Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 4 avril 2020 - Saint Isidore
Date : samedi 17 avril 2010
La m餩tation

 

Les méditations

Un si grand amour

Saint Jean 3, 16-21

Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique : ainsi tout homme qui croit en lui ne périra pas, mais il obtiendra la vie éternelle. Car Dieu a envoyé son Fils dans le monde, non pas pour juger le monde, mais pour que, par lui, le monde soit sauvé. Celui qui croit en lui échappe au Jugement, celui qui ne veut pas croire est déjà jugé, parce qu’il n’a pas cru au nom du Fils unique de Dieu. Et le Jugement, le voici : quand la lumière est venue dans le monde, les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière, parce que leurs œuvres étaient mauvaises. En effet, tout homme qui fait le mal déteste la lumière : il ne vient pas à la lumière, de peur que ses œuvres ne lui soient reprochées ; mais celui qui agit selon la vérité vient à la lumière, afin que ses œuvres soient reconnues comme des œuvres de Dieu.

Prière d’introduction Père, en méditant cette Evangile je contemple le mystère de l’Incarnation du Christ. Tu révèles que tu as envoyé ton Fils dans le monde par amour pour moi. Je veux vraiment croire de tout mon cœur et tout mon esprit, afin de profiter de tout ce que tu as fait pour me sauver. Grâce à ma prière aujourd’hui, je désire entrer plus pleinement dans la lumière que le Christ a apportée au monde. Sa lumière m’inspire une grande confiance et le désir de répondre à son amour.

Demande Seigneur, montre-moi combien tu m’aimes et aide-moi à grandir dans l’amour.

Points de réflexion

1. L’amour extrême Notre société moderne est attirée par les extrêmes : la mode de "sports extrêmes" en est emblématique. Dieu nous montre quelque chose d’encore plus fascinant - l’amour extrême. La phrase Dieu a tant aimé le monde, est chargée de sens. Plus loin dans l’Évangile selon saint Jean, nous voyons comment Jésus ayant aimé les siens qui étaient dans le monde, les aima jusqu’au bout.(Jn 13,1) Il nous a aimé à l’extrême, jusqu’au bout, jusqu’à donner sa vie pour nous.

2. "Pour nous les hommes et pour notre salut" Dieu révèle clairement pourquoi il a envoyé le Christ dans le monde : pour notre salut. Au cours de la Veillée Pascale, il est d’usage de chanter le « Exultet » et la phrase, " O heureuse faute qui nous a mérité un tel et un si grand Rédempteur ! " retentit dans l’église. Dieu a répondu au mal par le bien, le péché par la grâce. Je ne mérite pas un si bon traitement, mais, là encore, l’amour est libre et ne se justifie pas. Ce grand acte d’amour de Dieu pour moi rend mon salut aussi facile que de croire en l’amour et d’y répondre.

3. La lumière qui chasse les ténèbres Une bataille se livre en chacun de nous, une bataille entre notre attirance pour la bonté et la luminosité des voies de Dieu et la séduction du mal. Un drame se déroule : certains choisissent de venir à la lumière que l’Incarnation du Fils de Dieu a apportée au monde et certains choisissent de rester attachés à leurs mauvais penchants. L’amour infini de Dieu pour moi, révélé par la venue de Jésus au monde et par sa Passion, sa mort et sa Résurrection, m’invite à répondre à l’amour avec amour. Comment y rester insensible ?

Dialogue avec le Christ Jésus, tu es venu dans le monde parce que tu m’aimes, parce que tu m’aimes tant. Ton amour me touche et m’inspire. Même si je suis faible et incapable d’aimer comme toi, je désire répondre en t’aimant autant que je le peux, en t’aimant toi et ceux qui m’entourent d’un amour généreux.

Résolution En contemplant la grandeur de l’amour de Dieu pour moi, je vais essayer d’aimer mes proches de manière plus généreuse, plus efficace et plus vraie aujourd’hui.



RC-SPIP-NUM:4354

Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales