Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 22 octobre 2020 - Ste Salomé
Date : mardi 21 avril 2009
La m餩tation

 

Les méditations

Le témoin fidèle

Saint Jean 3, 7-15

Jésus disait à Nicodème : « Ne sois pas étonné si je t’ai dit qu’il vous faut renaître. Le vent souffle où il veut : tu entends le bruit qu’il fait, mais tu ne sais pas d’où il vient ni où il va. Il en est ainsi de tout homme qui est né du souffle de l’Esprit. » Nicodème reprit : « Comment cela peut-il se faire ? » Jésus lui répondit : « Toi, tu es chargé d’instruire Israël, et tu ne connais pas ces choses-là ? Amen, amen, je te le dis : nous parlons de ce que nous savons, nous témoignons de ce que nous avons vu, et vous n’acceptez pas notre témoignage. Si vous ne croyez pas lorsque je vous parle des choses de la terre, comment croirez-vous quand je vous parlerai des choses du ciel ? Car nul n’est monté au ciel sinon celui qui est descendu du ciel, le Fils de l’homme. De même que le serpent de bronze fut élevé par Moïse dans le désert, ainsi faut-il que le Fils de l’homme soit élevé, afin que tout homme qui croit obtienne par lui la vie éternelle ».

Prière d’introduction Seigneur Jésus, comme Nicodème je suis incertain des réalités surnaturelles, divines qui dépassent ma compréhension. Je dois mettre ma foi fermement en tes paroles puisque tu parles de ce que tu connais. Tu ne trompes pas, c’est pourquoi je te fais totalement confiance, surtout quand tu me parles de la vie éternelle. Comme tu as choisi d’être pendu au bois de la croix pour me sauver, je t’aime pour ce don total de toi-même. Tu me donnes un exemple à suivre humblement, celui d’être élevé en me sacrifiant par amour pour les autres.

Demande Seigneur, envoie-moi ton Esprit Saint pour me donner la vie.

Points de réflexion

1. Né de l’Esprit. Jésus me dit qu’il faut que je naisse surnaturellement de l’eau et de l’Esprit. Il se réfère à mon baptême, par lequel je participe à la vie divine. Le baptême est la porte d’entrée pour devenir enfant de Dieu, un temple vivant de la Trinité Sainte et un membre du Corps du Christ, l’Eglise. Il me donne la vie de foi, d’espérance et de charité, par l’Esprit Saint qui agit en moi. C’est la porte d’entrée de tous les autres sacrements. J’ai tant de reconnaissance à avoir pour mon baptême !

2. Ce que nous savons. Il est déconcertant de suivre des voies inconnues. C’est ce que j’ai vu de mes propres yeux et que j’ai expérimenté personnellement que je connais le mieux. Jésus est unique car il est le seul homme – puisqu’il est aussi Dieu – qui a vu et expérimenté les réalités de la vie divine et du ciel. Ce qu’il déclare est complètement digne de confiance. Quand il parle de « ce que nous connaissons », le pluriel « nous » se rapporte à la connaissance que possède la Sainte Trinité, ce qui me met dans le secret. Cela démontre la proximité réelle et la confiance que me porte le Christ car il partage avec moi les secrets du Royaume. Cela devrait me donner une sécurité absolue pour suivre ses voies.

3. L’exaltation Jésus donne un sens particulier à la sagesse conventionnelle. La sagesse du monde nous montre que ceux qui atteignent la notoriété et le succès seront exaltés dans les honneurs, les richesses et les célébrités qui les accompagnent. Dans l’Evangile de Saint Jean « exaltation » - c’est-à-dire « élevé » - est toujours lié à la croix. Le premier sens du Christ ayant été « élevé » a trait à sa mise en croix. Cela nous sauve de nos péchés, ce qui est le premier fruit du baptême. Les autres sens de l’élévation du Christ sont sa résurrection et son ascension au ciel. Le baptême nous identifie à la mort du Christ, mais aussi à sa résurrection et à sa gloire dans le ciel. Choisissons l’exaltation en embrassant la croix, de façon à pouvoir aussi accepter l’exaltation dans la plénitude de la vie au ciel.

Dialogue avec le Christ Jésus tu m’apprends à vivre selon tes voies et non selon les critères du monde. A ceux qui sont du monde, cela parait une folie mais moi je choisis librement de sacrifier ma vie afin que tu puisses me donner le bonheur éternel.

Résolution Sachant que je m’identifie à Jésus-Christ par le baptême, j’offrirai mes douleurs quotidiennes à Dieu, en union avec le Christ. C’est ainsi que je participerai au sacerdoce commun à tous les baptisés.



RC-SPIP-NUM:3794

Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales