Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 4 avril 2020 - Saint Isidore
Date : jeudi 22 avril 2010
La m餩tation

 

Les méditations

La nouvelle Jerusalem

Saint Jean 6, 44-51

Jésus disait encore à ses disciples : « Personne ne peut venir à moi, si le Père qui m’a envoyé ne l’attire vers moi, et moi, je le ressusciterai au dernier jour. Il est écrit dans les prophètes : Ils seront tous instruits par Dieu lui-même. Tout homme qui écoute les enseignements du Père vient à moi. Certes, personne n’a jamais vu le Père, sinon celui qui vient de Dieu : celui-là seul a vu le Père. Amen, amen, je vous le dis : celui qui croit en moi a la vie éternelle. Moi, je suis le pain de la vie. Au désert, vos pères ont mangé la manne, et ils sont morts ; mais ce pain-là, qui descend du ciel, celui qui en mange ne mourra pas. Moi, je suis le pain vivant, qui est descendu du ciel : si quelqu’un mange de ce pain, il vivra éternellement. Le pain que je donnerai, c’est ma chair, donnée pour que le monde ait la vie. »

Prière d’introduction Esprit Saint, soutiens mes efforts de bien prier, de sorte que j’entende tout ce que tu veux me dire. Aide-moi à me rendre compte que la fidélité à la prière n’est jamais vaine et que c’est la manière la plus sûre d’apprendre à bien prier.

Demande Seigneur, donne-moi la foi pour accepter tout ce que tu enseignes par ton Eglise, même les choses que je ne comprends pas.

Points de réflexion

1. Jésus conduit la foule à la foi. Jésus prépare la foule à entendre un enseignement explosif. Il est sur le point de révéler son enseignement sur l’Eucharistie, et il sait que ses disciples auront du mal à l’accepter. Ainsi, il les prépare en les encourageant à avoir la foi. Il leur dit d’abord qu’ils peuvent seulement être ses disciples, l’accepter en tant que Messie, s’ils sont "attirés" par Dieu le Père. La foi est un don de Dieu. Nous ne pouvons pas l’obtenir en " essayant " de croire. Nous devons la demander à Dieu. Seulement ceux qui reçoivent du Père le don de la foi pourront accepter ce que Jésus est sur le point de dire au sujet de l’Eucharistie. Est-ce que j’ai reçu le don de la foi du Père, ce qui me donne la possibilité d’accepter tout ce que son Eglise enseigne même si je ne le comprends pas ? Si je ne l’ai pas, est-ce que je prie humblement afin de le recevoir ?

2. Jésus révèle les faveurs de la Nouvelle Jérusalem. Jésus dit, "ils seront tous enseignés par Dieu." C’est une paraphrase d’Isaïe, " Tous tes fils seront disciples de l’Éternel." (Isaïe 54,13). Quand Jésus cite un verset, il faut prendre en compte le passage entier. Ce verset se rapporte à ceux qui habiteront la Nouvelle Jérusalem, symbole de l’Eglise. Ce passage suit immédiatement la fin du passage sur le Serviteur Souffrant. Jésus indique alors que certains de ses contemporains ne pourront pas accepter ce qu’il est sur le point de dire, ce sera accepté quand l’Eglise sera établie - après sa Passion et sa mort. C’est sa Passion qui libérera toutes les grâces promises pour ceux qui appartiennent à la Nouvelle Jérusalem. Il veut que ceux qui l’écoutent s’en souviennent, même s’ils ne peuvent pas accepter son enseignement tout de suite. Ils l’accepteront plus tard, comme membres de l’Eglise. Est-ce que je me rends compte que j’habite la Nouvelle Jérusalem promise et tant désirée par les prophètes ? Est-ce que je tire profit de tous les dons surnaturels de grâce offerts par le Père ? Est-ce que je me laisse enseigner par Dieu, ou est-ce que je considère l’Eglise comme un groupe d’hommes, au lieu d’une institution divine ?

3. Jésus dévoile le sacrement de l’Eucharistie Il a fait de son mieux pour préparer la foule à cette annonce. Il leur a dit qu’ils ne pourraient l’accepter que si le Père leur donne la grâce de l’accepter. Il indique clairement que c’est une des choses que les citoyens de la Nouvelle Jérusalem croiront et chériront. La foule assemblée devait être impatiente d’entendre ce qu’il était sur le point de leur dire. Enfin il le leur dit. Il y aura un nouveau genre de pain, préfiguré par la manne dans le désert, mais ce pain donnera la vie éternelle et lui, Jésus, sera ce pain. Sa chair donnera la vie au monde. Comment répondront-ils à cet enseignement ? Jésus les a avertis que ce sera difficile à accepter, mais qu’ils devraient suspendre leur jugement et avoir de la patience, parce que Dieu le Père leur donnerait la foi nécessaire pour comprendre. Jésus les regarde attentivement. Ouvriront-ils leurs cœurs à cet enseignement important, si nécessaire pour leur salut ou le rejetteront-ils ? Est-ce que je retiens mon jugement sur les enseignements de l’Eglise que je ne comprends pas, en attendant et en demandant la foi ou est-ce que je rejette précipitamment ce que je ne comprends pas, pensant que parce que je ne le comprends pas, cela ne peut pas être vrai ?

Dialogue avec le Christ Seigneur Jésus, parfois j’ai du mal à croire. J’ai tendance à compter sur ma capacité d’entendement et à rejeter ce que je ne comprends pas. Cela me fait vivre dans une grande pauvreté d’esprit, passant à côté de richesses spirituelles que tu veux me donner, mais que je ne peux atteindre que par la vertu de la foi. Demande à ton Père de m’accorder cette foi, de m’attirer plus près de toi, de sorte que je puisse vivre ma vie, enrichie par tous les dons que tu désires me donner par ton Eglise, la Nouvelle Jérusalem.

Résolution J’approfondirai ma foi en lisant un écrit du Saint Père aujourd’hui (par exemple Sacramentum Caritatis , sur l’Eucharistie et en demandant à Dieu l’aide de son Esprit Saint pour accepter cet enseignement.



RC-SPIP-NUM:4357

Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales