Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 29 mars 2020 - Sainte Gladys
Date : vendredi 26 février 2010
La m餩tation

 

Les méditations

La sainteté et l’intégrité

Saint Matthieu 5, 20-26

Comme les disciples s’étaient rassemblés autour de Jésus, sur la montagne, il leur disait : « Je vous le dis en effet : Si votre justice ne surpasse pas celle des scribes et des pharisiens, vous n’entrerez pas dans le Royaume des cieux. Vous avez appris qu’il a été dit aux anciens : Tu ne commettras pas de meurtre, et si quelqu’un commet un meurtre, il en répondra au tribunal. Eh bien moi, je vous dis : Tout homme qui se met en colère contre son frère en répondra au tribunal. Si quelqu’un insulte son frère, il en répondra au grand conseil. Si quelqu’un maudit son frère, il sera passible de la géhenne de feu. Donc, lorsque tu vas présenter ton offrande sur l’autel, si, là, tu te souviens que ton frère a quelque chose contre toi, laisse ton offrande là, devant l’autel, va d’abord te réconcilier avec ton frère, et ensuite viens présenter ton offrande. Accorde-toi vite avec ton adversaire pendant que tu es en chemin avec lui, pour éviter que ton adversaire ne te livre au juge, le juge au garde, et qu’on ne te jette en prison. Amen, je te le dis : tu n’en sortiras pas avant d’avoir payé jusqu’au dernier sou. »

Prière d’introduction Merci, Seigneur, du temps que je peux maintenant te consacrer. Tu remplis constamment ma vie de tant de bénédictions. Je suis parfois si ingrat ! Je voudrais collaborer plus parfaitement à l’établissement de ton Royaume sur la terre. Je t’aime, Seigneur, et avec le secours de ta grâce je veux m’efforcer de devenir celui à qui toute âme peut venir, pour découvrir ta vérité, ta vie et ton amour. Prends ma vie, prends ce jour et fais-les tiens.

Demande Père, aide-moi à bannir l’hypocrisie et à chercher la vraie sainteté.

Points de réflexion

1. Gare aux impressions subjectives Combien plus de fidélité et de justice faudrait-il pour surpasser celles des scribes et des Pharisiens ? A notre avis, pas beaucoup. Leur sainteté était en apparence seulement, c’est-à-dire, sans sainteté. Que découvrirait-on à l’intérieur d’une telle âme ? Beaucoup de déceptions, beaucoup de complaisance envers sa personne, une impression de sainteté très subjective, affectant un comportement méprisable de faux dévot. C’est très facile pour nous de lire l’Evangile et de critiquer ces vils Pharisiens. Très facile aussi de se dire que jamais nous n’arriverons à nous dire saint simplement par une impression personnelle de sainteté. C’est pourquoi il faut être toujours prêt à se regarder, devant le Christ, avec la ferme conviction (et une vision aigüe) de notre misère et de nos limites. Me suis-je engagé dans la vie à la poursuite de la vraie sainteté ou à la recherche d’une vanité et d’une glorification personnelles ?

2. La sainteté est incompatible avec l’orgueil L’orgueil et la sainteté ne se mélangent pas plus que l’huile et l’eau. Là où se trouve le moi, l’ego, il reste peu de place pour Dieu. Qu’est-ce donc qu’un disciple du Christ, sinon quelqu’un qui est rempli entièrement de Dieu pour qu’il devienne accessible aux autres. Mais quelle union, quelle amitié une âme gonflée d’orgueil peut-elle avoir avec Dieu ? Quelle ferveur et quel degré de sainteté ? Il n’y a aucun compromis possible entre Dieu et l’âme orgueilleuse. Ou l’âme doit s’abandonner ou Dieu doit cesser d’être Dieu.

3. Sainteté et plénitude Au cœur de la véritable sainteté est la vertu d’intégrité, une vertu riche en sens et en nuances. Une personne intègre est quelqu’un qui n’a qu’une seule face, dont l’intérieur et l’extérieur sont les mêmes. « Il n’y a pas autre chose que ce que tu vois. » L’intégrité est le fondement de la sainteté. Elle constitue l’essence même de l’honnêteté personnelle et de la sincérité qui sont les fondamentaux de la vie morale et le germoir d’une quantité d’autres vertus. Dans notre poursuite de la sainteté, nous ne devrions tolérer dans notre conduite aucune forme de duplicité. Nous devrions éviter comme la peste toute ambivalence dans nos motivations, toute incongruité dans nos pensées, nos jugements, nos choix et nos actions. Il ne peut y avoir de sainteté sans intégrité. Et de fait, il ne peut y avoir de vrai bonheur humain s’il ne repose sur la vertu d’intégrité.

Dialogue avec le Christ Seigneur Jésus, je veux que tu sois le sens et le centre de toute ma vie. Fais que je disparaisse, et tu apparaîtras de plus en plus dans ma vie, de sorte qu’avec une sainteté humble et véritable je sois un instrument de salut pour tous.

Résolution J’examinerai ma vie pour trouver là où la duplicité pourrait se manifester et je ferai le nécessaire pour vivre avec plus d’intégrité.



RC-SPIP-NUM:4302

Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales