Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
Blanc - Jeudi de l’octave de Pâques 25 avril 2014 - Saint Marc
Date : mercredi 16 décembre 2009
La méditation

 

Les méditations

Es-tu celui qui doit venir ?

Saint Luc 7, 18-23

Jean Baptiste appela deux de ses disciples et les envoya demander au Seigneur : « Es-tu celui qui doit venir, ou devons-nous en attendre un autre ? » Arrivés près de Jésus, ils lui dirent : « Jean Baptiste nous a envoyés te demander : Es-tu celui qui doit venir, ou devons-nous en attendre un autre ? » A ce moment-là, Jésus guérit beaucoup de malades, d’infirmes et de possédés, et il rendit la vue à beaucoup d’aveugles. Puis il répondit aux envoyés : « Allez rapporter à Jean ce que vous avez vu et entendu : les aveugles voient, les boiteux marchent, les lépreux sont purifiés, les sourds entendent, les morts ressuscitent, la Bonne Nouvelle est annoncée aux pauvres. Heureux celui qui ne tombera pas à cause de moi ! »

Prière d’introduction Père Tout-Puissant, tu es le refuge et la force de ton peuple. Tu protèges dans l’adversité et tu défends dans la prospérité ceux qui ont placé en toi leur confiance. Aide-moi à persévérer dans la recherche de ta volonté et à te trouver par l’obéissance de la foi.

Demande Seigneur, permets que je voie avec les yeux de la foi.

Points de réflexion

1. Devons-nous attendre un autre ? Malgré sa maturité spirituelle, Jean est confondu par la lenteur apparente du plan de Dieu. Avec tout son cœur, il a cru que Jésus était le Messie comme cela lui a été révélé par l’Esprit Saint. Pourtant, rien d’important ne se passait. Il ne doute pas de Dieu, il doute de sa propre compréhension de la situation. Il envoie alors un message à celui-là même qui peut répondre à la question. Sa maturité spirituelle est illustrée par le fait qu’il ne s’attarde pas dans le doute mais va à la source qui permet de clarifier la situation. Quand les choses ne sont pas claires dans notre vie spirituelle, tournons-nous vers les sources de grâce établies par Jésus dans l’Eglise : la prière, les sacrements, l’accompagnement spirituel, l’Ecriture et la Tradition sacrée, etc.

2. Allez rapporter à Jean ce que vous avez vu et entendu " Jésus accompagne ses paroles par de nombreux " miracles, prodiges et signes " qui manifestent que le Royaume est présent en Lui. Ils attestent que Jésus est le Messie annoncé." (CEC, n° 547) Jésus sait que la profondeur spirituelle de Jean lui permettra de reconnaître les œuvres de Dieu une fois qu’elles lui seront décrites. En même temps, en dirigeant l’attention de ces disciples vers l’œuvre accomplie par lui, Jésus déplace leur attention du libérateur politique vers sa véritable identité de Sauveur des âmes, venu pour libérer l’homme du péché, le vrai mal.

3. Heureux celui qui ne tombera pas à cause de moi ! "Que personne ne s’y trompe, le Christ est exigeant, le chemin du Christ est étroit." (Pape Paul VI, 4 mars 1970) Une chose est de savoir intellectuellement que nous devons porter la croix et la supporter avec patience ; c’est tout à fait autre chose que de mettre cela en action. La croix – les persécutions, les échecs et les malentendus – peuvent parfois nous surprendre. Il y a des moments dans la vie où la question surgit dans notre cœur : « Seigneur, que fais-tu, où es-tu ?" La question révèle que, parfois, nous sommes encore peu familiers avec les voies de Dieu. Sa pédagogie et ses critères peuvent faire mal, mais ils sont toujours motivés par l’amour. Nous pouvons être un peu frustrés que les choses ne soient pas comme nous croyons qu’elles devraient être. Jésus ne nous a jamais promis que ce serait facile ou que nous ne souffririons pas. Pas plus qu’il ne nous a promis que nous gagnerions toutes les batailles. Il nous a toutefois promis qu’il nous serait toujours fidèle, et que si nous demeurons unis à Lui dans la foi, l’espérance et l’amour - en particulier dans les moments sombres - nous le posséderions à jamais dans le Ciel.

Dialogue avec le Christ Seigneur, tu sais ce que c’est que d’attendre patiemment et de souffrir en silence. Même à ce jour tu attends que beaucoup d’âmes reviennent à ton cœur aimant. Dans les moments difficiles, accorde-moi la grâce de te faire confiance, même lorsque je ne comprends pas tes voies clairement, de donner alors que je préférerais recevoir, d’aimer quand je préférerais être égoïste.

Résolution Aujourd’hui, je vais rendre visite à Jésus dans le Très Saint Sacrement et je renouvellerai ma foi en sa présence eucharistique.


Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales