Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 4 avril 2020 - Saint Isidore
Date : lundi 3 mai 2010
La m餩tation

 

Les méditations

Le secret du surnaturel

Saint Jean 14, 6-14

A l’heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il disait à ses disciples : « Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie. Nul ne vient au Père que par moi. Puisque vous me connaissez, vous connaîtrez aussi mon Père. Dès maintenant vous le connaissez, et vous l’avez vu. » Philippe lui dit : « Seigneur, montre-nous le Père ; cela nous suffit. » Jésus lui répond : « Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne me connais pas, Philippe ! Celui qui m’a vu a vu le Père. Comment peux-tu dire : ‘Montre-nous le Père’ ? Tu ne crois donc pas que je suis dans le Père et que le Père est en moi ! Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même ; mais c’est le Père qui demeure en moi, et qui accomplit ses propres œuvres. Croyez ce que je vous dis : je suis dans le Père, et le Père est en moi ; si vous ne croyez pas ma parole, croyez au moins à cause des œuvres. Amen, amen, je vous le dis : celui qui croit en moi accomplira les mêmes œuvres que moi. Il en accomplira même de plus grandes, puisque je pars vers le Père. Tout ce que vous demanderez en invoquant mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils. Si vous me demandez quelque chose en invoquant mon nom, moi, je le ferai. »

Prière d’Introduction Seigneur, aide-moi à mettre de côté toutes distractions et me concentrer entièrement sur toi. Je ne ferai rien de plus important aujourd’hui que de prier et méditer sur ta bonté et ton rôle actif dans ma vie.

Demande Père, aide-moi à être conscient de ta présence en mon âme.

Points de réflexion

1. Le Père vit en Jésus. A quelques jours d’intervalle, la liturgie de nous offre un deuxième regard sur ce passage. L’énorme vérité que Jésus partage avec Philippe est que la deuxième Personne de la Sainte Trinité, c’est-à-dire lui-même Jésus et le Père sont un – qu’ils sont inséparables. Nous adorons le Christ. Nous ne faisons pas que l’honorer comme le meilleur des hommes ; il est l’homme-Dieu que nous adorons. Ce que Jésus est par nature, nous avons le pouvoir de l’être par la grâce. Par notre baptême nous avons été adoptés par Dieu. Nous faisons partie de la famille de la Trinité, les personnes divines habitent le temple de notre âme. Est-ce que nous nous rendons compte de la grandeur de la dignité qui nous a été donnée ?

2. Faire l’œuvre de Jésus. En ceci on peut faire l’œuvre de Jésus. S’il demeure en nous, il peut œuvrer par nous. Quel moyen de coopérer avec la grâce ! Quand nous sommes aimants, gentils et disciplinés, nous ne sommes pas seulement bons. Ces bonnes actions sont plus que juste bonnes ; elles ont une valeur éternelle. Après tout ce sont les « œuvres de Jésus ». Nous recevons la récompense de ses œuvres. Telle est la générosité du Maître que nous servons !

3. Demander en son nom. Le nom de Jésus est puissant. Il nous commande de demander ce dont nous avons besoin en son nom afin qu’en nous les donnant le Père puisse être glorifié. Quand nous nous agenouillons devant le tabernacle, nous devons nous approcher du Seigneur avec une confiance totale et absolue. Il sait que notre foi grandira quand nous ferons l’expérience de son pouvoir agissant : « Demandez et vous recevrez ! » ( Mt.7,7-9)

Dialogue avec le Christ Seigneur, quelle consolation de penser que la Sainte Trinité demeure en mon âme. Je suis un enfant de Dieu ! Aide-moi à faire le travail de Dieu. Je le demande en ton nom.

Résolution Conscient que Dieu habite mon âme j’essaierai de traiter les autres comme il le ferait.



RC-SPIP-NUM:4370

Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales