Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 4 avril 2020 - Saint Isidore
Date : vendredi 29 janvier 2010
La m餩tation

 

Les méditations

Vivre avec le Christ

Saint Marc 4, 26-34

Parlant à la foule en paraboles, Jésus disait : « Il en est du règne de Dieu comme d’un homme qui jette le grain dans son champ : nuit et jour, qu’il dorme ou qu’il se lève, la semence germe et grandit, il ne sait comment. D’elle-même, la terre produit d’abord l’herbe, puis l’épi, enfin du blé plein l’épi. Et dès que le grain le permet, on y met la faucille, car c’est le temps de la moisson. » Il disait encore : « A quoi pouvons-nous comparer le règne de Dieu ? Par quelle parabole allons-nous le représenter ? Il est comme une graine de moutarde : quand on la sème en terre, elle est la plus petite de toutes les semences du monde. Mais quand on l’a semée, elle grandit et dépasse toutes les plantes potagères ; et elle étend de longues branches, si bien que les oiseaux du ciel peuvent faire leur nid à son ombre. » Par de nombreuses paraboles semblables, Jésus leur annonçait la Parole, dans la mesure où ils étaient capables de la comprendre. Il ne leur disait rien sans employer de paraboles, mais en particulier, il expliquait tout à ses disciples.

Prière d’introduction Seigneur, je crois que tu m’appelles à faire mon possible sans cesse à étendre ton Royaume dans le monde entier.

Demande Seigneur Jésus, fais de moi un apôtre de ton Royaume ;

Points de réflexion

1. Le Royaume de Dieu Le Christ revient sans cesse sur ce thème. C’était le sujet de son premier discours public. Il nous donne l’image de la graine de moutarde qui croît pour devenir une des plus grandes plantes, et qui servira aux besoins des autres créatures. Le Royaume de Dieu y ressemble. Dieu est roi et son Royaume, comme la plante de moutarde, nous offre son abri. Nous pouvons habiter à son ombre, nous reposer sur ses branches et nous protéger du mal. Tout ce qui nous reste à faire, c’est d’être un sujet fidèle de notre Roi, en suivant ses commandements et en allant répandre la nouvelle de son Royaume à tous les peuples.

2. Débuts modestes Nous ne devrions pas nous angoisser si nous ne progressons pas dans la vie spirituelle aussi rapidement que nous le voudrions. Dieu nous conduit petit à petit. La vie de notre relation avec le Christ ne dépend pas seulement de nous mais aussi de lui. Nous ressemblons aux paysans qui font tout ce qu’il leur est possible pour que les conditions soient bonnes pour semer, mais c’est le Créateur qui s’occupe de la croissance. Souvent nous ne nous rendons pas compte du travail de Dieu dans nos âmes jusqu’à ce que beaucoup de temps ne s’écoule. Il est cependant toujours là, retirant les mauvaises herbes une à une et poussant nos vertus vers la surface.

3. Appelés à la grandeur Il y a deux mille ans, l’Eglise du Christ a commencé comme une graine de moutarde. Elle a grandi et muri pour devenir une énorme plante aux multiples branches. Je suis l’une de ces branches. Le Christ apporte la vie à ma branche et me confie une tâche spécifique. Il m’appelle à participer à la grande mission de son Eglise. Est-ce que je me rends compte et j’apprécie comme il est merveilleux d’être catholique, tout le bien fait par l’Eglise, comme je suis appelé à être un lien qui amènera les autres à ressentir le même bien que moi ?

Dialogue avec le Christ Seigneur Jésus, je suis un membre du Corps Mystique. Je veux participer à ta mission d’amener toutes les âmes à te connaître et t’aimer. J’ai trouvé ma joie en toi et maintenant je brûle de la faire connaître à tout le monde. Seigneur, je prie pour avoir le courage de continuer, sans jamais me fatiguer de ma mission.

Résolution Je vais prendre un moment de prière pour réfléchir à comment Dieu a agi dans ma vie, en me faisant grandir.



RC-SPIP-NUM:4274

Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales