – souvent difficile, humiliante, afin d’atteindre les sommets de la perfection.

Dialogue avec le Christ Je crois fermement, Seigneur, qu’à tes yeux l’humilité est un trésor infiniment précieux et agréable puisque, alors que tu es Dieu, tu t’es abaissé afin de devenir le plus humble des humains. Accorde-moi le courage de prendre ce chemin, parce que c’est le chemin sûr qui conduit à la vie et au bonheur.

Résolution J’écouterai attentivement les autres et j’admettrai toutes mes erreurs sans hésitation.



RC-SPIP-NUM:3155

Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales