Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 4 avril 2020 - Saint Isidore
Date : lundi 1er mars 2010
La m餩tation

 

Les méditations

Le Carême : un temps pour pardonner et être pardonné

Saint Luc 6, 36-38

Jésus disait à la foule : « Soyez miséricordieux comme votre Père est miséricordieux. Ne jugez pas, et vous ne serez pas jugés ; ne condamnez pas, et vous ne serez pas condamnés. Pardonnez, et vous serez pardonnés. Donnez, et vous recevrez : une mesure bien pleine, tassée, secouée, débordante, qui sera versée dans votre tablier ; car la mesure dont vous vous servez pour les autres servira aussi pour vous. »

Prière d’introduction Ô Jésus, je me compare souvent aux autres. Il est facile de voir ou imaginer ma supériorité sur eux. J’oublie que tout ce que j’ai, vient de toi et que je ne peux m’enorgueillir d’aucune de mes qualités ou vertus, bien que j’en sois tenté. Je voudrais garder cette idée en tête et adopter une véritable humilité du cœur. Me voici, Seigneur, pour mieux te connaître et mieux t’aimer par la prière.

Demande Seigneur, aide-moi à pardonner de tout mon cœur.

Points de réflexion

1. Regarder le cœur Bien que ce soit difficile nous arrivons généralement à excuser une injustice dont nous avons souffert. Nous oublions ce qui s’est passé et essayons d’avancer. Il nous est, cependant plus difficile de pardonner : de regarder le cœur de celui qui nous a offensé et de reconnaître la bonté qui s’y trouve. Nos cœurs sont un champ de bataille où se livre uncombat entre le bien et le mal : pardonner c’est vouloir aider et celui qui nous a offensé et nous-mêmes à dépasser la logique du mal. C’est se placer du côté du bien et faire confiance que la bonté est finalement plus forte que le mal. Le Christ regardait toujours le cœur et se placer du côté du bien.

2. Renoncer à son bon droit "Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle reconnaissance pouvez-vous attendre ? Même les pécheurs aiment ceux qui les aiment." (Luc 6 , 32). Le pardon chrétien consiste à renoncer à ce qui nous est dû. Cela veut dire qu’on tend l’autre joue. Cela signifie donner son propre manteau. Pourtant cela est relativement facile en comparaison à renoncer à notre réputation, à être charitable même quand on n’est pas compris. Dans quelles situations est-ce que j’ai le plus de difficulté à pardonner ?

3. Payer la rançon L’éthique chrétienne est positive. Elle ne consiste pas seulement à ne pas faire de mauvais actes mais à faire de bonnes choses : construire positivement. Nous ne changeons guère le monde en ne faisant pas certaines choses. Le Christ ne se satisfaisait pas de cette attitude. Il a donné sa tunique, il a donné sa réputation, il a tout donné – jusqu’à sa dernière goutte de sang. Nous nous sentons si souvent bons car nous nous comparons à notre prochain, mais ce n’est pas avec lui qu’il faut nous comparer. C’est à Dieu que nous devons nous comparer car il nous a donné l’exemple : en payant notre rançon par son propre sang. Dans le pardon et la miséricorde sa générosité n’a pas de mesure.

Dialogue avec le Christ Ô Jésus aide-moi à chercher la perfection en t’aimant toi et mon prochain sans relâche. Je veux parcourir le chemin de l’amour généreux car c’est ton chemin et tu es la source de tout bien et de tout bonheur.

Résolution Je serai le premier à offrir une excuse ou une solution pour réetablir l’unité chez moi ou sur mon lieu de travail.



RC-SPIP-NUM:4305

Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales