Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 4 avril 2020 - Saint Isidore
Date : mercredi 19 mai 2010
La m餩tation

 

Les méditations

Jésus nous parle

Saint Jean 17, 11-19

A l’heure où Jésus passait de ce monde à son Père, les yeux levés au ciel, il priait ainsi : « Père saint, garde mes disciples dans la fidélité à ton nom que tu m’as donné en partage, pour qu’ils soient un, comme nous-mêmes. Quand j’étais avec eux, je les gardais dans la fidélité à ton nom que tu m’as donné. J’ai veillé sur eux, et aucun ne s’est perdu, sauf celui qui s’en va à sa perte de sorte que l’Écriture soit accomplie. Et maintenant que je viens à toi, je parle ainsi, en ce monde, pour qu’ils aient en eux ma joie, et qu’ils en soient comblés. Je leur ai fait don de ta parole, et le monde les a pris en haine parce qu’ils ne sont pas du monde, de même que moi je ne suis pas du monde. Je ne demande pas que tu les retires du monde, mais que tu les gardes du Mauvais. Ils ne sont pas du monde, comme moi je ne suis pas du monde. Consacre-les par la vérité : ta parole est vérité. De même que tu m’as envoyé dans le monde, moi aussi, je les ai envoyés dans le monde. Et pour eux je me consacre moi-même, afin qu’ils soient, eux aussi, consacrés par la vérité. »

Prière d’introduction Seigneur, au moment de ton Ascension au ciel, tu as confié à tes disciples la mission de sauver les âmes. Tu as voulu te faire aider d’hommes ordinaires, misérables et faibles qui se sont succédés jusqu’à aujourd’hui, jusqu’à moi. Je me rends compte de la grande responsabilité que tu m’as confiée. Je me fie entièrement à la puissance de l’Esprit Saint qui transforme les êtres et les cœurs. Ainsi, j’espère devenir un témoin authentique de l’amour chrétien véritable.

Demande Seigneur, aide-moi à être un témoin ardent de la vérité de l’amour chrétien.

Points de réflexion

1. " Je les ai envoyés dans le monde." Dans l’évangile d’aujourd’hui, qui fait partie du récit de la dernière Cène, Jésus communique sa mission à ses apôtres - et à chacun de nous. Cette mission est importante : il ne s’agit de rien de moins que du salut éternel des âmes ! Il y a des personnes autour de nous dont le destin éternel est lié à notre fidélité au Christ, à notre témoignage de chrétien. Une telle responsabilité nous fait-elle peur ? Comment pouvons-nous espérer réaliser une mission si importante ? Jésus ne nous abandonne pas seul face à la mission quand il monte au Ciel. Il promet de nous consacrer dans l’Esprit de Vérité - l’Esprit Saint, le grand défenseur de notre mission apostolique.

2. "Qu’ils soient consacrés par la vérité." Qui est donc l’Esprit Saint, la troisième personne de la sainte Trinité, celle que l’Eglise nomme traditionnellement le doux hôte et le consolateur de notre âme ? L’Esprit Saint est l’amour personnel du Père et du Fils l’un pour l’autre. Saint Jean nous le rappelle : "Dieu est amour" (1 Jn 4,16). Ce sont également les mots d’ouverture du pape Benoît XVI dans sa première encyclique, "Deus Caritas Est". Ils indiquent ce que cela signifie d’être consacré par la vérité : c’est être consacré par l’amour. Seul l’Esprit Saint peut nous aider à purifier et à discipliner l’éros (l’amour humain) de sorte qu’il puisse être guéri et restauré à sa vraie splendeur ( no. 4-5). Si nous suivons le chemin ascétique de la renonciation, alors éros fusionnera avec agape (l’amour chrétien, ou gratuit et oblatif qui cherche seulement le bien de l’autre) (no 7). L’amour agape forgé en nous par l’Esprit Saint, nous poussera à chercher le bien des âmes sans en compter le coût.

3. " Pour eux je me consacre moi-même." Comment le Christ se consacre-t-il ? Il le fait par sa passion et par sa croix. Le Pape Benoît XVI confronte directement la question du renoncement exigé par l’amour vrai. Il demande si " l’Eglise, avec ses commandements et ses interdits, ne nous rend-elle pas amère la plus belle chose de la vie ?" ( no 3). La réponse, naturellement, est un "non" retentissant ! Seule l’ascétisme de la chasteté chrétienne purifie et discipline l’amour de sorte qu’il se lève au-dessus de la sphère sensuelle pour devenir un acte personnel de don de soi véritable. Ce n’est pas une coïncidence que seule la régulation naturelle des familles exige la continence, tandis que la contraception ne le fait pas. Sommes-nous disposés à être détestés par le monde pour défendre cet enseignement fondamental de l’Eglise et de préserver l’amour authentique ?

Dialogue Esprit Saint, tu es la source de l’amour dans ma vie parce que tu es l’amour lui-même. Aide-moi à gagner des grâces pour les âmes en me consacrant moi-même par la vérité - la vérité de la croix, du renoncement et de la purification - afin de vivre un amour vrai de don de moi-même, sans compter le coût.

Résolution Je m’efforcerai à mettre en pratique et à défendre l’enseignement de l’Eglise sur la chasteté et la paternité responsable, afin de promouvoir un amour chrétien authentique.



RC-SPIP-NUM:4385

Cette méditation a été écrite par

Dans ce chapitre d'Evangile nous vous proposons de lire



Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales