Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 29 mars 2020 - Sainte Gladys
Date : jeudi 25 février 2010
La m餩tation

 

Les méditations

Dieu donne à ceux qui le lui demandent

Saint Matthieu 7, 7-12

« Demandez, on vous donnera ; frappez, on vous ouvrira. En effet, quiconque demande reçoit, qui cherche trouve, à qui frappe on ouvrira. Ou encore, qui d’entre vous si son fils lui demande du pain lui donnera une pierre ? Ou s’il demande un poisson, lui donnera-t-il un serpent ? Si donc vous, qui êtes mauvais, savez donner de bonnes choses à vos enfants, combien plus votre Père qui est aux cieux, donnera-t-il de bonnes choses à ceux qui le lui demandent. »

Prière d’introduction Seigneur Jésus, tu t’es fait homme afin de me montrer le chemin vers la sainteté. En chacune de tes paroles et chacune de tes actions, tu m’indiques le secret d’une vie digne pour l’éternité. Je crois que tu es avec moi en ce moment, et que tu utiliseras ce temps de prière pour augmenter ma foi, mon amour et mon espérance. Accorde-moi d’expérimenter ta présence sanctifiante. Permets-moi d’entrer dans ton intimité. Ouvre mon cœur afin que je partage mes aspirations les plus profondes avec toi. Tu m’enseignes à te prier en toute confiance. Je voudrais faire l’expérience de ta bonté et de ton attention paternelles. Pour cela, j’ai besoin que tu éclaires mon esprit et raffermis ma volonté.

Demande Dieu éternel, inspire-moi l’amour de la prière.

Points de réflexion

1. Chercher, Frapper, Demander. Jésus nous invite à être ambitieux dans notre vie de prière. Il nous dit de demander, et il nous assure que nous serons exaucés. Pourtant, nous sommes souvent réticents à demander des choses au Seigneur. Nous nous décourageons ou alors nous pensons ne pas savoir bien prier. La qualité de notre prière ne se mesure pas par la quantité de bons sentiments, le niveau de la consolation ressentie, ou par la facilité avec laquelle on prie. Ce qui importe, c’est la constance de notre recherche, l’ardeur de notre supplique, et la confiance avec laquelle nous demandons. Le découragement n’est jamais justifié dans la vie spirituelle.

2. Du pain, des poissons et d’autres bonnes choses. Dieu attend constamment n’importe quelle excuse pour nous faire du bien. Il a beaucoup de dons, et beaucoup de bénédictions qu’il désire nous accorder, mais nous devons nous mettre dans les dispositions appropriées afin de les recevoir. Si nous ne savons pas de quoi nous avons besoin, nous ne le désirerons jamais. Si nous n’avons pas de désir, nous ne demanderons pas. Nos efforts devraient se porter vers l’acquisition des plus grands biens de la vie : la sainteté, l’amitié intime avec Dieu, la vie éternelle. La prière nous donne un goût pour ces dons, et nous incite à les désirer davantage.

3. Une étrange sorte d’insistance. Souvent nous devons convaincre, prier, exiger, solliciter et trouver toutes sortes de manières d’obtenir des autres de faire des choses difficiles et qu’ils ne veulent pas faire. Comment cela se fait-il que Dieu doive nous convaincre, prier, exiger et solliciter de collaborer à son plan ? Que voulons-nous ? Pour quoi sommes-nous faits ? Pourquoi avons-nous tendance à toujours voir le côté négatif et difficile de ce que le Christ propose, quand en réalité il nous propose un chemin de réalisation personnelle, de croissance spirituelle et de fruits abondants ?

Dialogue avec le Christ Jésus, comme tu m’invites à le faire, je viens frapper, demander et chercher. Seigneur, fais de moi un saint. Apprends-moi à chercher des biens éternels plus que toute autre chose.

Résolution Aujourd’hui je remercierai pour les nombreuses bonnes choses que Dieu m’a données.



RC-SPIP-NUM:4301

Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales