Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 25 octobre 2020 - Saint Crepin
Date : samedi 20 septembre 2008
La m餩tation

 

Les méditations

Un sol fertile

Saint Luc 8, 4-15

Comme une grande foule se rassemblait, et que de toutes les villes on venait vers Jésus, il dit en parabole : « Un semeur est sorti pour semer sa semence. Comme il semait, une partie de la semence tomba le long du chemin : elle fut foulée aux pieds, et les oiseaux du ciel la mangèrent. Une autre partie tomba sur le roc : quand elle fut levée, elle sécha, parce qu’elle n’avait point d’humidité. Une autre partie tomba au milieu des épines : les épines crûrent avec elle, et l’étouffèrent. Une autre partie tomba dans la bonne terre : quand elle fut levée, elle donna du fruit au centuple. Après avoir ainsi parlé, Jésus dit à haute voix : Que celui qui a des oreilles pour entendre entende ! Ses disciples lui demandèrent ce que signifiait cette parabole. Il répondit : Il vous a été donné de connaître les mystères du royaume de Dieu ; mais pour les autres, cela leur est dit en paraboles, afin qu’en voyant ils ne voient point, et qu’en entendant ils ne comprennent point. Voici ce que signifie cette parabole : La semence, c’est la parole de Dieu. Ceux qui sont le long du chemin, ce sont ceux qui entendent ; puis le diable vient, et enlève de leur cœur la parole, de peur qu’ils ne croient et soient sauvés. Ceux qui sont sur le roc, ce sont ceux qui, lorsqu’ils entendent la parole, la reçoivent avec joie ; mais ils n’ont point de racine, ils croient pour un temps, et ils succombent au moment de la tentation. Ce qui est tombé parmi les épines, ce sont ceux qui, ayant entendu la parole, s’en vont, et la laissent étouffer par les soucis, les richesses et les plaisirs de la vie, et ils ne portent point de fruit qui vienne à maturité. Ce qui est tombé dans la bonne terre, ce sont ceux qui, ayant entendu la parole avec un cœur honnête et bon, la retiennent, et portent du fruit par leur persévérance. »

Prière d’introduction Seigneur Jésus, je crois que tu es le Fils de Dieu venu dans le monde pour nous sauver parce que tu nous aimes. Ton incarnation me remplit d’espérance. La seule réponse que je peux donner est de t’aimer de tout mon cœur, de toute mon âme, de tout mon esprit et de toutes mes forces.

Demande Jésus, doux et humble du cœur, rendez mon cœur plus comme le vôtre !

Points de réflexion

1. L’humilité est la clef de la sainteté. Combien de chemins mènent à l’échec ! Jésus a dit, "je suis le Chemin." Est-ce que je suis son chemin ? Si ce n’était pour la grâce de Dieu, je serais comme la terre piétinée, la terre rocheuse, ou la terre épineuse. Je rejetterais, je n’absorberais pas, ou je ne pratiquerais pas les enseignements et les commandements de Jésus. Si je suis comme un sol riche, je dois reconnaître l’œuvre de la grâce de Dieu et le remercier de cette faveur. Quand je lutte, je dois, en toute humilité et avec persévérance et patience, admettre mes fautes et recommencer toujours. Je sais que Dieu peut faire de grandes choses avec une âme humble. Je sais aussi qu’il est considérablement limité par un cœur orgueilleux.

2. Former notre conscience. Qu’est-ce un chemin endurci si ce n’est pas une conscience morte, une conscience qui s’est endormie à force de compromis et de péchés répétés ? Le diable peut facilement ôter la vérité de Dieu d’un cœur qui s’est endurci ou d’une conscience qui est morte dans le péché. Nous devons continuellement former notre conscience selon les enseignements de l’Eglise et renforcer notre résolution par la prière et la réception des sacrements. Jésus a dit, "je suis la Vérité." Est-ce que j’ai appris à reconnaitre la vérité et à m’en réjouir ?

3. Porter du fruit. Quel est le fruit que Dieu désire ? Le salut des âmes, certainement, en commençant par la mienne. Est-ce que je persévère patiemment dans la formation et la protection de ma propre âme ? Ma vie de prière s’est-t-elle améliorée avec le temps, ou est-elle la même que quand j’étais enfant ? Est-ce que je suis disposé à aider les autres à connaître le Christ dans sa plénitude ? A prier ? A étudier l’Écriture ? Est-ce que je vois ma famille comme mon premier apostolat, le lieu où Jésus s’attend à ce que je "porte des fruits" en premier ? Est-ce que je suis patient avec mon conjoint et mes enfants ? Avec ma famille au sens plus large ? Est-ce que je me tiens à la Parole avec un cœur honnête et bon ? Jésus a dit, "je suis la Vie." Est-il ma vie ? Alors seulement je porterai des fruits qui durent.

Dialogue avec le Christ Seigneur Jésus, tu es mon chemin, ma vérité, et ma vie. Je veux être un sol riche dans lequel ta Parole peut prospérer et porter du fruit au centuple.
" Ta parole est une lampe à mes pieds, et une lumière sur mon sentier. " (Ps 119,105). Donne-moi des forces pour lutter quand je suis tenté à faire des compromis et à prendre le chemin de la facilité. Le chemin facile n’est souvent qu’une impasse.

Résolution A la messe dimanche, je lutterai contre les distractions pendant la Liturgie de la Parole à afin d’offrir un sol fertile dans lequel la Parole du Seigneur peut prendre racine.



RC-SPIP-NUM:3409

Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales