Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 22 octobre 2019 - Ste Salomé
Date : vendredi 4 juillet 2008
La m餩tation

 

Les méditations

Le medecin vient pour les malades

Saint Matthieu 9, 9-13

Jésus, sortant de Capharnaüm, vit un homme, du nom de Matthieu, assis à son bureau de publicain (collecteur d’impôts). Il lui dit : « Suis-moi. » L’homme se leva et le suivit. Comme Jésus était à table à la maison, voici que beaucoup de publicains et de pécheurs vinrent prendre place avec lui et ses disciples. Voyant cela, les pharisiens disaient aux disciples : « Pourquoi votre maître mange-t-il avec les publicains et les pécheurs ? » Jésus, qui avait entendu, déclara : « Ce ne sont pas les gens bien portants qui ont besoin du médecin, mais les malades. Allez apprendre ce que veut dire cette parole : C’est la miséricorde que je désire, et non les sacrifices. Car je suis venu appeler non pas les justes, mais les pécheurs. »

Prière d’introduction Me voici, Seigneur. Tu m’appelles à te suivre et à faire tout le nécessaire pour avancer dans ma vie de foi. Tu m’as créé et tu m’as appelé à la foi. Tu ne m’oublies jamais et tu me prépares une place de bonheur et de paix. Ranime en mon cœur l’espérance que nous passerons l’éternité ensemble sans interruption ni souffrance. Apprends-moi à aimer comme toi, non pas parce que je veux me singulariser, mais seulement pour que je puisse te rendre un peu de l’amour que tu m’as donné.

Demande Seigneur Jésus, accorde-moi la persévérance, pour te suivre toujours et partout.

Points de réflexion

1. Le péché est le rejet de Dieu et de son amour. Le Catéchisme de l’Eglise Catholique dit « Pour essayer de comprendre ce qu’est le péché, il faut d’abord reconnaître le lien profond de l’homme avec Dieu, car en dehors de ce rapport, le mal du péché n’est pas démasqué dans sa véritable identité de refus et d’opposition face à Dieu ..." (no 386). Le seul motif de Dieu pour nous créer est son amour pour nous. Son seul motif pour s’occuper constamment de nous est son amour pour nous. Son seul motif en nous appelant à revenir à lui est son amour pour nous. Mais confronté à cette réalité, souvent nous nous esquivons. Nous choisissons notre propre volonté plutôt que la volonté de Dieu, quoique Dieu ne se trompe jamais et qu’il soit mu uniquement par amour.

2. L’ami des pécheurs. Jésus- Christ a subi des critiques du fait de son amitié pour les pécheurs et les percepteurs d’impôt. Nous ne l’entendons jamais tenir compte de ce jugement ; mais nous le voyons plutôt passer du temps avec des "pécheurs," s’invitant même chez eux. Il les recherche afin de leur apporter le salut. Pourtant ce n’est pas simplement une question de leur apporter quelque chose. Jésus va encore plus loin ; il leur demande de l’aider dans sa mission messianique. Qui penserait qu’un percepteur d’impôt, comme Matthieu, dont le revenu a été sans aucun doute augmenté par la malversation, serait invité à suivre le Christ et même à écrire un des évangiles ?

3. L’amour de Dieu est plus grand que le péché. Jésus-Christ, un homme sans péché, passe sa vie entière à combattre le péché et tout ce qui va avec le péché, en commençant par Satan, le "père des mensonges." La lutte contre Satan commence au début de sa mission par la tentation au désert et elle atteint son apogée avec sa crucifixion et sa résurrection. C’est une lutte qui finit par la victoire de l’amour sur le péché et la mort. L’amour de Dieu est un mystère pour nous : même le pécheur est aimé ! Comment ne pas y répondre de tout notre cœur ?

Dialogue avec le Christ Jésus, je te remercie d’être entré chez moi aujourd’hui pour m’inviter à te suivre. Je ne mérite ni ton attention, ni ta confiance, ni ton amitié. Tu n’insistes pas sur la misère de mon péché et de ma faiblesse ; mais comme le médecin bienveillant, tu perçois la bonté et la santé d’âme qui devrait y régner et tu m’apportes ton aide. Merci Seigneur Jésus de rechercher ma compagnie. Ton amour surpasse de loin tout ce que je pourrais espérer. Permets-moi de te suivre, conscient de mon besoin pour toi et pour ton amour.

Résolution Je pardonnerai à quelqu’un qui m’a offensé, me rappelant qu’en faisant ainsi, je rouvre la porte de mon cœur au Christ.



RC-SPIP-NUM:3292

Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales