Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 22 octobre 2020 - Ste Salomé
Date : jeudi 2 avril 2009
La m餩tation

 

Les méditations

Je suis celui qui suis

Saint Jean 8, 51-59

Jésus disait aux Juifs : « Amen, amen, je vous le dis : si quelqu’un reste fidèle à ma parole, il ne verra jamais la mort. » Les Juifs lui dirent : « Nous voyons bien maintenant que tu es un possédé. Abraham est mort, les prophètes aussi, et toi, tu dis : ‘Si quelqu’un reste fidèle à ma parole, jamais il ne connaîtra la mort.’ Es-tu donc plus grand que notre père Abraham ? Il est mort, et les prophètes aussi. Qui donc prétends-tu être ? » Jésus répondit : « Si je me glorifie moi-même, ma gloire n’est rien ; c’est mon Père qui me glorifie, lui que vous appelez votre Dieu, alors que vous ne le connaissez pas. Mais moi, je le connais, et, si je dis que je ne le connais pas, je serai un menteur, comme vous. Mais je le connais, et je reste fidèle à sa parole. Abraham votre père a tressailli d’allégresse dans l’espoir de voir mon Jour. Il l’a vu, et il a été dans la joie. » Les Juifs lui dirent alors : « Toi qui n’as pas cinquante ans, tu as vu Abraham ! » Jésus leur répondit : « Amen, amen, je vous le dis : avant qu’Abraham ait existé, moi, JE SUIS. » Alors ils ramassèrent des pierres pour les lui jeter. Mais Jésus, en se cachant, sortit du Temple.

Prière d’introduction Seigneur, je te remercie de me donner ce temps à passer avec toi. Je crois en toi. Je crois que tu es avec moi et que tu veux me parler aujourd’hui. Aide-moi à chasser toute distraction et à ouvrir mon cœur pour écouter ta parole.

Demande Seigneur, donne-moi ton regard pour que je puisse regarder comme toi.

Points de réflexion

1. Esprits fermés. Jésus a promis la victoire sur la mort pour ceux qui gardent sa parole. Quelle merveilleuse promesse – que quelqu’un qui croit en Jésus et obéit à ses commandements - ne verra jamais la mort ! Mais les Juifs non croyants ne sont pas intéressés par une victoire sur la mort. Ils ne veulent qu’une seule chose : avoir raison dans une discussion ; ils essaient d’avoir la victoire sur Jésus pour le déshonorer. Nous voici face à une tragédie qui se répète au fil des âges. Jésus est la vérité mais des hommes ferment délibérément leur esprit à la vérité. Ils concoctent des arguments pour ne pas voir que Jésus est le Christ qui peut les sauver du péché et des conséquences du péché, dont l’une est la mort. Pour garder sa parole, il leur faudra changer leurs vies. Le coût est trop élevé. Ils préfèreraient être aveugles. Ils préfèreraient être morts. Suis-je prêt à changer ma vie afin qu’elle soit conforme à la Vérité ?

2. Garder la Parole. Les opposants de Jésus recherchent leur propre gloire. Jésus, lui, avec toute la puissance de sa divinité et de son humanité cherche seulement à glorifier son Père. Au sein de la Sainte Trinité le Père connaît le Fils et le Fils connaît le Père. La connaissance aussi totale, complète et parfaite qu’elle soit, se donne en même temps totalement. De plus, dans son humanité sacrée, Jésus cherche à connaître le Père et Le glorifier en accomplissant parfaitement sa volonté. Jésus dit, « Je le connais et je garde sa parole. » Que signifie « garder », sinon accueillir, embrasser et accomplir ? Comme Jésus garde la parole du Père, nous devons garder la parole de Jésus. Accueillons sa parole, embrassons-la et accomplissons-la. Ne calculons pas le coût. En tournant le dos carrément à notre propre culte, cherchons seulement à glorifier Notre Seigneur et notre Père des Cieux. Que l’adoration nous devienne aussi nécessaire que la respiration en répétant au long de la journée : ‘Nous te louons, nous te bénissons, nous t’adorons, nous te glorifions, nous te rendons grâce pour ton immense gloire. ’ (Gloria de la Messe).

3. Quel âge as-tu réellement ? Nous pouvons presque être reconnaissants aux Juifs incroyants car, pour répondre à leurs objections, Jésus donne une manifestation glorieuse de sa divinité. Nous prenons en compte les autres manifestations : la révélation à toutes les nations donnée aux Rois Mages, le miracle de Cana, le Baptême de Jésus dans le Jourdain. Mais cette révélation a plus de clarté et de splendeur, car Jésus proclame : « Avant qu’Abraham n’ait existé, moi JE SUIS ». Jésus utilise les mêmes termes par lesquels Dieu a révélé son nom à Moïse «  Je suis celui qui SUIS » (Exode 3,14) ‘De toute éternité, j’existe’, dit Jésus. Les incroyants qui discutaient avec Jésus ont dû être choqués : Jésus se tenait devant eux, à trente-trois ans et donnait témoignage de son existence divine, éternelle. C’est une autre transfiguration, sans l’éclat de la lumière. Quelle réponse pouvons-nous donner au Christ, Notre Seigneur, la deuxième Personne de la Trinité, fait homme par amour pour nous ? Les apôtres nous montrent la bonne réponse dans Matthieu 14, quand Jésus marche sur les eaux et ramène Pierre, qui a osé imiter son Maître, vers la barque. Ils sont venus, un par un et « l’adorèrent ». Chacun s’est agenouillé et a embrassé ses pieds en disant « Vraiment tu es le Fils de Dieu » (Mt. 14 ,33).

Dialogue avec le Christ Seigneur Jésus délivre-nous de tout aveuglement délibéré. Ouvrons nos yeux sur ta bonté et ta vérité. Nous voulons la vie éternelle que tu veux nous donner. Aide-nous à vouloir changer pour vivre selon ta parole. Avec la même joie qu’Abraham de connaître le Sauveur du monde, je te prie avec tous les anges et les saints : « Louange, gloire, sagesse, remerciement, honneur, puissance et force à notre Dieu pour les siècles des siècles, Amen. (de l’Apocalypse)

Résolution Je vais faire un examen de conscience approfondi aujourd’hui et je demanderai au Seigneur ce que je dois changer dans ma vie.



RC-SPIP-NUM:3751

Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales